Qatar Nassau Stakes (Gr1) : on va savoir ce que vaut le Diane

International / 29.07.2020

Qatar Nassau Stakes (Gr1) : on va savoir ce que vaut le Diane

Goodwood (GB), jeudi

La performance de la lauréate du Prix de Diane Longines (Gr1), Fancy Blue (Deep Impact), ce jeudi, dans les Qatar Nassau Stakes (Gr1) va permettre d’évaluer en partie la ligne du classique cantilien. La pensionnaire de Donnacha O’Brien sera confiée à Ryan Moore, son cinquième pilote en cinq sorties. Alors que l’autre représentante Coolmore, l’élève de l’écurie des Monceaux et Skymarrc Farm, Magic Wand (Galileo), sera montée par Lanfranco Dettori. Sacré Donnacha, en plus des chevaux, il chipe aussi des jockeys à son père… À Chantilly, Fancy Blue a gagné de haute lutte, avec à la clé un rating de 114, c’est-à-dire huit livres de plus que One Voice (Poet’s Voice), l’autre 3ans au départ. Les jeunes dominent largement (13 victoires contre 8 pour leurs aînées) depuis 1999, l’année où la course est devenue un Gr1.

Nazeef rallonge le tir. Les bookmakers placent au même niveau Fancy Blue et Nazeef (Invincible Spirit), l’élève du cheikh Hamdan Al Maktoum. Cette dernière a progressé de onze livres depuis le début de saison et elle est même gagnante de Gr1 depuis son succès dans les Falmouth Stakes. Cette pensionnaire de John Gosden n’a jamais couru au-delà de 1.600m mais, sur ce qu’elle nous a montré à Newmarket, elle peut tenir.

Deirdre pour le doublé. La japonaise Deirdre (Harbinger) avait bénéficié d’un parcours en or lors de son succès l’an dernier. Elle a beaucoup voyagé ensuite (Irlande, Hongkong, Arabie Saoudite), sans jamais gagner, certes, mais elle a toujours fourni des valeurs correctes. Magic Wand a elle aussi cumulé beaucoup de miles sur sa carte "grand voyageur", et plus de quatre millions de gains également. Elle répète toujours sa valeur. Queen Power (Shamardal), qui a trouvé le mile un peu court dans les Falmouth, peut permettre à Sir Michael Stoute d’égaler le record de Sir Henry Cecil, avec huit succès dans les Nassau Stakes. Lavender’s Blue (Sea the Stars) est la grande outsider.