Prix des Tilleuls (Steeple-Chase) : Athéna du Berlais engrange avant l’Italie

Courses / 03.08.2020

Prix des Tilleuls (Steeple-Chase) : Athéna du Berlais engrange avant l’Italie

Clairefontaine, lundi

Toute la salle de presse de Clairefontaine a vibré dans la phase finale de ce Prix Genybet-Prix des Tilleuls. Mais Athéna du Berlais (Martaline), la jument de Gilles Barbarin, Guillaume Luyckx, Palmyr Racing et Gianni Caggiula, s’est finalement imposée avec assurance. Elle ajoute ainsi une huitième victoire à son palmarès, elle qui s’est imposée en haies et en steeple, sur sept hippodromes différents (Merano, Clairefontaine, Compiègne, Toulouse, Vichy et La Teste).

Ce lundi, Pat du Pont (Cokoriko) a animé l’épreuve dès le départ. Dans un premier temps, la future lauréate s’est faite discrète à l’arrière-garde, mais elle s’est facilement rapprochée de la tête au fil des sauts. Si bien qu’à mi-parcours, Athéna du Berlais s’est retrouvée au contact de l’animateur. Très professionnelle, elle a sauté en tête la dernière difficulté. Sollicitée par Baptiste Le Clerc, elle facilement creusé l’écart et son avance a été suffisante pour résister à la très bonne fin de course de Kazarov (Kendargent) et de Fahawro (Le Havre).

Jamais deux sans trois. Double lauréate de Groupe à Merano, Athéna du Berlais devrait retourner dans le Tyrol cet automne. Guillaume Macaire a déclaré : « Elle a bien sauté, étant bien plus posée. C’est une jument généreuse et si nous n’en avions que des comme ça, tout irait bien. Elle n’est pas allée à Vichy à cause de la chaleur. Ce n’était pas prévu de venir ici au départ. Son objectif est de regagner un Gr1 en Italie fin septembre. J’aimerais qu’elle ne reste pas deux mois sans courir avant Merano en lui trouvant un autre engagement sur les haies début septembre. Ce n’est pas une jument d’Auteuil, elle est trop brillante. Même si elle s’est beaucoup calmée, il faut la sortir trois heures par jour. Elle fait des kilomètres au pas et au trot, dans le calme. »

La fille d’une placée du Prix Alain et Gilles de Goulaine. Élevée par Jean-Marc Lucas au haras du Berlais, Athéna du Berlais est le deuxième gagnant de Wendy du Berlais (Loup Solitaire), une jument exportée en Angleterre en mai 2017. Elle s’était classée deuxième du Prix Alain et Gilles de Goulaine (L). C’est la sœur de Déesse du Berlais (Saint des Saints), gagnante de gros handicap à Pau.

Deuxième mère d’Athéna du Berlais, Emmylou du Berlais (Kadalko), deuxième du Prix Fifrelet (L), a été elle aussi exportée en 2007. Elle a donné Mr Mole (Great Pretender), gagnant du Game Spirit Chase (Gr2) et troisième du Celebration Chase (Gr1). C’est la superbe famille de Chica Bonita (Karoo du Berlais, Enzo du Berlais, Shinco du Berlais, Lucky du Berlais, Chimère du Berlais…)

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

ATHENA DU BERLAIS (F5)

 

 

 

 

 

 

Lear Fan

 

 

Loup Solitaire

 

 

 

 

Louveterie

 

Wendy du Berlais

 

 

 

 

 

Kadalko

 

 

Emmylou du Berlais

 

 

 

 

Chica Bonita