Prix Mélisande (L) : Alkandora ne fait pas les choses à moitié

Courses / 02.07.2020

Prix Mélisande (L) : Alkandora ne fait pas les choses à moitié

ParisLongchamp, jeudi

Placée à deux reprises en autant de sorties, Alkandora (Nathaniel) a ouvert son palmarès directement au niveau black type dans ce Prix Mélisande (L), résistant in extremis à l’excellente fin de course de Moon a Lisa (Sea the Moon). Elle restait sur une deuxième place à une demi-longueur de Bonne Idée ** (Frankel), dans une Classe 1 cantilienne où elle se montrait très perfectible, après huit mois d’absence. Bien partie, la pouliche de Godolphin a constamment galopé à l’extérieur de l’animatrice, Irska (Hunter’s Light), avant de venir à sa hauteur à l’entrée de l’ultime ligne droite. Prenant l’avantage à 150m du but, la future lauréate s’est montrée courageuse pour le conserver jusqu’au bout, un nez devant Moon a Lisa qui a remarquablement conclu en dehors, à l’issue d’un parcours à l’arrière-garde. Alkandora a été engagée dans le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Quant à Irska, elle n’a pas démérité en complétant le podium à trois quarts de longueur.

Moon a Lisa sur la bonne voie. Battue d’une tête dans le Prix Caravelle-Haras des Granges (L), Moon a Lisa avait ensuite conclu cinquième du Prix Finlande (L), sur une distance plus courte. Son entraîneur, Francis-Henri Graffard, nous a expliqué : « En dernier lieu, nous avons sacrifié une course pour lui apprendre. Elle avait couru sur une distance trop courte, afin qu’elle soit prise de vitesse et qu’elle puisse être cachée. Aujourd’hui, ça paye, car nous avons désormais une pouliche qui est exploitable. Je suis déçu d’être battu de si peu, mais elle a très bien couru. Elle a bien accéléré durant toute la ligne droite, il n’y a pas d’excuse. Je n’ai pas encore d’idée pour la suite. »

La souche de Platonic. Élevée par les époux Deer, Alkandora a été vendue 85.000 Gns yearling à Stroud Coleman, lors du book 2 de Tattersalls. C’est une fille de Nathaniel (Galileo), stationné à Newsells Park Stud, et de Poplin (Medicean), gagnante à 2ans sur le mile de Goodwood et deuxième des Severals Stakes (L), sur 2.000m. Alkandora est le troisième produit vainqueur de la jument, et de loin le meilleur. Poplin a une 2ans par Al Kazeem (Dubawi). La deuxième mère, Pongee (Barathea), a gagné les Lancashire Oaks (Gr2) et conclu deuxième des Yorkshire Oaks (Gr1). On lui doit notamment Pinzolo (Monsun), lauréat des Fairway Stakes (L) et troisième des Jockey Club Stakes (Gr2). Pongee est une sœur de Platonic (Zafonic), mère de l’un des favoris du Derby d’Epsom (Gr1), English King (Camelot). Platonic est aussi l’aïeule de Chicquita (Montjeu), lauréate des Irish Oaks (Gr1), et de Magic Wand (Galileo), gagnante des Mackinnon Stakes (Gr1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Nathaniel

 

 

 

 

 

Silver Hawk

 

 

Magnificient Style

 

 

 

 

Mia Karina

ALKANDORA (F3)

 

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Medicean

 

 

 

 

Mystic Goddess

 

Poplin

 

 

 

 

 

Barathea

 

 

Pongee

 

 

 

 

Puce


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’13’’12

De 1.000m à 600m : 25’’08

De 600m à 400m : 12’’98

De 400m à 200m : 11’’06

De 200m à l’arrivée : 11’’69

Temps total : 2’13’’93