Gran Premio Beamonte-Oaks (A) : Navia, de bout en bout

International / 12.07.2020

Gran Premio Beamonte-Oaks (A) : Navia, de bout en bout

Gran Premio Beamonte-Oaks (A)

Navia, de bout en bout

Les classiques se suivent et se ressemblent pour les étalons de Ballylinch Stud. Une semaine après la victoire de Mishriff, un fils de Make Believe, c’est un autre produit d’un étalon du grand haras irlandais qui a brillé dans les Oaks espagnoles, Navia. Cette belle pouliche alezane venait de gagner de manière impressionnante la préparatoire et elle a répété. Vite en tête, comme elle en a l’habitude, elle a contrôlé la course d’un bout à l’autre. Son jockey, Vaclav Janacek, n’a bougé qu’à 200m du but et Navia a bien répondu à ses sollicitations pour contrer le retour de Tarantela (Camelot). Elle est ainsi restée invaincue sur les distances supérieures à 2.000m. Entraîneur des deux premières, Guillermo Arrizkorreta a réussi un nouveau jumelé dans un classique ibérique, après celui de la Poule des Pouliches. D’ailleurs, il avait aussi remporté la Poule des Poulains. Respectivement deuxième et troisième, Tarantela et Hardpia (Cytiscape) sont nées en France.

Navia a été achetée 85.000 Gns par Horse & Berries SL à Tattersalls lorsqu’elle était yearling. C’est une fille de Penelope Star (Acatenango), gagnante de Listed en Italie et mère de Papagena Star (Amadeus Wolf), lauréate du Stuten Preis (Gr3). C’est la souche des champions Paolini et Platini.

GRAN PREMIO BEAMONTE-OAKS

A - 3ans - Pouliches - 2.400m

1re NAVIA (F3) Vaclav Janacek

(Lope de Vega & Penelope Star, par Acatenango)

Pr. : Yeguada Rocio

Él. : R. Ahern

Entr. : G. Arrizkorreta

Abu, un lauréat de Derby espagnol qui sort un peu de l’ordinaire

Le gagnant du Gran Premio Villapadierna (A) 2020, le Derby espagnol, est certainement l’un des meilleurs vainqueurs de la course, si ce n’est le meilleur, que nous ayons vu depuis la réouverture de l’hippodrome de Madrid. Son nom ? Abu (Roderic O’Connor). Le pensionnaire de Joanes Osorio, duc d’Alburquerque, venait de gagner brillamment la préparatoire. Fidèle à ses habitudes, il a pris les commandes, mais il a tiré énormément. Difficilement contrôlable pour son jockey, Jaime Gelabert, il s’est assuré une dizaine de longueurs d’avance sur le peloton en face, en compagnie d’un adversaire. Alors qu’on pensait qu’il allait s’éteindre à l’entrée de la ligne droite, son avance ayant fondu, Abu n’était toujours pas sollicité. Lorsque son jockey lui a demandé d’accélérer, il a bien répondu contrant facilement le retour de Lordofthehorizon (Dansili). En courant comme il le fait, Abu aura sans doute du mal à durer très longtemps, mais ce qu’il a fait ce dimanche est peu commun.

Cliquez ici pour voir le Derby espagnol : https://www.lascarreras.com/vod/26ffac66490079c9a7d3771368887824/play