Le yearling le plus cher de 2018 s’impose d’emblée

International / 09.07.2020

Le yearling le plus cher de 2018 s’impose d’emblée

Il aura fallu attendre le mois de juillet de ses 3ans pour que Darain (Dubawi) débute, mais l’attente valait le coup. Le propre frère de Too Darn Hot, mais aussi frère de l’étalon du Mézeray De Treville (Oasis Dream), a gagné facilement son maiden sur 2.000m mercredi soir à Newbury, sous les couleurs de Qatar Racing, qui le détient en association avec ses éleveurs, Andrew et Madeleine Lloyd Webber. Darain avait fait sensation quand il avait été adjugé 3,5 millions de guinées à Tattersalls, ce qui en faisait le yearling le plus cher adjugé dans une vente publique en 2018. Too Darn Hot n’était alors qu’un gagnant des Champagne Stakes (Gr2). Darain a été confié à John Gosden, qui a dit de lui : « Il s’est montré professionnel. Il a plus de coffre que Too Darn Hot et il est toujours apparu qu’il aurait plus de tenue. Ce n’est pas sa faute s’il n’a pas couru plus tôt, et ce sera un poulain intéressant à suivre en fin de saison et au-delà. »

Dar Re Mi (Sinsgpiel), la mère du poulain, gagnante elle-même de quatre Grs1, a pouliné en avril d’un mâle par Dubawi.