Prix de l’Axe Majeur (Classe 1) : Edisa renoue avec la victoire

Courses / 09.07.2020

Prix de l’Axe Majeur (Classe 1) : Edisa renoue avec la victoire

ParisLongchamp, jeudi

Sur le papier, Edisa (Kitten’s Joy) était au-dessus du lot dans le Prix de l’Axe Majeur (Classe 1). Mais la pouliche de Son Altesse l’Aga Khan avait couru moyennement par deux fois cette année, tout en ayant des excuses. Munie pour la première fois d’œillères australiennes, elle a renoué avec la victoire, elle qui ne s’était plus distinguée depuis son succès à Belmont en septembre 2019. Attentiste sur une troisième ligne à la corde, elle a suivi Goya Senora (Anodin) dans son effort à la fin de la fausse ligne droite. Venue librement sur la ligne de tête, elle s’est un peu reprise une fois devant. Son jockey, Christophe Soumillon, s’est servi de sa cravache et Edisa a pris le meilleur pour l’emporter nettement. Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, nous a déclaré : « Nous sommes soulagés. Le matin, elle avait l’air très bien et nous voulions voir l’après-midi. Elle s’est imposée facilement, même si elle s’est reprise un peu. Elle a eu une année chargée à 3ans et, en début d’année, elle n’était peut-être pas aussi bien. Nous devrions la revoir à son meilleur niveau à l’automne. Mais il est possible qu’elle coure une Listed de femelles durant l’été. » Goya Senora a été tenace pour accrocher la deuxième place devant Red Hot (Siyouni), auteure d’une bonne rentrée. La protégée de Gavin Hernon a l’objectif de prendre du black type. C’est pour cela que son propriétaire l’a envoyée en France.

La fille d’une gagnante du Royallieu. Élevée par son propriétaire, Edisa est une fille de Kitten’s Joy (El Prado), étalon dans le Kentucky, et d’Ebiyza (Rock of Gibraltar), lauréate du Prix de Royallieu (Gr2) et cinquième du Prix Royal-Oak (Gr1), dont elle est le premier produit. Ebiyza est également la mère d’Ebaiyra (Distorted Humor), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3) et sixième du Prix de Diane Longines (Gr1), ainsi que d’une 2ans par More than Ready (Southern Halo), Ebiyanza, à l’entraînement chez Alain de Royer Dupré, et d’une yearling par Medaglia d’Oro (El Prado).

La deuxième mère, Ebalista (Selkirk), s’est imposée sur 2.400m à 3ans en Irlande. Outre Ebiyza, elle a donné Ebayya (Azamour) et Ebeyina (Oasis Dream), toutes deux placées de Listed sur 2.400m en Irlande.

La troisième mère, Ebadiyla (Sadler’s Wells), a été sacrée championne à 3ans en Irlande en 1997. Elle a remporté les Irish Oaks et le Prix Royal-Oak et s’est également classée troisième de la Coronation Cup (Grs1). Ebadiyla a notamment donné le placé des National Stakes (Gr1) Eyshal (Green Desert), et aussi un vainqueur au plus haut niveau sur les claies avec Ebaziyan (Daylami).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

El Prado

 

 

 

 

Lady Capulet

 

Kitten’s Joy

 

 

 

 

 

Lear Fan

 

 

Kitten’s First

 

 

 

 

That’s My Hon

EDISA (F4)

 

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Rock of Gibraltar

 

 

 

 

Offshore Boom

 

Ebiyza

 

 

 

 

 

Selkirk

 

 

Ebalista

 

 

 

 

Ebadiyla

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’03”80

1.000m à 600m : 24”12

600m à 400m : 12”74

400m à 200m : 11”48

200m à l’arrivée : 12”15

Temps total : 2’04”32