Prix René Menard (Haies) : Le Corrézien, sur une pointe

Courses / 08.08.2020

Prix René Menard (Haies) : Le Corrézien, sur une pointe

Dieppe, samedi

Le Corrézien (Sinndar) a montré un joli changement de vitesse pour s’imposer d’entrée de jeu dans le Prix René Menard (Haies). Le représentant de Nathalie Halsall débutait face à des chevaux expérimentés, dont certains étaient déjà lauréats. Tout de suite devant, le pensionnaire de Gabriel Leenders a bien franchi les obstacles tout en étant relayé en tête par Miss Diona (Diogènes). Le Corrézien allait très facilement pour entrer dans la ligne droite. Après avoir sauté les deux derniers obstacles, il s’est détaché, laissant sur place Dalyotin (Poliglote), deuxième, et Nowo (Maresca Sorrento), troisième, une tête plus loin.

Un neveu de Grands Crus et Le Richebourg. Élevé par Anne-Charlotte André, Jean-Marie et Nicolas Prost et Clotilde de Barmon, Le Corrézien est un fils de Sinndar et de La Romanée (Robin des Champs), une jument inédite, dont il est le troisième produit et le deuxième gagnant. La poulinière a un yearling par Balko, L’Allier. Elle est suitée d’un produit par Authorized et est allée à la saillie de Goliath du Berlais. La Romanée est une sœur de nombreux bons chevaux comme Grands Crus (Dom Alco) et Le Richebourg (Network), vainqueurs de plusieurs Grs1 outre-Manche, Gevrey Chambertin (Dom Alco), lauréat de Gr3 en Angleterre, et Nuits Premier Cru (Buck’s Boum), deuxième du Grand Steeple Chase du Conseil Départemental de la Mayenne (L). 

 

 

 

Chief’s Crown

 

 

Grand Lodge

 

 

 

 

La Papagena

 

Sinndar

 

 

 

 

 

Lashkari

 

 

Sinntara

 

 

 

 

Sidama

LE CORRÉZIEN (H4)

 

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Robin des Champs

 

 

 

 

Relayeuse

 

La Romanée

 

 

 

 

 

Phantom Breeze

 

 

Fee Magic

 

 

 

 

Carama