Prix Just World International - Prix du Logis (Classe 2) : Le balancier favorable à Chevalier Cathare

Courses / 11.08.2020

Prix Just World International - Prix du Logis (Classe 2) : Le balancier favorable à Chevalier Cathare

Deauville, mardi

Il aura fallu plusieurs minutes aux commissaires pour départager les deux premiers de cette épreuve, Chevalier Cathare (Sea the Moon) et Bugle Major (Mizzen Mast). Mais c’est finalement Chevalier Cathare qui s’est imposé, d’une courte tête. Après avoir attendu au centre du peloton, le représentant d’Isabelle Corbani, de Gérard Larrieu et d’Éric Puerari a tenté de progresser à l’entrée de la ligne droite, où il a été contrarié par Wolf Hunter (Sir Prancealot). Ce dernier cédant complètement, Chevalier Cathare a pu placer son accélération et a arraché la victoire tout à la fin en dehors. Son entraîneur, Stéphane Wattel, a déclaré : « Il s’est montré courageux et s’impose dans un lot qui tient la route. Cette victoire me tient particulièrement à cœur, pour des circonstances qui n’ont pas besoin d’être expliquées. Nous allons essayer de gagner une Listed en septembre avec lui. » Absent depuis le 11 mai 2018, Bugle Major, qui se présentait invaincu en deux sorties, a magnifiquement accéléré dans les 400 derniers mètres, après avoir longtemps galopé à l’arrière-garde côté corde. Son entraîneur, Pascal Bary, a commenté au micro d’Equidia : « Il y a deux ans, je pensais gagner le Prix du Jockey Club (Gr1) avec lui ! Mais, après sa victoire de Classe 1 à Chantilly, le cheval s’était fait mal. Aujourd’hui, il m’a un peu surpris ; c’est super ce qu’il fait, après deux ans d’absence. Honnêtement, je ne pensais pas qu’il allait si bien courir. » Après avoir animé l’épreuve, Kabir (Lord of England) a conclu troisième à une tête, devançant d’un nez Ficelle du Houley (Air Chief Marshal), bonne finisseuse à l’intérieur. La déception vient de Wonderment (Camelot), qui n’a pu se montrer dangereuse et a terminé sixième.

Fils et frère de classiques allemands. Élevé par le haras de Saint-Faust et Gérard Larrieu, Chevalier Cathare est passé deux fois en vente à Arqana. Après avoir été racheté 90.000 € par le haras des Capucines aux ventes de yearlings d’octobre, il a été vendu 180.000 € à Rupert Pritchard-Gordon lors de la dernière vente de l’Arc. C’est un fils de l’étalon de Lanwades Stud Sea the Moon (Sea the Stars) et de Zain Al Boldan (Poliglote), gagnante à 2ans pour ses débuts sur le mile de Brighton et lauréate à 3ans des Oaks Trial (L) sur 2.300m, mais aussi troisième du Bahrain Trophy (Gr3). Il est le deuxième produit vainqueur de sa mère après Poetic Dream (Poet’s Voice), gagnant des 2.000 Guinées allemandes et troisième de l’Oettingen-Rennen (Grs2). Zain Al Boldan a une 2ans, Lady’s View (Martaline), à l’entraînement chez Yann Barberot, ainsi qu’une yearling par Siyouni (Pivotal), qui sera présentée par le haras des Capucines à la vente de sélection Arqana. La poulinière est suitée d’Almanzor (Wootton Bassett) et a visité City Light (Siyouni) cette année.

La deuxième mère, Carla (Cardoun), a remporté les Prix des Lilas et Cérès (Ls). Outre Zain Al Boldan, elle a donné Svedov (Exit to Nowhere), lauréat du Prix Edmond Blanc (Gr3) et troisième du Prix du Muguet (Gr2). Carla est une sœur de Golani (Nikos), vainqueur lui aussi du Prix Edmond Blanc. La troisième mère, El Quahirah (Cadoudal), s’est classée troisième du Prix du Calvados (Gr3).

 

 

 

Cape Cross

 

 

Sea the Stars

 

 

 

 

Urban Sea

 

Sea the Moon

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Sanwa

 

 

 

 

Sacarina

CHEVALIER CATHARE (M4)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Poliglote

 

 

 

 

Alexandrie

 

Zain Al Boldan

 

 

 

 

 

Cardoun

 

 

Carla

 

 

 

 

El Quahirah

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’06”83

De 1.000m à 600m : 24”43

De 600m à 400m : 11”65

De 400m à 200m : 11”51

De 200m à l’arrivée : 12”01

Temps total : 2’06”43