Aujourd’hui aux courses -Vichy

Courses / 05.08.2020

Aujourd’hui aux courses -Vichy

18 h 30 • Vichy • Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles

L - 2ans - 1.400m

Une Listed pour Sealiway

Placé du Prix Roland de Chambure (L), Sealiway (Galiway) est le seul poulain à avoir son nom en caractères gras au départ du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L). Lauréat à deux reprises cette année avec Pierre-Charles Boudot, le pensionnaire de Frédéric Rossi sera associé à Franck Blondel pour la première fois. L’indice pénétrométrique mesuré à 3,8 (très souple) pourrait avantager ce représentant du haras de la Gousserie et de Guy Pariente qui n’a encore jamais couru sur un terrain si profond. Quatre poulains et pouliches restent sur une victoire : Kenor (Goken) qui vient de se balader à Rochefort-sur-Loire avec les œillères pour la première fois, Senlisienne (Siyouni), invaincue en trois sorties mais qui ne connaît rien d’autre que l’hippodrome de Marseille-Borély, Stormy Pouss (Stormy River), bonne lauréate pour sa deuxième sortie le 8 juillet, et Smooth Wather (Zanzibari), qui a remporté sa première course le 21 juin à Lyon-Parilly. Après sa victoire à Dieppe en débutant, Central Park West (Martinborough) a pris une bonne deuxième place derrière Saqr (Dutch Art), le 12 juillet. C’était sur 1.200m à Deauville et ce jeudi à Vichy, vu sa fin de course, le parcours des 1.400m devrait tout aussi bien lui convenir.

16 h 27 • Deauville • Prix d’Étreham

Maiden - 2ans - 1.500m

Un frère d’Armande en piste

Le Prix d’Étreham (Maiden) a ressemblé dix concurrents dont trois inédits. Parmi ces derniers, Favreale (Lope de Vega) est un poulain présenté par André Fabre, qui porte la décharge d’Augustin Madamet. Ce représentant du baron Édouard de Rothschild et de Lady Chryss O’Reilly est un fils d’Alpine Snow (Verglas), lauréate du Prix Urban Sea (L), mais surtout c’est un frère de deux black types, dont Armande (Sea the Stars), lauréate du Prix Corrida (Gr2) et troisième du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Dans cette épreuve, il sera intéressant de revoir Ethnic Type (Fast Company), un poulain appartenant à White Birch Farm et entraîné par Jean-Claude Rouget, qui a débuté par une cinquième place en devançant notamment Allez Barza (Dabirsim), lauréat de son maiden depuis. Deuxième lors de ses débuts le 17 juillet à Chantilly, Gerrots (Rajsaman), qui porte les couleurs de son copropriétaire, Gérard Augustin-Normand, semble lui aussi proche d’un succès. Dans cette épreuve, il va retrouver Policy of Truth (Siyouni), plébiscité pour ses premiers pas mais qui n’avait conclu que sixième. Ce poulain entraîné par Pia et Joakim Brandt pourrait sortir son épingle du jeu.

17 h 37 • Deauville • Prix du Mézeray

Maiden - 2ans - 1.500m

Les premièrs pas d’une sœur d’Epicuris

Dans le Prix du Mézeray (Maiden), Henri-François Devin présente Captious (Frankel), qui appartient à Khalid Abdullah. Cette pouliche est une fille d’Argumentative (Observatory), troisième des Prix Amandine et de la Cochère (Ls). Avant elle, la jument a donné Epicuris (Rail Link), invaincu à 2ans en remportant notamment le Critérium de Saint-Cloud (Gr1), et Indeed (Showcasing), deuxième des Darley Stakes (Gr3). Cette sœur de deux black types sera donc intéressante à voir débuter. André Fabre présente deux inédites : Galifa (Frankel), une représentante de Wertheimer & Frère, et Babylone (Invincible Spirit), une pouliche appartenant au haras Voltaire, dont les représentants sont en grande forme. Les deux inédites disposeront de la décharge, celle d’Alexis Pouchin pour Babylone et cette d’Augustin Madamet pour Galifa. Attention à La Bure (The Gurkha), très bonne quatrième lors de ses débuts le 13 juillet à Saint-Cloud. La pouliche de l’écurie Jean-Louis Tepper entraînée par Jean-Claude Rouget peut tout à fait remporter cette course.