Le mot de la fin : l’avenir

Le Mot de la Fin / 30.08.2020

Le mot de la fin : l’avenir

Ce dimanche, Maisons-Laffitte accueillait des courses de poneys, une discipline qui se développe dans notre pays… mais qui a encore beaucoup de chemin à parcourir. Elle a surtout besoin de plus de soutien. On dit d’ailleurs très souvent que c’est en temps de crise qu’il faut investir. Et c’est exactement ce que sont en train de faire les Anglais. Un total de 180.000 £ a été débloqué pour les courses de poneys. L’idée est la suivante : établir une passerelle plus forte entre ces compétitions et les équivalents anglais de l’Afasec. Car plus d’enfants qui montent à poney, c’est plus d’amateurs, plus de futurs jockeys et plus de futurs employés de la filière. Ce financement va servir à aider des jeunes non issus du sérail à découvrir et à pratiquer les courses à poney. Mais également à financer des stages, des conseillers d’orientation, la formation des encadrants, des visites dans les écoles et les manifestations pour recruter des pratiquants… Ce programme va s’étaler de 2021 à 2025. Les premiers résultats sont attendus en 2022. The Racing Foundation est financée par les recettes d’investissements, ainsi que par des sommes provenant de la privatisation du Tote.