Prix Hipodromo de San Isidro (Maiden) : Wild Majesty, de la dernière à la première place

Courses / 09.08.2020

Prix Hipodromo de San Isidro (Maiden) : Wild Majesty, de la dernière à la première place

Prix Hipodromo de San Isidro (Maiden)

Wild Majesty, de la dernière à la première place

Pour sa quatrième sortie publique, Wild Majesty (Kodiac) a ouvert son palmarès dans le Prix Hipodromo de San Isidro (Maiden), en passant de la dernière à la première place. Ce représentant du cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum venait de conclure plaisant deuxième à Dieppe le 22 juillet sur 1.100m et ce dimanche, il courait pour la première fois en ligne droite. À la sortie des stalles, le poulain a tout de suite été placé en dernière position le long de la lice extérieure par Mickaël Barzalona. À 500m du but, le futur lauréat s’est faufilé entre ses adversaires et a placé une très belle accélération pour venir chercher les premiers. À quelques mètres du poteau, Wild Majesty a remis un coup de reins. Il s’impose de trois quarts de longueur devant l’animateur du peloton extérieur, Navidad (Kendargent). Madame Pandora (Exceed and Excel), qui a progressé isolée en pleine piste, a cédé pour finir et termine troisième, une longueur et demie plus loin. Mickaël Barzalona, le jockey de Wild Majesty, a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un cheval qui a mis du temps à être dressé. Il sort très vite des stalles de départ mais le problème c’est que, quand il part vite, il se gère mal. Je l’ai monté deux fois derrière les chevaux de tête et à chaque fois je n’ai pas pu le tenir. Ce dimanche, nous lui avons fait louper le départ et il a montré toute sa qualité dans les derniers mètres. »

Un frère de Big Handsome et Frenetic. Élevé par Rabbah Bloodstock Limited, Wild Majesty a été présenté par Hillwood Stud à la vente de yearlings d’octobre de Tattersalls et a été vendu 400.000 Gns à Rebecca Hillen et Henri-François Devin. C’est un fils de Kodiac, qui fait la monte à Tally Ho Stud en Irlande, et de Moojha (Forest Wildcat), une jument inédite dont Wild Majesty est le deuxième gagnant. La poulinière a notamment donné Big Handsome (Street Boss), troisième des National Museum Of Racing Hall Of Fame Stakes (Gr2), mais aussi sa propre sœur âgée de 2ans, Frenetic (Kodiac), lauréate des First Flier Stakes (L), deuxième des Airlie Stud Stakes (Gr2) et des Arqana Irish EBF Marwell Stakes (L).

Sa deuxième mère, Kiss the Devil (Kriss S), est gagnante de Gr3. Elle a donné deux juments intéressantes qui ont fait carrière aux États-Unis : Kiss Moon (Malibu Moon), lauréate de Gr3, et Kiss Mine (Meneshaft), gagnante de cinq Listeds. Kiss the Devil a aussi produit Dixieland Kiss (Dixie Union), qui est à l’origine de Besharah (Kodiac), lauréate des Lowther Stakes (Gr2) et troisième des Cheveley Park Stakes (Gr1).

Danzig

Danehill

Razyana

Kodiac

Kris

Rafha

Eljazzi

WILD MAJESTY (H3)

Storm Cat

Forest Wildcat

Victoria Beauty

Moojha

Kris S

Kiss the Devil

Devil’s Nell

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 7’’96

De 1.000m à 600m : 21’’54

De 600m à 400m : 11’’08

De 400m à 200m : 11’’50

De 200m à l’arrivée : 11’’99

Temps total : 1’04’’07