Grand Prix du Lion-d’Angers (Classe 1) : Now We Know en progrès

Courses / 16.07.2020

Grand Prix du Lion-d’Angers (Classe 1) : Now We Know en progrès

Le Lion-d’Angers, jeudi

Now We Know (Kendargent) a trouvé la bonne carburation. Castré à la fin de son année de 2ans, après deux tentatives, le pensionnaire de Nicolas Clément va de progrès en progrès depuis son retour en piste à 3ans. Deuxième battu de peu dans un maiden à Moulins à la fin du mois de mai, il a ensuite ouvert son palmarès facilement à Strasbourg dans une Classe 2 et, ce jeudi, il s’est imposé en toute décontraction dans le Grand Prix du Lion-d’Angers (Classe 1).

Un peu bousculé à la sortie des stalles, le représentant et élève de Winfried Engelbrecht-Bresges a gentiment attendu son heure. Dans la ligne droite, une fois décalé et équilibré, il a placé une belle pointe pour se porter à la hauteur de Pentaiade (Makfi) et de Moujik (Siyouni), qui luttaient, puis les a déposés en trois foulées pour s’imposer de deux longueurs. Pentaiade devance Moujik d’un tout petit nez pour la deuxième place.

En bon poulain. Now We Know montait de catégorie et décroche la plus belle et plus facile victoire de sa carrière. Il pourra aller sur plus long, lui qui a gagné sur 2.350m à Strasbourg. Son jockey, Sébastien Maillot, a commenté au micro d’Equidia : « J’ai eu une bonne course et, quand je le lui ai demandé, il a bien accéléré. J’ai passé le poteau avec encore beaucoup de ressources. Il pourra aller sur plus long. Il y a encore un peu de travail à faire au niveau boîte, ce qui est fait à l’écurie, car il est un petit peu anxieux. Il sera certainement intéressant à voir au niveau supérieur mais il faut déjà voir comment il récupère et encaisse cette course. »

Le neveu de Now We Can. Now We Know a été élevé par son propriétaire, Winfried Engelbrecht-Bresges, le président du Hong Kong Jockey Club. C’est un fils de Kendargent, étalon au haras de Colleville, et de Now Forever (Tiger Hill), qui avait été achetée 34.000 € yearling par Crispin de Moubray à BBAG et qui a pris la deuxième place d’une Listed en Allemagne. Now We Know a un nom qui n’est pas sans rappeler celui d’un autre bon élément Winfried Engelbrecht-Bresges, Now We Can (Martillo) : logique, car Now We Know est le neveu de Now We Can, lauréat du Grand Prix de Chantilly (Gr2) et du Prix Lord Seymour (L), et multiple placé de Groupe et de Listed, de 2.000m à 3.200m. Sous la troisième mère, Noble Princess (Windwurf), on retrouve le nom de Noroit, lauréat de Gr2 en Allemagne, deuxième du Bayerisches Zuchtrennen (Gr1) et troisième du Grosser Preis Von Baden et de l’Europa Preis (Grs1).

 

 

 

Kenmare

 

 

Kendor

 

 

 

 

Belle Mécène

 

Kendargent

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Pax Bella

 

 

 

 

Palavera

NOW WE KNOW (H3)

 

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Tiger Hill

 

 

 

 

The Filly

 

Now Forever

 

 

 

 

 

Acatenango

 

 

Notre Dame

 

 

 

 

Noble Princess