Keeneland Phoenix Stakes (Gr1) : Lucky Vega, une première pour monsieur Zhang

International / 09.08.2020

Keeneland Phoenix Stakes (Gr1) : Lucky Vega, une première pour monsieur Zhang

Keeneland Phoenix Stakes (Gr1)

Lucky Vega, une première pour monsieur Zhang

Le propriétaire chinois Yuesheng Zhang, l’un des grands investisseurs sur le marché australien sous la griffe Yulong Investments, a choisi l’Irlande comme base en Europe et il a confié plusieurs chevaux à Jessica Harrington. Ce dimanche au Curragh, le poulain Lucky Vega (Lope de Vega) a offert au propriétaire et éleveur un premier Gr1 dans les Keeneland Phoenix Stakes. Il s’est aussi assuré un avenir d’étalon, avec une chance de faire la navette en Australie, où les produits de son père ont brillé mais dont le parc étalon ne comprend aucun Lope de Vega.

Le haras attendra un peu ! Le poulain a encore de belles courses à gagner. Il ne pouvait pas se montrer plus impressionnant. Son jockey, Shane Foley, a utilisé le leader de Ballydoyle, Giorgio Vasari (Air Force Blue), pour se faire emmener jusqu’à 300m du poteau. Quand son pilote l’a déboîté, Lucky Vega a surclassé ses rivaux et a rallié le poteau avec trois longueurs et demie d’avance. Les commissaires ont dû travailler et après enquête, ils ont rétrogradé à la troisième place la pouliche Aloha Star (Starspangledbanner) qui a quelque peu gêné The Lir Jet (Prince of Lir) aux abords du poteau. Le poulain de Ballydoyle St Mark’s Basilica (Siyouni) est parti écrasé d’argent : sa cote a baissé de 8 à 3,5/1. Il a manqué d’expérience, ce qui était prévisible. Un peu surpris au départ, il a gagné des rangs pour terminer cinquième. Il a des moyens et il faut qu’il apprenne son métier. Le gagnant du Prix Robert Papin Ventura Tormenta (Acclamation), très allant, a flanché dans les 300 derniers mètres.

Jessica Harrington a expliqué : « Je suis très contente pour le poulain et son propriétaire. C’est un bon poulain, qui possède de la marge et il apprend très vite. En dernier lieu, il a été plus surpris que battu dans les Railway Stakes (Gr2). Il avait gagné très facilement lors de ses débuts et il ne savait pas trop ce qu’il fallait faire. Il est sorti endurci du combat et il l’a démontré. Maintenant, on va réfléchir à la suite de son programme, mais d’après son jockey, c’est un poulain pour les Middle Park Stakes (Gr1). Je pense qu’il est capable de tenir 1.400m. L’année dernière, on avait à la maison des super pouliches. Cette année on a sorti un super poulain ! »

Un investisseur très fort. Yuesheng Zhang a découvert les courses en Irlande lors d’un voyage en 2010 et il a assisté pour la première fois à la Melbourne Cup (Gr1) en 2013. Il a acheté son premier cheval l’année suivante et il compte déjà 3 étalons, 3 haras et il vient d’acheter comme poulinière la gagnante de Gr1 Viddora (I Am Invincible) pour 2,55 millions de dollars australiens (1,54 M€). Le propriétaire et éleveur s’est offert 14 autres poulinières pour 9,94 millions (6,04 M€) chez Magic Millions. Il en a acheté 10 chez Inglis.

Où en reparle de Satwa Queen. Lucky Vega a été acheté 175.000 € chez Goffs Orby par le propriétaire chinois. Il est le 38e gagnant de Groupe et le onzième de Gr1 issu de Lope de Vega (Shamadal). Ses autres lauréats de Gr1 à 2ans sont Newspaperofrecord, qui avait remporté la Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf pour Chad Brown, et Capla Temptress, qui s’était imposée dans les Natalma Stakes au Canada pour l’entraînement de Marco Botti.

Sa mère, Queen of Carthage (Cape Cross), n’a pas couru et a donné deux autres gagnants sur six produits. Elle est issue de la française Satwa Queen (Muhtathir), qui a connu son jour de gloire en remportant le Prix de l’Opéra (Gr1) sous la férule de Jean de Roualle et avait gagné à deux reprises le Prix Jean Romanet avant sa promotion de Gr2 à Gr1. Elle a donné trois gagnants dont Important Time (Oasis Dream), qui a gagné une Listed en Allemagne pour Henri-Alex Pantall.

Queen of Carthage a une yearling par Free Eagle (High Chaparral) et un foal par Footstepsinthesand (Giant’s Causeway).