Japon : l’après Deep Impact à la vente JRHA

International / 12.07.2020

Japon : l’après Deep Impact à la vente JRHA

Japon : l’après Deep Impact à la vente JRHA

La grande vente de la JRHA, à l’affiche lundi et mardi, nous donnera une première impression du marché japonais après l’époque Deep Impact (Sunday Silence). Le patron a sailli 24 poulinières en 2019 et ses derniers yearlings, nés l’année dernière avant son décès, sont au nombre de 109. Treize d’entre eux passeront sous les feux des enchères. Lors des 5 dernières éditions, les 100 yearlings par Deep Impact vendus ont engendré un chiffre d’affaires de 11,23 milliards de yens (92,94 M€), plus d’un quart du total. Il n’y aura pas, en revanche, un seul foal du grand étalon. Trois des Deep Impact proposés ont des racines françaises. Il s’agit du premier produit de la gagnante du Prix Pénélope (Gr3) Camprock (Myboycharlie), d’un demi-frère de la championne La Cressonnière (Le Havre) et d’un demi-frère de la lauréate de Gr1 Qemah (Danehill Dancer). Le nom de Deep Impact figure comme père de mères de douze yearlings et huit foals.