Prix La Barka (Gr2) : Porto Pollo dans un grand jour

Courses / 04.07.2020

Prix La Barka (Gr2) : Porto Pollo dans un grand jour

Prix La Barka (Gr2)

Porto Pollo dans un grand jour

Lauréat du Prix Aguado (Gr3) en 2018, Porto Pollo (Manduro) a signé le deuxième succès de Groupe de sa carrière dans ce Prix La Barka (Gr2). Il était associé à Bertrand Lestrade, qui venait de le mener à la troisième place du Prix Hypothèse (Gr3). Après avoir évolué à mi-peloton, isolé en pleine piste, le représentant d’Antoine Bardini est venu à l’intérieur de l’animateur, Galop Marin (Black Sam Bellamy), au premier passage devant les tribunes, avant de rétrograder au cinquième rang à l’abord de la haie du pavillon. De nouveau isolé en pleine piste dans la ligne opposée, alors que la plupart de ses rivaux galopaient en dehors, Porto Pollo a abordé l’ultime ligne droite en troisième position. Prenant l’avantage entre les deux derniers obstacles, le futur lauréat s’est détaché aisément sur le plat et s’est imposé de huit longueurs devant Staunton Street (Martaline). Une longueur et quart plus loin, Deportetoi (Deportivo) a remarquablement terminé pour s’emparer de la troisième place devant Paul’s Saga (Martaline). Quant à Galop Marin, il a terminé sixième sur une piste trop ferme pour lui, sous 71 kg.

Il avait tout pour lui. Une heure et demie après l’arrivée du Haras d’Étreham Prix Sagan (Gr3), François Nicolle place une nouvelle fois ses trois pensionnaires sur le podium. Le Royannais nous a expliqué : « Je suis enchanté que Porto Pollo ait gagné, car il est extrêmement attachant. Je suis content aussi pour sa cavalière de tous les jours, Katja Markwalder, qui l’emmenait aujourd’hui. Dans le rond, il sautait partout. Comme il fait ce qu’il veut, ça aurait pu vouloir dire qu’il préparait un mauvais coup, mais il était motivé ! Je n’avais pas donné d’ordres à Bertrand Lestrade, qui le connaît. Il a pris l’initiative de le monter isolé ; ça m’a surpris, mais quand je l’ai vu arriver sur la dernière haie, j’ai su qu’il allait gagner. Il a fait un truc ! Porto Pollo est un cheval de bon terrain. Aujourd’hui, il avait tout pour lui : la distance, le terrain et la forme. Staunton Street n’a pas été très heureux à l’entrée du dernier tournant, et Paul Moreau l’a monté un peu loin à mon goût. Peut-être que sa dernière course à Compiègne, où il avait conclu deuxième derrière L’Autonomie (Blue Brésil), a laissé des traces. Mais je l’estime beaucoup aussi. Quant à Deportetoi, il me fait très plaisir également. Il a tiré en partant, puis il s’est bien oxygéné. C’est très encourageant pour la suite. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/Porto-Pollo.pdf

Le neveu d’un lauréat de Gr2 en Allemagne. Élevé par Arnaud Coursin, Joël et Pierre Souchard, Porto Pollo a été adjugé 16.000 € à Christophe Escuder lors des ventes de yearlings d’octobre Arqana, alors qu’il était présenté par le haras de Fergand. C’est un fils du regretté Manduro (Monsun) et de Silky Steps (Nayef), gagnante d’un Quinté sur les 2.000m de Chantilly, dont il est le seul produit vainqueur. Silky Steps a un 3ans et un 2ans, tous deux issus d’Hunter’s Light (Dubawi), ainsi qu’une yearling par Manduro. Après avoir été saillie en 2019 par Doctor Dino (Muhtathir), elle a rencontré Beaumec de Houlle (Martaline) en 2020. La poulinière est une sœur de Stormont (Marju), vainqueur du Goldene Peitsche (Gr2). La troisième mère, Keep in Step (Dance in Time), a remporté le Prix de la Vallée d’Auge (L). Elle a donné Super Sheila (Last Tycoon), lauréate de la Star Sprint et deuxième de l’Alan Robertson Championship (Grs1) en Afrique du Sud.

Königsstuhl

Monsun

Mosella

Manduro

Be my Guest

Mandellicht

Mandelauge

PORTO POLLO (H5)

Gulch

Nayef

Height of Fashion

Silky Steps

Law of Society

Legal Steps

Keep in Step