Prix Questarabad (Gr3) : James du Berlais, le premier d’une longue série

Courses / 13.07.2020

Prix Questarabad (Gr3) : James du Berlais, le premier d’une longue série

Prix Questarabad (Gr3)

James du Berlais, le premier d’une longue série

Façonné dans les gros handicaps, dans lesquels il était au-dessus du lot, James du Berlais (Muhtathir) s’était très bien défendu dans le Prix Alain du Breil (Gr1). À l’issue d’une vive lutte, il avait été battu de peu par For Fun (Motivator). Mais pour sa deuxième sortie sous les couleurs Munir, le pensionnaire de Robert Collet a remporté son premier Groupe dans le Prix Questarabad (Gr3). Son jockey, Ludovic Philipperon, l’a monté en grande confiance. James du Berlais a galopé en troisième position derrière Galléo Conti (Poliglote) et Séduction (Evasive). À l’entrée de la ligne droite, il s’est faufilé entre deux rivaux avec beaucoup de gaz. Entre les deux dernières haies, James du Berlais a rejoint Galléo Conti et il avait clairement beaucoup plus de ressources que son rival. Pour finir, le fils de Muhtathir a dominé avec aisance Galléo Conti pour l’emporter très sûrement.

La patience et le travail ont payé. L’entourage de James du Berlais a façonné ce dernier en prenant son temps et il est aujourd’hui récompensé de sa patience. Son jockey, Ludovic Philipperon, a eu ces mots après avoir caressé longuement son partenaire : « Je pense qu’il sort de l’ordinaire depuis ses débuts, je l’avais dit à Jean-Marc Lucas. Nous avons pris notre temps pour le façonner et il nous l’a rendu. Je ne voulais pas qu’il fasse une faute comme il avait fait sur la dernière haie lors de sa dernière sortie à Auteuil. Aujourd’hui, je n’ai même pas sorti ma cravache et il a bien gagné. Je vous avoue que j’avais encore une vitesse à passer. Il est très tendre. Je me lève tous les matins pour lui. Je vous garantis que lorsqu’il jette les jambes, c’est dur de compter ses foulées. Il a encore besoin d’apprendre à se gérer» Entraîneur de James du Berlais, avec lequel il a gagné son premier Groupe pour Simon Munir et Isaac Souede, Robert Collet nous a dit : « Compiègne n’est pas un hippodrome pour lui. C’est un grand cheval, un vrai cheval d’Auteuil. Il sera encore mieux à l’automne en terrain souple. Il y avait une belle opposition, mais il a beaucoup, beaucoup de classe»

Galléo Conti n’a pas à rougir. Magnifique d’état au rond de présentation, Galléo Conti a très bien couru et tombe juste sur un poulain de grande classe, qui avait déjà couru trois fois ce printemps. Il a beaucoup consommé, notamment en face, quand Born to Hold (Born to Sea) est venu à ses côtés, et cela ne l’a pas aidé, lui qui était plutôt attentiste l’an dernier. Il a conclu bon deuxième pour ses retrouvailles avec l’obstacle et pour lui aussi l’automne s’annonce sympathique. Séduction (Evasive) a tracé un bon parcours pour se classer troisième.

Il faudra revoir Fureur de Vivre (Gémix), lequel a été considérablement gêné par Born to Hold à la haie du Pavillon.

Lien Weatherbys http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/James-du-Berlais.pdf

Le frère de Goliath du Berlais. Comme son nom l’indique, James du Berlais a été élevé par Jean-Marc Lucas. C’est un fils de Muhtathir, étalon au haras du Mézeray, et de King’s Daughter (King’s Theatre), lauréate du Prix Bournosienne (Gr3) et multiple placée de Groupe sur les haies d’Auteuil. C’est le frère du champion devenu étalon Goliath du Berlais (Saint des Saints), lauréat des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Jean Stern (Gr2), Fleuret et Duc d’Anjou (Grs3), de Brother du Berlais (Saint des Saints) et de Son du Berlais (Muhtathir), deux gagnants. Deuxième mère de James du Berlais, Bint Bladi (Garde Royale) s’est imposée dans le Prix Bois Rouaud. Elle a été exportée en Irlande. Outre King’s Daughter, elle avait donné Patent Pending (Double Bed), un très bon cheval de plat. Goliath du Berlais appartient à la souche de Tarta Whisky (King of Macedon), mère de Five Fishes (Mujtahid), lauréate du Prix Coronation (L) et deuxième du Prix Corrida (Gr3 à l’époque), Sawasdee (Nikos), French Flag (Diamond Shoal) et Call me Sam (Kaldoun). Que des chevaux black types en plat !

Diesis

Elmaamul

Modena

Muhtathir

Al Nasr

Majmu

Affirmative Fable

JAMES DU BERLAIS (H4)

Sadler’s Wells

King’s Theatre

Regal Beauty

King’s Daughter

Garde Royale

Bint Bladi

Tkisam