Prix de la Ville de Pont-L’Évêque (Prix The Wonder) (Maiden) : Maavah sur le fil

Courses / 10.08.2020

Prix de la Ville de Pont-L’Évêque (Prix The Wonder) (Maiden) : Maavah sur le fil

Prix de la Ville de Pont-L’Évêque (Prix The Wonder) (Maiden)

Maavah sur le fil

Une demi-heure après avoir gagné le Quinté avec Episodia (Palace Episode), Henri-Alex Pantall a de nouveau été mis à l’honneur dans ce maiden par l’intermédiaire de Maavah (Sidestep), dont il est également l’éleveur-propriétaire. La pouliche, qui avait auparavant fait l’arrivée à trois reprises en autant de sorties, restait sur une proche deuxième place à Saint-Cloud, où elle avait un peu penché à gauche dans les 50 derniers mètres. Ce lundi, après avoir attendu en avant-dernière position, Maavah a progressé le long des tribunes dans la ligne droite. Profitant d’une ouverture providentielle à 300m du but, la future lauréate a refait mètre par mètre son retard sur Dyami (Bated Breath), qui ne semblait pas pouvoir être battu. Après photographie, Maavah l’emporte d’un nez dans la dernière foulée.

Pierre-Charles Boudot, jockey de Maavah, a dit au micro d’Equidia : « Je n’ai pas eu peur de ne pas trouver l’ouverture car je venais vite, et les chevaux qui étaient devant moi commençaient à céder. Comme j’avais du gaz, j’ai pu passer dans des petits trous. Cela s’est plutôt bien déroulé, c’est vrai qu’on n’a pas toujours la chance d’avoir le passage le long du rail extérieur. Maavah est une pouliche qui aime bien venir sur les autres. Aujourd’hui, tous les paramètres étaient en notre faveur. Elle a un bon petit changement de vitesse ; il ne faut pas venir trop tôt avec elle, car elle peut se montrer un peu regardante une fois devant. » Whaze (New Approach) complète le podium en pleine piste, à trois longueurs.

Issue d’une sœur de Rangali. Élevée par Henri-Alex et Yvette Pantall, Maavah est une fille de l’australien Sidestep (Exceed and Excel) et de Tejahaa (Haafhd), lauréate d’un maiden à 3ans sur les 1.300m de Maisons-Laffitte lors de sa quatrième sortie, dont elle est le premier produit. Tejahaa a un 2ans par Pomellato (Big Shuffle), une yearling par American Devil (American Post) et une foal par Goken (Kendargent). La poulinière a été saillie en 2020 par Birchwood (Dark Angel).

La deuxième mère, Tejaara (Kingmambo), a gagné un maiden à 3ans sur les 1.400m du Mans pour sa neuvième (et dernière) sortie. Cette élève de Shadwell a donné deux black types : Rangali (Namid), vainqueur des Prix du Gros-Chêne (Gr2) et Texanita (L, à l’époque) et deux fois deuxième du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1), et Dhevanafushi (Kendargent), placé des Prix Millkom, du Pont-Neuf, du Ranelagh, Jacques de Brémond et Tantième (Ls), mais aussi gagnant d’un Quinté sur les 1.400m de Chantilly. Tejaara a aussi donné Kihavahfushi (Wootton Bassett), double lauréat de Quinté sur 1.500m et 1.600m à Cagnes-sur-Mer. Tous ces éléments ont couru sous la casaque et l’entraînement d’Henri-Alex Pantall, qui avait acquis Tejaara à 2ans pour 6.000 € par l’intermédiaire de Guy Petit, à la vente d’élevage Arqana 2007.

Danehill

Exceed and Excel

Patrona

Sidestep

Quest for Fame

Dextrous

Many Hands

MAAVAH (F3)

Alhaarth

Haafhd

Al Bahathri

Tejahaa

Kingmambo

Tejaara

Ma Arif