Amazon [Assises du trot]

Le Mot de la Fin / 08.07.2020

Amazon [Assises du trot]

Il faut s’inspirer les uns des autres. Depuis son élection, Jean-Pierre Barjon, président de LeTrot, a fait du commerce son cheval de bataille, souhaitant copier le galop sur ce point. Les Assises du trot ont permis de présenter les pistes à suivre et Jean-Pierre Barjon est clair : il faut un "Amazon du cheval". Il a expliqué : « Au trot, nous sommes en retard sur le galop au niveau du commerce. L’achat d’un cheval se fait dans l’impulsion et il nous faut la créer. Il est difficile de savoir quel cheval pourrait être à vendre. Il nous faut, quand un cheval court, savoir s’il est à vendre. Savoir si, aux qualifications, des chevaux sont à vendre. Il faut la création d’une base professionnelle qui permette de savoir si un cheval est à vendre, en précisant des critères : monté, attelé, s’il a déjà été déferré ou non… Pouvoir faire un tri selon le prix du cheval, où il se trouve… Avec Hugues Rousseau et Arqana, nous réfléchissons à un nouveau réseau pour acheter des chevaux en dehors des réclamers. Nous avons besoin d’ouvrir le marché, sur le modèle du galop. »