San Diego Handicap (Gr2) : Maximum Security, un retour et trois interrogations

International / 24.07.2020

San Diego Handicap (Gr2) : Maximum Security, un retour et trois interrogations

San Diego Handicap (Gr2)

Maximum Security, un retour et trois interrogations

On ne sait toujours pas si Maximum Security (New Year’s Day) est le vainqueur de la Saudi Cup. L’enquête ouverte par les autorités saoudiennes pour savoir si le cheval était ou non propre lors de la course disputée à Riyad n’a toujours pas livré son verdict, un retard imputé à l’épidémie de coronavirus. Pour la même raison, son ex-entraîneur, Jason Servis, impliqué dans le scandale de dopage qui a éclaboussé les courses de la côte Est des États-Unis, attend toujours son procès. Le cheval, lui, fera sa rentrée pour l’entraînement de Bob Baffert à l’occasion du San Diego Handicap (Gr2, 1.700m) à Del Mar. Il portera 57,5 kg et donnera de cinq à neuf livres à cinq rivaux, dont le gagnant du Santa Anita Handicap (Gr1), Combatant (Scat Daddy), et le troisième de la Breeders’ Cup Classic (Gr1), Higher Power (Medaglia d’Oro).

Trois interrogations planent au-dessus de Maximum Security. Il revient après cinq mois d’absence, avec un long voyage à la clé, et sous un nouvel entraînement. Il n’a jamais couru sur un dirt californien, très différent du sable de la côte Est et du Kentucky. Son pilote sera Abel Cedillo, 31 ans, né au Guatemala. C’est lui qui a été choisi pour remplacer Luis Saez. Bob Baffert, qui attend avec impatience cette rentrée, a déclaré : « Quand il est arrivé chez moi, il faisait le difficile pour manger. Ce qui était étrange, vu qu’il ne semblait pas avoir raté un seul repas de sa vie. Tout va bien depuis qu’on a réglé ce problème. C’est un cheval très intelligent et plutôt calme. »