Prix de Beauséjour (Classe 1) : Black Fever, la belle surprise

Courses / 10.07.2020

Prix de Beauséjour (Classe 1) : Black Fever, la belle surprise

Prix de Beauséjour (Classe 1)

Black Fever, la belle surprise

Après une contre-performance le 10 juin dans le Prix Finlande (L), Black Fever (Invincible Spirit) a fait la différence dans le Prix de Beauséjour (Classe 1), alors qu’elle redescendait de catégorie. Ce vendredi, elle courait sur 1.600m, soit la distance sur laquelle elle a enlevé son Maiden, l’année dernière à Saint-Cloud. Ce jour-là, elle devançait Ebaiyra (Distorted Humor), qui, par la suite, s’est imposée dans le Prix de Royaumont (Gr3) et qui s’est aussi classée sixième du Prix de Diane (Gr1). À l’âge de 2ans, la représentante du haras Voltaire à croisé la route d’autres bons éléments comme Schwesterherz (Areoin), future deuxième du Herzog von Ratibor-Rennen (Gr3), qu’elle a affrontée lors de ses débuts dans l’important Prix de Lisieux (Inédits), duquel elle s’est classée sixième. Pour sa deuxième sortie, elle a terminé deuxième de Khayzaraan (Kingman), une pouliche estimée par Freddy Head. Dans cette course, il y avait aussi Wanaway (Galiway), qui s’est imposée dans le prix Ronde de Nuit (L), par la suite.

Une pouliche qui s’économise. Durant le parcours, la future lauréate n’était pas très allante et Christian Demuro a été obligé de la solliciter longuement pour rester au contact. En cinquième position pour rentrer dans la ligne droite, elle s’est décalée en pleine piste. Et alors qu’elle semblait battue, Black Fever est revenue lutter pour la victoire, plaçant une jolie pointe de vitesse. En quelques foulées, elle s’est débarrassée de Pride of America, et au passage du poteau, elle le dominait d’une longueur et demie. Le long de la lice extérieure, Safran (Dabirsim) a mis du temps avant de réagir mais prend tout de même une excellente troisième place, un nez plus loin. Jean-Claude Rouget, l’entraîneur de la lauréate a déclaré au micro d’Equidia : « La dernière fois, Black Fever était décevante, mais dans cette épreuve, elle s’est bien rattrapée. Elle était plutôt froide pendant le parcours mais elle a su bien se livrer après s’être économisée. C’est une jolie surprise. »

Une petite fille de Solo de Lune. Élevée par Qatar Bloodstock Ltd et l’écurie des Charmes, Black Fever a été cédée 270.000 € à Broadhurst Agency lors des ventes de yearlings d’octobre Arqana, alors qu’elle était présentée par l’écurie des Monceaux. C’est une fille d’Invincible Spirit, étalon à l’Irish National Stud, et de Demurely (Galileo), gagnante à 3ans sur les 2.300m de Limerick et deuxième des Give Thanks Stakes (Gr3). Black Fever est le deuxième produit vainqueur de la jument après Unpretentious (Invincible Spirit), lauréate à 3ans sur le mile de Dundalk. Demurely a aussi un 2ans par Le Havre (Noverre). La deuxième mère, Solo de Lune (Law Society), s’est classée deuxième du Bayerischer-Stutenpreis (L). Outre Demurely, elle a donné six autres black types, dont Moonstone (Dalakhani), gagnante des Irish Oaks et deuxième des Oaks d’Epsom (Grs1), L’Ancresse (Darshaan), deuxième des Irish Oaks et de la Breeders' Cup Filly & Mare Turf (Grs1), et Cerulean Sky (Darshaan), lauréate du Prix Saint-Alary, deuxième des E. P. Taylor Stakes et troisième du Prix Vermeille (Grs1). Cette dernière est la mère de l’étalon Honolulu (Montjeu), troisième du St Leger (Gr1).

Danzig

Green Desert

Foreign Courier

Invincible Spirit

Kris

Rafha

Eljazzi

BLACK FEVER (F3)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Demurely

Law Society

Solo de Lune

Truly Special