VENTE D’ÉTÉ ARQANA : Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre

Institution / Ventes / 18.07.2020

VENTE D’ÉTÉ ARQANA : Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre

VENTE D’ÉTÉ ARQANA

Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre

Enfin ! Après une breeze up délocalisée à Doncaster, Arqana retrouve sa base deauvillaise pour organiser sa vente d’été, sur une journée seulement, ce lundi. Un catalogue réduit, par la force des choses, mais qui ne manque pas d’opportunités. L’équipe dirigeante de l’agence nous en brosse le portrait.

Jour de Galop. - Les wild cards sont toujours très importantes pour cette vente en particulier. Le contexte particulier a-t-il favorisé les inscriptions de dernière minute ? Globalement, sur le marché des chevaux à l’entraînement, quelles ont été ses conséquences ?

Éric Hoyeau, Freddy Powell, Alix Choppin & Ludovic Cornuel. - L’impact éventuel de la Covid-19 est difficile à mesurer sur le créneau des chevaux à l’entraînement, et il n’est même pas certain qu’il y en ait un. Le changement de date de la vente a permis de compenser la période d’arrêt des courses. Si nous n’avions pas décalé la vente, les entraîneurs et propriétaires auraient pu manquer d’opportunités pour évaluer le potentiel sportif des chevaux. Du côté des wild cards, on n’observe ni décrue ni inflation. Ces inscriptions tardives dépendent, quoi qu’il arrive, du programme de courses des quinze jours qui précèdent la vente. La qualité est clairement au rendez-vous avec des profils qui devraient susciter l’intérêt des plus grands propriétaires de chevaux d’obstacle français et internationaux.

Le catalogue propose une trentaine de 2ans, soit vingt lots de moins que l’an passé. Comment l’expliquer ?

Le nombre restreint est à mettre en lien avec le décalage de date, non seulement de la vente d’été mais des autres breeze up européennes. Habituellement, cette session est la dernière breeze up en Europe, alors que cette année, celle de Goresbridge se tient la semaine prochaine. La qualité est en revanche supérieure aux années précédentes en raison d’un report d’inscriptions de poulains présentés par des vendeurs français qui étaient prévus pour la breeze up de mai, et d’un effet de ruissellement résultant de la très forte demande d’inscriptions pour la vente de mai.

Au niveau des sujets destinés à l’élevage, comment qualifier l’offre ?

En quelques années, la section d’élevage a sourcé un nombre impressionnant de lauréats sur les hippodromes. C’est notamment dans le catalogue de la vente d’été 2016 que le gagnant du Derby d’Irlande Santiago (Authorized) a été acheté in utero ! Cette année, nous avons peut-être une offre un peu moins dense, mais avec de bons papiers d’obstacle et des lots de grands éleveurs français pour lesquels cette vente remplit pleinement son office.

La spécificité de cette vente, c’était aussi celle de stores, ces jeunes chevaux destinés à l’obstacle. Pourquoi cette section a-t-elle été abandonnée lors de cette édition ?

En France, les stores de 3 ans ont besoin d’être commercialisés au plus tard au début de l’été. La nouvelle date arrivait donc trop tard pour eux. Pour les stores de 2ans, nous avons préféré muscler le profil obstacle de la vente d’automne, qui proposera donc une journée entière de stores en complément de l’offre de chevaux à l’entraînement et de yearlings d’obstacle. Nous pensons que ce renforcement en fera un événement véritablement incontournable pour la clientèle obstacle française et européenne. Les récents décalages des ventes de stores en Grande-Bretagne et en Irlande nous confortent dans ce choix.

Pour la première fois de votre histoire (puisque c’est le système de Goffs UK qui a été utilisé pour la breeze up), vous allez proposer des enchères live en ligne. Êtes-vous prêts à relever ce challenge ?

Arqana a été assez pionnier dans ce domaine. Il y a huit ou dix ans, nous avions déjà proposé la possibilité d’enchérir en ligne sur les ventes "physiques", en utilisant une technologie australienne. Le marché n’était sans doute pas encore prêt, mais nous avons capitalisé sur cette première expérience lorsque nous avons développé Arqana Online en 2015, puis organisé des ventes en ligne d’embryons de chevaux de sport sous la marque The Auction by Arqana.

La prise d’enchères en ligne à la vente d’été se fera à travers la plateforme Arqanaonline.com, sur laquelle les personnes souhaitant enchérir sont invitées à créer un compte et à solliciter un agrément pour la vente avant le début de celle-ci. Le processus de prise d’enchères a fait ses preuves et son fonctionnement est très intuitif, nous sommes donc confiants dans le fait qu’il puisse apporter une solution complémentaire pour les acheteurs qui ne peuvent pas faire le déplacement à Deauville.

Dès lundi, le port du masque devient obligatoire dans les lieux fermés accueillant du public. Quelles précautions devra-t-on respecter lundi lors de la vente ?

L’accueil des participants et du public est limité à 5.000 personnes, ce qui est une jauge assez large pour cette vente d’une journée. Un comptage sera effectué à l’entrée et des bracelets seront remis aux acteurs de la vente à leur arrivée. En conséquence de ces opérations, l’accès à l’établissement s’effectuera exclusivement par l’avenue Hocquart de Turtot (en face de l’hippodrome). L’accès par l’avenue Florian de Kergorlay à l’arrière du pavillon de vente sera fermé. Le port du masque sera obligatoire dans les espaces intérieurs, en vertu du décret qui entre en vigueur lundi et s’applique à tous les lieux publics clos. Il sera recommandé en extérieur. Les procédures de nettoyage de l’ensemble des espaces ont été adaptées et les points d’interaction entre le personnel d’Arqana et le public sont équipés de vitres en plexiglas. La restauration pourra se dérouler quasiment normalement, dans le respect des règles applicables aux restaurants.

Mémo

Pour vous inscrire sur la plateforme d’enchères en ligne, cliquez ici : https://www.arqanaonline.com/web/login.php

Pour consulter les consignes sanitaires, cliquez ici :

https://www.arqana.com/upload/communiques/Protocole_Covid19_ETE2020.pdf