Prix du Lys (Gr3) : Volkan Star poursuit le feu d’artifice Appleby/Godolphin

Courses / 14.07.2020

Prix du Lys (Gr3) : Volkan Star poursuit le feu d’artifice Appleby/Godolphin

Prix du Lys (Gr3)

Volkan Star poursuit le feu d’artifice Appleby/Godolphin

Depuis la réouverture des courses françaises aux étrangers, les Godolphin de Charlie Appleby ont enchaîné les raids dans notre pays. Au niveau Groupe, les scores sont hallucinants : si l’on enlève la cinquième et dernière place d’Old Persian (Dubawi) dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), l’entraîneur a gagné chaque Groupe dans lequel il avait un ou plusieurs pensionnaires : Prix Jean Prat (Gr1 - Pinatubo), Prix de la Porte Maillot (Gr3 - jumelé gagnant Space Blues/D’Bai), Prix de Ris-Orangis (Gr3 - Royal Crusade) et, ce mardi à ParisLongchamp, le Prix du Lys (Gr3) avec Volkan Star (Sea the Stars).

Avec seulement quatre partants, Volkan Star a sans surprise pris ses responsabilités et a mené tranquillement. Ce beau poulain a commencé à accélérer dans la fausse ligne droite et n’a pas été franchement inquiété par le retour de Ketil (Karakontie), deuxième à trois quarts de longueur, tandis que Measure of Time (Gleneagles) a bien conclu pour prendre la troisième place à une encolure, après avoir mis du temps à enclencher.

Job done. Volkan Star était le cheval à battre dans ce Prix du Lys. Il arrivait sur ce Gr3 avec des lignes en béton armé : battu par Mishriff (Make Believe) – futur gagnant du Prix du Jockey Club (Gr1) – pour sa rentrée dans les Newmarket Stakes (L), il venait de devancer Thunderous (Night of Thunder), depuis lauréat des Dante Stakes (Gr2), dans les Fairway Stakes (L) sur les 2.000m de Newmarket. Le passage sur 2.400m dans ce Lys lui a plu.

Charlie Appleby a commenté : « Je suis content. Nous étions assez confiants, il arrivait avec de belles lignes à la maison. Nous espérions qu’il progresserait encore avec l’allongement de la distance. Il le fait bien. Je suis vraiment très content de l’avoir amené ici. Nous avons dû le castrer car il n’était pas concentré et cela lui a vraiment fait du bien. L’idée, aujourd’hui, était de le laisser aller dans son rythme devant, ce qu’il a fait. Et il a trouvé de quoi se relancer pour finir. Il n’y a pas vraiment de plan pour la suite. J’ai demandé à William Buick s’il pensait que nous devrions encore le rallonger, mais, dans l’immédiat, il pense qu’il serait bien en restant sur 2.400m donc nous allons poursuivre sur cette voie. Je suis ravi de pouvoir revenir en France : j’aime vraiment beaucoup le programme ici pour les 2ans et les 3ans, je le trouve très bien fait. »

Bon comportement de Ketil. Ketil a eu des petits soucis durant l’hiver et a pris du retard. Pour sa rentrée, il n’avait pas démérité dans le Prix de Champerret (Classe 1) derrière Hurricane Dream (Hurricane Cat), lequel avait déjà une course dans les jambes. Les 2.400m n’ont pas été un problème. Pascal Bary, son entraîneur, nous a dit : « Je suis très satisfait. Il a très bien couru. C’est la première fois que Ketil faisait cette distance et il se comporte bien. Je n’ai pas encore décidé concernant la suite du programme. »

Lien http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/Volkan-Star.pdf

Un yearling millionnaire. Élevé par Forenaghts Stud et S. Mencoff, Volkan Star a été acheté 1.000.000 Gns par Stroud Coleman Bloodstock lors du book 1 de Tattersalls. Il était présenté par Longview Stud. C’était un superbe pinhooking – risqué – puisque le poulain avait été acheté foal par Gerry Dilger pour Longview Stud foal, à Goffs, moyennant 330.000 €.

Volkan Star est un fils de Sea the Stars, étalon des Aga Khan Studs, et de Chicago Dancer (Azamour), laquelle n’a pas brillé en compétition. Volkan Star est son premier produit. Elle a une yearling par Sea the Stars et a été présentée à Invincible Spirit en 2019.

Chicago Dancer est une sœur de Skins Game (Diktat), lauréat du Prix Edmond Blanc (Gr3), du Grand Prix de Bordeaux et du Prix Altipan (Ls), et d’Epatha (Highest Honor), lauréate du Prix Occitanie (L). La troisième mère, Mamoura (Lomond), a donné Mouramara (Kahyasi), gagnante du Prix de Royallieu (Gr2) et mère de Mourayan, troisième du Derby d’Irlande (Gr1) avant de partir en Australie où il a remporté la Sydney Cup (Gr1). C’est la souche d’Endless Time (Sea the Stars), gagnante des Lancashire Oaks (Gr2) et deuxième du Prix Royal Oak (Gr1) et du Qatar Prix Vermeille (Gr1).

Green Desert

Cape Cross

Park Appeal

Sea the Stars

Miswaki

Urban Sea

Allegretta

VOLKAN STAR (H3)

Night Shift

Azamour

Asmara

Chicago Dancer

Akarad

Mouriyana

Mamoura

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’33’’20

De 1.000m à 600m : 22’’90

De 600m à 400m : 11’’47

De 400m à 200m : 11’’29

De 200m à l’arrivée : 12’’00

Temps total : 2’30’’86