Grosser Dallmayr-Preis (Gr1) : Barney Roy remplit sa mission

Institution / Ventes / 26.07.2020

Grosser Dallmayr-Preis (Gr1) : Barney Roy remplit sa mission

Munich (DE), dimanche

La pluie tombée sur Munich dimanche matin a quelque peu assoupli le terrain mais n’a pas arrêté le grand favori, Barney Roy (Excelebration), qui a remporté son troisième Gr1 et le deuxième en tant que hongre dans le Grosser Dallmayr-Preis. Cette course échappait à Godolphin depuis 2001 quand Kutub (In the Wings) avait gagné, associé à Lanfranco Dettori.

Le pensionnaire de Charlie Appleby s’est rendu aux boîtes avec un bonnet rouge, celui que l’on enlève avant la course, et il a subi un scénario pas idéal. La pouliche Naida (Reliable Man) a imprimé un train sélectif, suivie par l’autre Godolphin Spotify (Redoute’s Choice) et les deux ont pris quelques longueurs sur le reste du peloton. Barney Roy se trouvait en position de lanterne rouge. La pouliche Durance (Champs Élysées) a prononcé son effort la première et a pris l’avantage pour un instant, attaquée par Quest the Moon (Sea the Moon) et Barney Roy qui a trouvé le passage quand le peloton s’est décalé vers le centre de la piste. William Buick a poussé jusqu’au bout et Barney Roy a fait parler la classe, en s’imposant d’une encolure sur Quest the Moon alors que l’irlandais (mais français de naissance, et élevé aux Monceaux) Patrick Sarsfield (Australia), pris de vitesse au moment du démarrage, est revenu à la troisième place.

Charlie Appleby, qui ne rate jamais une réunion, était à Munich et a déclaré : « Nous avions décidé de faire le déplacement car le terrain était annoncé léger. Après la pluie tombée ce matin, nous étions un peu inquiets. Il faut remercier l’hippodrome de Munich et le sponsor qui ont réussi à maintenir la course à sa place dans ces temps difficiles. » William Buick a ajouté : « Il n’est pas bien sorti des boîtes et je me suis retrouvé plus loin que prévu. Heureusement, j’avais devant moi Quest the Moon et Barney Roy est un cheval de classe avec un tempérament de lutteur. »

Godolphin a acheté 3,6 millions son demi-frère. Barney Roy est largement le meilleur produit d’Excelebration (Exceed and Excel), qui avait gagné trois Grs1 : Prix du Moulin de Longchamp, Prix Jacques Le Marois et Queen Elizabeth II Stakes alors qu’il avait croisé le chemin de Frankel (Galileo) à plusieurs reprises. Godolphin a acheté l’année dernière le demi-frère de Barney Roy par Dubawi (Dubai Millennium) pour 3,6 millions de Guinées (4,46 M€), le top price du book 1 de Tattersalls. Sous l’identité Noble Dynasty, il s’est classé deuxième lors de ses débuts à Newmarket. La mère, Alina (Galileon), avait couru deux fois à 2ans en France, sans rien montrer. Elle a aussi donné la placée black type Wisdom Mind (Dark Angel).