Haras d’Étreham Prix Sagan (Gr3) : Ladyville en haut de Lestrade

Courses / 04.07.2020

Haras d’Étreham Prix Sagan (Gr3) : Ladyville en haut de Lestrade

Haras d’Étreham Prix Sagan (Gr3)

Ladyville en haut de Lestrade

Placée à deux reprises en deux sorties sur les haies, Ladyville (Doctor Dino) a ouvert son palmarès directement dans ce Haras d’Étreham Prix Sagan (Gr3). L’élève et représentante d’Antonia Devin était montée au pied levé par Bertrand Lestrade en remplacement de Tristan Lemagnen, victime d’une fracture de la clavicule. Constamment dans le trio de tête, Ladyville a pris le meilleur au début de la ligne opposée. Accélérant en dehors à l’entrée de l’ultime ligne droite, elle s’est ensuite détachée sur le plat pour l’emporter de quatre longueurs et demie. Longtemps en quatrième position, L’Aubonnière (Doctor Dino) a placé une belle accélération pour s’emparer de la deuxième place, permettant ainsi à la famille Devin et à leur étalon, Doctor Dino (Muhtathir), de signer un jumelé gagnant. Notons que Turgeon (Caro), qui était également stationné chez la famille Devin, est le père de mère des deux premières ! La favorite, Pamela des Mottes (Kapgarde), a pris la troisième place à deux longueurs et demie.

Un trio gagnant signé Nicolle. François Nicolle a donc placé ses trois pensionnaires sur le podium. Il nous a confié : « Ladyville avait très bien couru deux fois, et elle avait un parcours à Auteuil dans les jambes. J’avais dit à Bertrand Lestrade de ne pas se prendre la tête. C’est une pouliche dure, elle saute très bien et a de l’action. À l’automne, elle va faire une très bonne pouliche. Elle est grande et est un peu en retard par rapport aux autres, mais aujourd’hui, elle a fait une démonstration. L’Aubonnière court très bien, elle prend ses marques à Auteuil. Je suis un peu déçu de Pamela des Mottes, mais j’ai fait l’erreur de ne pas courir l’épreuve intermédiaire ; elle a peut-être manqué un peu de compétition. On ne la condamne pas, d’autant qu’elle sera bien meilleure en terrain lourd. Ces trois-là se retrouveront à l’automne. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/Ladyville.pdf

Une fille de Ladytown. Ladyville est une fille de Doctor Dino, étalon au haras du Mesnil, et de Ladytown (Turgeon), double gagnante de Quinté sur les haies d’Auteuil et troisième du Prix Christian de Tredern (L, à l’époque), sous l’entraînement de Philippe Peltier. Elle est le deuxième produit de la jument après Saint Tropez (Saint des Saints), lauréat à trois reprises sur les obstacles de province. Ladytown a une 2ans par Martaline (Linamix), est suitée de Doctor Dino et a été saillie de nouveau par l’étalon de la famille Devin en 2020.

La deuxième mère, Ladies View (Comrade in Arms), a gagné le Prix Duc d’Anjou (devenu Gr3). Outre Ladytown, elle a donné deux autres black types avec Turgeon (Caro) : Ladies Choice (Prix Fleuret, Gr3) et Ladies Vision (2e Prix Finot, L), qui ont elles-mêmes bien produit. Ladies Choice a donné Happy Monarch (Saint des Saints), lauréat du Prix James Hennessy (L), tandis que Ladies Vision est la mère d’Invincible Dina (Doctor Dino), gagnante du Prix Girofla (L) et deuxième du Prix Sagan (Gr3). Ladies View est aussi l’aïeule de Dream Wish (Dream Well), vainqueur du Prix Congress (Gr2). C’est la famille du champion Shannon Rock (Turgeon), gagnant du Prix La Haye Jousselin et quatre fois deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Grs1).

Elmaamul

Muhtathir

Majmu

Doctor Dino

Priolo

Logica

Salagangai

LADYVILLE (F3)

Caro

Turgeon

Reiko

Ladytown

Comrade in Arms

Ladies View

Ballyshannon