Prix du Beau Flagueux (Maiden) : Talap, une première pour Nurlan Bizakov

Courses / 03.07.2020

Prix du Beau Flagueux (Maiden) : Talap, une première pour Nurlan Bizakov

Saint-Cloud, vendredi

Talap (Kingman) a ouvert son palmarès dans le Prix du Beau Flagueux (Maiden). C’est une première victoire pour un pensionnaire de Nurlan Bizakov entraîné en France. Lors de sa dernière course, le 11 juin, le poulain avait terminé troisième juste derrière Juliusjuliusson (War Front) et devant Makfils (Makfi), deux chevaux qu’il retrouvait ce vendredi. Avant d’arriver chez Francis-Henri Graffard, Talap était entraîné en Angleterre par Roger Varian, où il s’est classé deux fois deuxième et une fois troisième.

L’expérience a parlé. Au total, le poulain a couru huit fois. Toute l’expérience acquise depuis lui a permis de s’imposer de très belle manière dans cette épreuve. Bien parti, le futur lauréat a été repris par Christophe Soumillon, qui l’a placé au milieu du peloton. Dans la ligne droite, Talap a dû s’extraire du sillage de Soho Sensation (Excelebration) pour trouver le passage en pleine piste. Il est passé entre Forza Sedaca (Anodin) et Juliusjuliusson et, à 250m du but, il a changé de vitesse, prenant nettement la mesure de ses adversaires. Moon Dream (Dream Ahead) est revenu des derniers rangs pour prendre la deuxième place, deux longueurs et demie derrière. Forza Sedaca est battu tout à la fin pour un meilleur classement et prend la troisième place, trois quarts de longueur plus loin.

Un poulain de bon terrain. Son entraîneur, Francis-Henri Graffard, nous a dit : « Lors de sa première course pour nous, l’idée était de lui donner de l’expérience, de lui apprendre à se détendre. Il avait montré une belle accélération. Ensuite, à Compiègne, le terrain était trop souple pour lui, on se doutait qu’il serait un poulain de bon terrain. Cette victoire est le fruit du travail de ses deux courses précédentes : il a été bien détendu et a tracé une belle ligne droite. »

Un frère de Tauteke et Tansholpan. Élevé par Hesmonds Stud Ltd, Talap a été présenté par Roger Varian à la vente d’automne de Tattersall mais n’a pas été vendu. C’est un fils de Kingman, étalon à Juddmonte Farms en Angleterre, et de Tamarind (Sharata), une jument lauréate des Thanks Stakes (Gr3). Talap est le cinquième gagnant de sa mère. Cette dernière a déjà donné les black-types Tauteke (Sea the Stars), deuxième des Racebets Oaks Trial Stakes (L), et Tansholpan (Dansili), troisième des Arkle Finance Cheshire Oaks Stakes et des British Stallion Studs EBF Montrose Stakes (Ls). Sa deuxième mère, Sharata (Darshaan), n’a pas couru. C’est la mère de Crimson Tide (Sadler’s Wells), lauréat du Premio Ribot et du Grosser Preis Von Dusseldorf (Gr2), Pharatta (Fairy King), gagnante du Garden City Breeders’ Cup Handicap (Gr2), La Vida Loca (Caerleon), lauréate des Edgewood Stakes (L), et Arosa (Sadler’s Wells), la mère de Technician (Mastercraftman), lauréat du Prix Royal-Oak (Gr1). C’est la famille de Recoletos (Whipper), gagnant des Prix d’Ispahan et du Moulin de Longchamp (Grs1).

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Kingman

 

 

 

 

 

Zamindar

 

 

Zenda

 

 

 

 

Hope

 TALAP (H3)

 

 

 

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Tamarind

 

 

 

 

 

Darshaan

 

 

Sharata

 

 

 

 

Shademah

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 00’27”66

De 1.000m à 600m : 27”22

De 600m à 400m : 12”59

De 400m à 200m : 12”17

De 200m à l’arrivée : 12”17

Temps total : 1’41”81