La démonstration de Galleo Conti

Courses / 03.08.2020

La démonstration de Galleo Conti

Clairefontaine, lundi

Proposé à 1,3/1, Galleo Conti ** (Poliglote) était le grandissime favori de ce Prix des Platanes (Steeple-chase), et pour ses débuts dans la discipline, ce représentant de l’écurie Pierre Pilarski et Palmyr Racing a réalisé une véritable démonstration. Sous la selle de Baptiste Le Clerc, le futur lauréat a survolé les obstacles. Encore derrière les animateurs dans le dernier tournant, Galleo Conti a fait un bond remarquable sur l’avant-dernière difficulté et la cause était déjà entendue. Au passage du poteau, dix longueurs le séparent de son compagnon de box Apple’s Cat (Protektor). Jimble Moon (Spanish Moon) a été courageux pour finir et termine troisième, cinq longueurs plus loin.

Destiné au Prix Maurice Gillois. Galleo Conti est invaincu en deux sorties en plat, lauréat en haies du Prix des Platanes (L) à Auteuil, et deuxième du Prix Questarabad (Gr3) derrière James du Berlais (Muhtathir). Avec cette victoire pour sa première sortie sur les "gros", le pensionnaire de Guillaume Macaire peut rêver au Prix Maurice Gillois. L’entraîneur royannais s’est exprimé au micro d’Equidia à son sujet : « Il y a toujours de l’appréhension à voir débuter un cheval en steeple. De toute façon il y a toujours un risque… même en sortant du box ! Nous ne sommes jamais détendus mais c’est cette adrénaline qui nous plaît. Galléo Conti nous a montré que cette discipline est son sport et s’il y avait eu plus de train, il aurait gagné d’encore plus loin. Il n’a sauté que deux fois le steeple. C’est une famille de chevaux que je connais très bien. Ils vieillissent bien et en plus, il est par Poliglote, une qualité supplémentaire que n’avaient pas ses frères. Même s'ils étaient des bons chevaux, Galleo Conti a quelque chose en plus. C’est un cheval gentil, facile à entraîner, qui comprend tout. Un vrai cheval de course. Il va courir le 1er septembre le Prix Jean Noiret réservé aux AQPS, qui nous tend les bras. Il va faire connaissance avec le parcours, puis il va courir une préparatoire au Prix Maurice Gillois. Il était déjà très bon en haies et le sera encore plus en steeple. »

Le frère de Silviniaco Conti. Élevé par Patrick Joubert, Galleo Conti est un AQPS qui a été vendu 180.000 € (un record !), à la vente d’été Arqana, par Jean-Marie Callier, à Guillaume Macaire. Sa mère, Gazelle Lulu (Altayan), n’a couru qu’en plat, gagnant cinq courses. Neuf des onze produits de Gazelle Lulu vus en piste se sont imposés, parmi lesquels le champion Silviniaco Conti (Dom Alco), double vainqueur des King George VI Chase (Gr1) et lauréat de sept Grs1 au total, Ucello Conti (Martaline), deuxième des Prix Duc d’Anjou, Fleuret et Edmond Barrachin (Grs3), Class Conti ** (Poliglote), lauréat sur les haies d’Auteuil, et Toscana Conti (Dom Alco), gagnante du Prix Triquerville (L). Après Galleo Conti, Gazelle Lulu a donné Idyle Conti (Free Port Lux), une 2ans.

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Poliglote

 

 

 

 

 

Val de L’Orne

 

 

Alexandrie

 

 

 

 

Apachee

GALLÉO CONTI (H4)

 

 

 

 

 

 

Posse

 

 

Altayan

 

 

 

 

Aleema

 

Gazelle Lulu

 

 

 

 

 

Quart de Vin

 

 

Tatiana Lulu

 

 

 

 

Kâline Lulu