Prix du Château de Portets (Maiden) : King Shalaa impressionne

Courses / 05.08.2020

Prix du Château de Portets (Maiden) : King Shalaa impressionne

La Teste, mercredi

Dans le Prix du Château de Portets (Maiden), King Shalaa (Shalaa) a fait des débuts tonitruants, face à des poulains qui avaient déjà couru (plusieurs fois pour certains). Un peu allant au départ, le représentant du cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani s’est progressivement détendu parmi les derniers. En rentrant dans la ligne droite, le futur lauréat n’a pas trouvé le passage tout de suite. Olivier Peslier a dû le décaler en pleine piste et à ce moment, le poulain a foncé, uniquement monté aux bras. King Shalaa s’impose d’une longueur et demie devant Normandy Beech (Le Havre), qui, pour sa troisième sortie, est venu ajuster d’une courte encolure Trust on Him (Elvstroem), au passage du poteau.

Une bonne leçon. Après la course, François Rohaut, son entraîneur et éleveur, s’est exprimé au micro d’Equidia : « C’est un poulain que nous aimons beaucoup depuis qu’il est arrivé à l’écurie. Le matin, il nous montre la même chose et même s’il est très vert, cette course est là pour l’éduquer. Il a tiré un peu en partant, puis il a eu du mal à trouver son jour dans la ligne droite, mais c’est une très bonne leçon et il confirme ce que l’on pense de lui. Nous n’allons pas nous presser cette année car c’est encore un gros bébé. Je remercie le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani qui m’a fait confiance quand je lui ai dit que j’avais un très beau poulain à vendre. C’est aussi l’un des premiers gagnants de Shalaa (Invincible Spirit), que j’aimais beaucoup en course. »

Un frère de Waltham**. Élevé par son entraîneur, au haras du Berlais, King Shalaa est désormais le deuxième gagnant français du jeune étalon d’Al Shaqab Racing Shalaa, qui fait la monte au haras de Bouquetot. Sa mère, Baki (Turtle Bowl), est gagnante de deux courses, à Vichy sur 2.000m et à Deauville sur 2.500m. Outre King Shalaa, la poulinière a déjà donné Waltham** (Wootton Basset), lauréat de trois courses dont le Prix Maurice Caillault (L). Depuis, le poulain a été exporté à Hongkong. Elle a aussi donné un yearling par The Grey Gatsby et est suitée d’un produit par Cloth of Stars. Baki est une sœur de Baïne (Country Reel), lauréate du Prix Finlande (L) et deuxième de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1), de Bassamba (American Post), lauréate du Prix de la Seine (L), et de Wajnah (Redoute's Choice), gagnante du Prix Urban Sea (L). Il s'agit donc de la souche à l'origine de Balbonella (Gay Mécène), laquelle remporta le Prix Robert Papin (Gr1, à l'époque) avant de devenir une formidable poulinière. Elle a donné deux étalons, Anabaa (Danzig), lauréat de la July Cup et du Prix Maurice de Gheest (Grs1), et Key of Luck (Chief's Crown), lauréat du Prix d'Arenberg (Gr3), mais aussi Always Loyal (Zilzal), lauréate de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1), ou encore Country Belle (Seattle Slew).

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Shalaa

 

 

 

 

 

War Chant

 

 

Ghurra

 

 

 

 

Futuh

 KING SHALAA (M2)

 

 

 

 

 

 

Dyhim Diamond

 

 

Turtle Bowl

 

 

 

 

Clara Bow

 

Baki

 

 

 

 

 

Second Empire

 

 

Benzolina

 

 

 

 

Balouchina