The Derby (Gr1) : Aidan s’offre un record avec la recette maison

International / 04.07.2020

The Derby (Gr1) : Aidan s’offre un record avec la recette maison

The Derby (Gr1)

Aidan s’offre un record avec la recette maison

C’est fait. Aidan O’Brien est le recordman du Derby. Ce samedi, il a joué le coup du lièvre qui gagne, une spécialité maison quand il n’y a pas un vrai bon 3ans à l’écurie. Serpentine (Galileo) était encore maiden samedi dernier à 17 h 15 quand il a perdu en route sept rivaux au Curragh. Il a fait la même chose sept jours après, en donnant un huitième succès à Aidan O’Brien dans le classique. L’entraîneur l’a gagné avec sept jockeys différents, et c’est Emmet McNamara qui était sur le gagnant ce samedi. Les précédents sont, dans l’ordre, Mick Kinane, Johnny Murtagh, Joseph O’Brien (deux fois), Ryan Moore, Paddy Beggy et Seamie Heffernan. Emmet McNamara a connu son jour de gloire à 30 ans, douze ans après son titre de champion des apprentis. Il arrive en cinquième ou sixième place dans la liste des pilotes de Ballydoyle et il n’a pas raté le coche. Il a poussé en tête l’alezan qui a pris cinq longueurs sur Khalifa Sat (Free Eagle) et le maiden Amhran Bhfiann (Galileo). L’ordre n’a plus changé. Serpentine est reparti dans la ligne droite et il a parcouru les derniers 600m en moins de 36’’. Il était impossible de combler l’écart pour les favoris. Kameko (Kitten’s Joy), le seul qui a eu un parcours propre, a décroché la quatrième place, alors que English King (Camelot) et Mogul (Galileo) se sont trouvés bloqués au moment décisif et ont trouvé le jour trop tard pour faire mieux que cinquième et sixième.

Donnacha avait déjà tout compris… Aidan O’Brien a assisté à la course de son salon et il a expliqué : « On était devant la télé et après 1.000m, Donnacha a dit que le cheval d’Emmet allait gagner. Quand on présente plusieurs chevaux dans une course, l’objectif est de leur donner le maximum de chances du point de vue tactique. Serpentine avait gagné de bout en bout en dernier lieu et il aime aller devant. Il avait gagné de façon impressionnante samedi dernier et son jockey Wayne Lordan m’avait dit qu’il avait eu des problèmes pour l’arrêter. On l’a toujours estimé mais il a été un peu long à prendre la forme. »

Un casse-tête pour les handicapeurs. Le dernier cheval passé directement d’un succès dans un maiden au Derby fut Morston (Ragusa) en 1973… Le niveau de ce Derby est très difficile à juger. Serpentine n’avait pas encore un rating officiel. Son dauphin Khalifa Sat avait un tout petit 99 et avait remporté une Listed. Le troisième, Amhran Na Bhfiann, est encore maiden. Le chrono (2’34’’43) est de 37 centièmes plus lent que celui enregistré par Love dans les Oaks. La pouliche aurait battu le poulain par deux grandes longueurs. Serpentine est à 25/1 dans l’Arc et franchement, les chevaux d’âge doivent surtout se méfier de Love. Aidan O’Brien a indiqué le St Leger (Gr1) comme possible objectif et il a ajouté : « Il sera peut-être un cheval pour l’Arc en terrain souple. » L’entraîneur est revenu sur son record en disant : « Je suis un privilégié, j’entraîne des chevaux magnifiques et pour des gens exceptionnels. Les chevaux ont des pedigrees incroyables et tout le monde travaille avec son cœur tous les jours. »

Il a vengé maman… Le grandissime Galileo (Sadler’s Wells) a enregistré son cinquième Derby et son 39e lauréat classique. Au tout début de son ascension, les gens n’aimaient pas les alezans issus du grand étalon. Il fait son premier doublé Derby-Oaks avec deux alezans et quatre de ses Derby winners ont cette robe : dans l’ordre New Approach, Ruler of the World, Australia et enfin Serpentine. Les cinq sont tous issus de poulinières par des étalons différents. La mère de Serpentine, Remember When (Danehill Dancer), avait réussi un petit chef-d’œuvre. Elle a terminé sa carrière sans gagner en six sorties mais s’était classée deuxième des Oaks 2010, battue par une super pouliche comme Snow Fairy (Intikhab). Remember When a été retirée des courses après les Irish Oaks (Gr1). Elle a rencontré Galileo à huit reprises et elle a produit cinq gagnants, tous black types. La pouliche Wedding Vow a remporté un Gr2 au Curragh et s’est classée deuxième dans les Nassau Stakes (Gr1), Beacon Rock s’est imposé dans les Gallinule Stakes (Gr3), Bye Bye Baby a gagné les Blue Wind (Gr3) et a terminé troisième dans le Oaks, alors que Bound, lauréate de Listed, a été vendue 2,2 millions de Guinées à Tattersalls December 2018, alors qu’elle était pleine de Dark Angel (Acclamation).

Remember When est une demi-sœur de Dylan Thomas (Danehill), lauréat de six Grs1, dont le Derby irlandais, l’Arc de Triomphe et les King George VI and Queen Elizabeth Stakes. La deuxième mère, Lagrion (Diesis), a donné deux gagnantes de Gr1 : la précoce Queen’s Logic (Grand Lodge) qui s’est imposée dans les Cheveley Park Stakes et la classique Homecoming Queen (Holy Roman Emperor) qui avait décroché son titre dans les 1.000 Guinées.

Remember When a un 2ans et un yearling, par Galileo bien sûr…