Prix Ville de Martigny (Steeple-chase) : Master Dino, en roue libre vers le Grand Steeple

Courses / 08.08.2020

Prix Ville de Martigny (Steeple-chase) : Master Dino, en roue libre vers le Grand Steeple

Dieppe, samedi

Après une très belle rentrée en haies à Royan le 30 juillet, Master Dino (Doctor Dino) a remporté sa huitième course d’affilée dans un canter, à l’occasion du Prix Ville de Martigny (Steeple-chase). Avec les forfaits de quatre chevaux, ils n’étaient plus que trois dans cette épreuve. Le pensionnaire de Guillaume Macaire, qui court pour le compte d’une association entre Mme Patrick Papot, Palmyr Racing, Jacques Bisson, Ann-Sophie & Daniel Allard et Franck Champion, a d’abord galopé tranquillement, en dernière position et, à l’entrée de la ligne droite, il est venu déborder Invincible Fighter (Nickname) et Tyzeff (Fuissé), ses deux seuls opposants. Après la dernière haie, il s’est détaché, uniquement cadencé aux bras par James Reveley, dans une très belle action. Invincible Fighter termine deuxième, quatre longueurs et demie devant Tyzeff, troisième à treize longueurs.

Objectif Grand Steeple. Lauréat des Prix Renaud du Vivier et Cambacères (Grs1), Master Dino, qui compte aussi trois victoires en steeple-chase, prépare l’automne en vue du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Après la course, Guillaume Macaire, son entraîneur, a révélé ses impressions au micro d’Equidia : « Avec trois partants, nous n’avons pas vu grand-chose. Ce n’est pas trop ce que je voulais mais nous n’y pouvons rien. En termes d’aptitude, il le fait très proprement, surtout qu’il a couru la semaine dernière. Quand James Reveley lui a demandé, il a tout de suite répondu. Ce n’est plus le cheval tendu et nerveux d’avant : il est posé dans son action longue et coulante et je pense qu’il sera capable de faire les longues distances. On dirait un vieux cheval qui a couru toute sa vie en steeple. Plutôt que de le travailler le matin, nous allons le recourir. Il a une course ici à la fin du mois et j’espère qu’il y aura un peu plus de monde. Après, il ira à Auteuil courir la dernière préparatoire au Grand Steeple, qui est son objectif. »

Sa deuxième mère est placée du Vanteaux. Élevé par le Gaec de la Séguègne et Jean-Michel Campos, Master Dino a été acquis pour 11.000 € par Daniel Allard aux ventes de yearlings Osarus, alors qu’il était présenté par l’élevage de la Séguègne. Inscrit par La Motteraye Consignment à la vente d’automne Arqana en 2019, le cheval a été acheté 420.000 € par l’agence BHB (Hervé Bunel).

C’est un fils de Doctor Dino, étalon au haras du Mesnil, et de Mind Master (Mizzen Mast), une élève Juddmonte trois fois placée en six sorties en plat. Cette dernière a donné deux autres gagnants, dont Master Tin (Tin Horse), vainqueur sur les haies de Strasbourg et le steeple de Toulouse. Mind Master a une 2ans, Mind Glory (Martinborough), et un foal par Doctor Dino. Elle est retournée à Doctor Dino cette année.

Deuxième mère de Master Dino, Nimble Mind (Lyphard) a notamment conclu troisième du Prix Vanteaux (Gr3). Il s’agit de la famille de Marketing Mix (Medaglia d’Oro), gagnante des Gamely Stakes et des Yellow Ribbon Stakes (Grs1) aux États-Unis. 

 

 

 

Elmaamul

 

 

Muhtathir

 

 

 

 

Majmu

 

Doctor Dino

 

 

 

 

 

Priolo

 

 

Logica

 

 

 

 

Salagangai

MASTER DINO (H6)

 

 

 

 

 

 

Cozzene

 

 

Mizzen Mast

 

 

 

 

Kinema

 

Mind Master

 

 

 

 

 

Lyphard

 

 

Nimble Mind

 

 

 

 

Nimble Folly