Vente d’été Arqana - Remise en route

Institution / Ventes / 20.07.2020

Vente d’été Arqana - Remise en route

Il est impossible de faire des comparaisons avec les années précédentes sur cette vente d’été Arqana, ramenée sur une journée et sans la présence des stores, qui contribuent pour beaucoup au chiffre d’affaires de cette vente.

Nous ne savions vraiment pas à quoi nous attendre en arrivant à l’établissement Elie de Brignac ce lundi matin. Juste qu’il serait impossible d’établir des comparaisons par rapport aux précédentes années. En termes de volume comme de densité, cette vente d’été Arqana était particulière. Elle s’est conclue vers 19 h 30 avec un chiffre d’affaires de 2.895.000 €, pour un prix moyen de 19.030 € et un prix médian de 9.000 €. Le taux de vendus s’établit à 76,77 % ce qui, en cette saison bourrée d’incertitudes, est très correct. Le top price s’établit à 240.000 € pour Prunay (Prince Gibraltar), à la suite d’une sacrée lutte entre Tom Malone et Toby Jones. C’est ce dernier qui l’a emporté, refusant de laisser filer ce poulain troisième du Prix Aguado (Gr3) pour seulement sa deuxième sortie sur les haies.

On note quatre rachats à 100.000 € et plus, tous des chevaux à l’entraînement (et wild cards), dont Gentilhomme ** (Poliglote), racheté 246.000 €. Là aussi, il est difficile de faire des comparaisons entre 2020 et les années précédentes : ces rachats concernent surtout des profils obstacle, et les saisons anglo-irlandaises – comme françaises – ont été grandement perturbées, incitant peut-être certains investisseurs à la prudence. Cette vente était une remise en route, qui permettra sans doute aux acheteurs comme aux vendeurs de faire quelques ajustements en vue du futur, de mieux l’appréhender. Du côté des juments et des pouliches, la prudence était aussi certainement de mise : vendre ? Ne pas vendre à cette époque d’une année chamboulée ?

Une remise en route à Deauville, avec quelques nouveautés qui ont fonctionné tout en demandant encore des ajustements : l’online bidding ou un nouveau système d’affichage dans la salle des ventes lié à une toute nouvelle régie. Des ajustements qui pourront être faits d’ici au mois de septembre et la grande session des yearlings, dont le catalogue sortira la semaine prochaine. Rendez-vous à Deauville pour l’été indien…