Godolphin et le Japon renoncent à se déplacer cet automne en Australie

International / 04.08.2020

Godolphin et le Japon renoncent à se déplacer cet automne en Australie

Les chevaux de Godolphin ne feront pas le déplacement en Australie cette année pour le meeting de Melbourne. L’annonce est tombée ce mardi, lors d’une conférence de presse organisée pour les engagements au Cox Plate (Gr1). Le directeur des courses de Racing Victoria, Paul Bloodworth, a déclaré : « Charlie Appleby et Saeed bin Suroor nous ont indiqué ne pas pouvoir se déplacer. Les procédures de quarantaine qui s’appliquent à leur personnel sont trop contraignantes. C’est dommage, car Saeed venait courir ici depuis presque trente ans et que Charlie aimait beaucoup venir également. » Cette double absence s’ajoute à celle des Japonais, qui, l’année dernière, avaient remporté le Cox Plate avec Lys Gracieux (Heart’s Cry) et la Caulfield Cup (Gr1) avec Mer de Glace (Rulership).

Les engagés dans la Cox Plate sont au nombre de 182. Les étrangers sont au nombre de 28, soit un de plus qu’en 2019. Mais la famille O’Brien est à elle seule responsable de 22 engagements. Deux français portant des casaques australiennes figurent sur la liste. Il s’agit de Mr Satchmo (Mr Sidney) et Plumatic (Dubawi). L’incertitude plane toujours autour de la participation des étrangers. Paul Bloodworth a ajouté à ce sujet : « Si les chevaux ne peuvent pas courir pour leur entraînement étranger, il y a tout de même une alternative possible : les envoyer courir en Australie pour un entraîneur local et les faire revenir ensuite en Europe. Mais il est encore trop tôt pour savoir comme cela va se passer. »