Prix de la Navarre (Classe 2) : Port Étienne et Prince Anodin sur la même ligne

Courses / 24.07.2020

Prix de la Navarre (Classe 2) : Port Étienne et Prince Anodin sur la même ligne

Prix de la Navarre (Classe 2)

Port Étienne et Prince Anodin sur la même ligne

Port Étienne (Olympic Glory) et Prince Anodin (Anodin), n’ont pas pu être départagés pour la victoire dans le Prix de la Navarre (Classe 2), ce vendredi à Mont-de-Marsan. Pendant le parcours, Port Étienne, représentant de l’écurie Pandora Racing et Ahmed Mouknass a galopé en troisième position tandis que Prince Anodin, représentant du haras du Grand Courgeon et de la Scea Carant, a progressé isolé en deuxième position, dans une course emmenée par Oviedo (Wootton Bassett). Ce dernier a tenté de prendre la poudre d’escampette, mais dans le tournant, il a rapidement cédé, laissant la place à Prince Anodin qui, dans la ligne droite, a tout de suite été actionné par Bertrand Flandrin. Fatiguant un peu sur la fin, ce pensionnaire d’Antoine de Watrigant a tout donné jusqu’au bout, mais c’était sans compter sur l’excellent retour de Port Étienne. Ce pensionnaire de François Rohaut a fini comme une fusée sous la selle de Valentin Seguy, venant chercher le dead-heat. Pour sa troisième sortie, Scone (Dansili) rassure, elle qui avait gagné pour ses débuts mais restait sur une neuvième place. Elle se classe troisième, cinq longueurs plus loin.

La famille d’Impressionist. Élevé par La Motteraye et la Scea des Prairies, Port Étienne est un fils d’Olympic Glory, étalon au haras de Bouquetot, et de Green Shadow (Green Tune), qui compte neuf victoires et onze places. Présenté par Fairway Consignment, Port Étienne a été acheté 30.000 € par Marc-Antoine Berghgracht lors de la vente de yearlings Osarus.

C’est un frère de Shaslika (Slickly) et de Green Miss (Air Chief Marshal), toutes deux gagnantes. La deuxième mère, Grenshaw (Persian Heights) est lauréate de Listed en Belgique. Plus loin dans le pedigree, on retrouve Impressionist (Royal Academy), deuxième des International Stakes (Gr2, à l’époque) et troisième des Dewhurst Stakes (Gr1), avant de devenir un bon cheval à Hongkong.

Danehill Dancer

Choisir

Great Selection

Olympic Glory

Alzao

Acidanthera

Amaranthus

PORT ÉTIENNE (H3)

Green Dancer

Green Tune

Soudings

Green Shadow

Persian Heights

Grenshaw

Yashville

Un frère d’un placé de Listed. Élevé par le haras de Manneville, Prince Anodin a été présenté à la vente de yearlings Osarus de La Teste en 2018 et a été acheté à l’amiable 6.000 € par la Scea Carant. C’est un fils d’Anodin, étalon au haras du Quesnay et de Lake Baino (Highest Honor), une jument lauréate de trois courses et troisième du Grand Critérium de Bordeaux (L). Prince Anodin est le quatrième gagnant de sa mère qui a déjà donné Anzas (Anabaa), troisième du Critérium du Fond Européen de l’Élevage (L). Lake Baino est la propre sœur de trois black-types, dont Take Risks, lauréat de Prix Messidor, de la Jonchère, Edmond Blanc et troisième du Prix Saint Roman (Grs3).

Danzig

Anabaa

Balbonella

Anodin

Blushing Groom

Born Gold

Rivière d’Or

PRINCE ANODIN (M3)

Kenmare

Highest Honor

High River

Lake Baino

Be My Guest

Baino Bluff

Rapids