Le mieux (à défaut d’y être)

Le Mot de la Fin / 10.07.2020

Le mieux (à défaut d’y être)

Le mot de la fin : Le mieux (à défaut d’y être)

Dans les années 1980, alors que l’Europe était en pleine vague d’américanophilie, le périodique BloodHorse se mettait en scène dans les publications du Vieux Continent. Pour essayer de recruter des lecteurs européens, le journal américain annonçait en grand dans ses publicités : « Le mieux (à défaut d’y être). » Et c’est un peu le sentiment qui prévaut ce vendredi après la retransmission en ligne de la Darley Stallion Parade. À défaut de pouvoir accueillir le public à Dalham Hall Stud, c’est-à-dire à deux pas de Newmarket, les équipes de Darley offrent un remarquable spectacle à tous ceux qui s’intéressent aux courses et à l’élevage. Avec Nick Luck, vedette de la télévision hippique outre-Manche, en maître de cérémonie, les étalons de Darley défilent devant vos yeux. Et ils sont remarquablement bien filmés. Ce n’est pas une simple captation, c’est vraiment de la (bonne) télévision. Cerise sur le gâteau, ceux qui ont entraîné ou monté ces chevaux sont là – rien que pour vous – dans l’objectif de vous permettre de mieux les connaître, de mieux appréhender leurs qualités. Mention spéciale pour les interventions de John Gosden, Adam Kirby, Charlie Appleby, Diana Cooper et Madeleine Lloyd Webber.

https://youtu.be/85mOip3Dq0o