Love, la meilleure européenne

Courses / 07.07.2020

Love, la meilleure européenne

Par Franco Raimondi

Grâce à son rating de 122, Love (Galileo) est le meilleur cheval de 3ans d’Europe. À Epsom, elle aurait même fait dead-heat avec Enable (Nathaniel). Mishriff (Make Believe) est sixième avec 117, sur la même ligne que Saônois (Chichicastenango), si l’on se fie au classement théorique des dix derniers lauréats du Prix du Jockey Club. De son côté, Fancy Blue (Deep Impact), avec son 114, a fait jeu égal avec Laurens (Siyouni) et Star of Seville (Duke of Marmalade), et ce en se basant sur des performances établies depuis 2011. Serpentine (Galileo) a atteint 120 de rating dans le Derby, laissant à Anthony van Dyck (Galileo) la dernière place à ce jeu.

La bonne ligne du Jockey Club. Les handicapeurs français et anglais ont attribué les ratings des quatre classiques du week-end. Et le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont fait du bon travail, car les courses n’étaient pas simples à juger. Comme il est expliqué dans le blog des handicapeurs de France Galop, les 113 de The Summit (Wootton Bassett) ont été pris en base. Victor Ludorum ** (Shamardal), jugé en 113, n’a pas égalé sa performance dans la Poule d’Essai (116) mais « devrait pouvoir se racheter avec moins de distance à refaire dans la ligne d’arrivée ». Dawn Intello (Intello) est passé de 96 à 111 pour décrocher la quatrième place et, vu sa ligne droite, où il n’a pas eu toutes ses aises, il peut progresser. Port Guillaume ** (Le Havre) est cinquième en 109, la même valeur que Pao Alto (Intello), lequel a confirmé son 109 du Prix La Force (Gr3). Mais compte tenu de son parcours malheureux, il vaut plus que cela.

Établir une comparaison entre un classique sur les 2.100m de Chantilly et un autre sur les 2.400m d’Epsom est périlleux, mais, si l’on se fie à ces ratings, le gagnant du Jockey Club aurait terminé à deux longueurs de Serpentine. Les trois autres du quarté cantilien ont affiché une valeur égale ou supérieure à celle du deuxième du Derby, Khalifa Star (Free Eagle), passé de 99 à 111. Le troisième, Amhran Na Bhfiann (Galileo), a affiché 110, ce qui est énorme pour un maiden, et, comme le Derby winner, il n’avait pas de rating avant la course. La différence entre les 2.100m de Chantilly et les 2.400m d’Epsom est mise en évidence par un autre indicateur. Victor Ludorum n’a pas peut-être pas aimé l’allongement de la distance et il a perdu trois livres par rapport à sa meilleure performance ; le gagnant des 2.000 Guinées, Kameko (Kitten’s Joy), n’a pas tenu et il a fourni une valeur à la baisse de neuf livres.

Les ratings des quatre classiques du week-end dernier

Course Cheval Rating Valeur Rating précédent Évol.
Prix du Jockey Club Mishriff 117 53 109 8
The Summit 113 51 113 =
Victor Ludorum 113 51 116 -3
Dawn Intello 111 50,5 96 15
Port Guillaume 109 49,5 102 7
Prix de Diane Fancy Blue 114 51,5 106 8
Alpine Star 113 51 119 -6
Peaceful 113 51 111 2
Raabihah 113 51 106 7
Magic Attitude 108 49 105 3
Derby Serpentine 120 54,5 - -
Khalifa Star 111 50,5 99 12
Amhran Na Bhfiann 110 50 - -
Kameko 110 50 119 -9
English King 109 49,5 112 -3
Oaks Love 122 55,5 118 4
Ennistymon 109 49,5 104 5
Frankly Darling 108 49 110 -2
Queen Daenerys 100 45 103 -3
Passion 100 45 100 0

Un Diane en mêlée. Du train de course moins rapide dans le Prix de Diane résulte une photo générale. Les handicapeurs de France Galop ont pris comme valeur de base celle d’Ebaiyra (Distorted Humor), sixième, qui venait de remporter un facile succès à Chantilly sur 2.400m. C’est à partir de son 107 que l’on arrive au 114 de Fancy Blue. Peaceful (Galileo), troisième, a progressé d’une livre (113) sur le rating établi suite à son succès dans les 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1). Raabihah (Sea fhe Stars) a affiché 113, excellent pour une pouliche qui en était à sa troisième sortie. Magic Attitude ** (Galileo) est cinquième en 108, trois livres de mieux que sa deuxième place dans le Prix Saint-Alary (Gr1). Alpine Star (Sea The Moon) n’a pas répété le 119 canon enregistré par le handicapeur anglais Dominic Gardiner-Hill, lors de son succès dans les Coronation Stakes à Royal Ascot. Ses confrères irlandais l’avaient déjà prise en 117.

Les ratings des gagnants des précédentes éditions

Année Prix de Diane Rat Prix du Jockey Club Rat. Oaks Rat. Derby Rat.
2020 Fancy Blue 114 Mishriff 117 Love 122 Serpentine 120
2019 Channel 112 Sottsass 120 Anapurna 111 Anthony van Dyck 118
2018 Laurens 114 Study of Man 115 Forever Together 116 Masar 121
2017 Senga 113 Brametot 118 Enable 122 Wings of Eagles 120
2016 La Cressonnière 117 Almanzor 116 Minding 120 Harzand 123
2015 Star of Seville 114 New Bay 119 Qualify 114 Golden Horn 126
2014 Avenir Certain 116 The Grey Gatsby 119 Taghroda 116 Australia 123
2013 Trêve 119 Intello 120 Talent 114 Ruler of the World 120
2012 Valyra 120 Saônois 117 Was 113 Camelot 124
2011 Golden Lilac 118 Reliable Man 121 Dancing Rain 116 Pour Moi 122

Love et son rating canon. Le 122 de Love dans les Oaks est le rating le plus élevé d’Europe pour un 3ans. Elle avait remporté les 1.000 Guinées par quatre grandes longueurs en 118, mais en Irlande, elle était encore prise à 116. Son succès par neuf longueurs, avec à la clé le record de la course, n’est pas passé inaperçu. Elle a fait mieux que la dernière à avoir réalisé le doublé classique, l’autre pouliche de Ballydoyle Minding (Galileo), qui avait gagné sur le mile en 118 et sur les 2.400m en 120. Seules trois pouliches ont fourni un rating de 120 ou plus dans les Oaks depuis 2011 : les deux pensionnaires d’Aidan O’Brien et Enable. Une pouliche de grande classe comme Taghrooda (Sea the Stars) avait affiché 116 avant de remporter les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), cinquante jours après, et ce avec un monstrueux 125.

Dans l’attente des Eclipse Stakes. Si la British Horseracing Authority n’a pas encore publié les ratings des Eclipse Stakes (Gr1), le Racing Post, lui, a attribué 129 à Ghaiyyath (Dubawi), la même valeur qu’il avait enregistrée dans le Grosser Preis von Baden (Gr1), et 121 à Enable. Une indication sur les ratings officiels nous parvient des handicapeurs irlandais. Ils ont réhaussé d’une livre, à 116, Magic Wand (Galileo), quatrième à Sandown. Sur cette valeur, nous aurions Ghaiyatth en 126 ou 127, Enable en 119 ou 120, et Japan (Galileo) en 121/122. S’ils se montrent sévères avec la performance d’Enable, ce sera la première fois, depuis son triomphe à Epsom en 2017, qu’elle n’atteindra pas les 120 de rating. L’année dernière, dans l’Arc de Triomphe de Waldgeist (Galileo), pour ce qui était alors son unique défaite depuis le 10 mai 2017, elle avait affiché 122. Après douze courses à plus de 120, étalées sur trois saisons, la moindre des choses serait de lui pardonner cette rentrée. Lors de sa saison de 3ans, elle était passée de 122 à Epsom à 126 dans les King George, avant de terminer avec un 128 dans l’Arc.