Prix Roger Crossouard (Maiden) : Miarka se plaît en bord de mer

Courses / 08.07.2020

Prix Roger Crossouard (Maiden) : Miarka se plaît en bord de mer

Pornichet, mercredi

Miarka (Siyouni) avait réalisé ses meilleures performances sur des hippodromes côtiers comme Brighton, à l’époque où elle était entraînée outre-Manche, et Deauville. Sur cet hippodrome, la pouliche de James Fielden avait conclu à une courte tête de Miss Extra (Masterstroke), future lauréate du Prix de Sandringham (Gr2). Dans le Prix Roger Crossouard (Maiden), sur un hippodrome là encore proche de la mer, la pensionnaire de Gavin Hernon a signé sa première victoire. Vite en tête, elle a contrôlé la course, repartant facilement dans les cent derniers mètres. Son jockey, Hugo Journiac, a déclaré au micro d’Equidia : « C’est une chic pouliche, qui a du métier. Elle est facile, très professionnelle et courageuse. Je me doutais que la distance plus longue allait lui convenir. Devant, elle s’est bien reprise, pointant les oreilles. Elle n’a pas fait d’efforts et s’est imposée facilement. » Can we Pretend (Muhaarar) a terminé vite, de même que Mille Fois Merci (Galileo) qui a trouvé son action tardivement, finissant bien.

La propre sœur de Bourrée. Élevée par Alexander Rom, Miarka est une fille de Siyouni (Pivotal), étalon des Aga Khan Studs et de Bearlita (Lomitas), une jument inédite qui a donné Bourrée (Siyouni), gagnante du Prix de Psyché (Gr3), et Blues Wave (Gentlewave), troisième du Gran Premio de Madrid (L à l’époque). C’est la nièce de Bear King (Mujtahid), vainqueur de Gr3 en Allemagne.

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

MIARKA (F3)

 

 

 

 

 

 

Niniski

 

 

Lomitas

 

 

 

 

La Colorada

 

Bearlita

 

 

 

 

 

Al Hareb

 

 

Bearall

 

 

 

 

Soxoph