Saint-Jean-de-Monts : la Vendée en fête

Courses / 12.08.2020

Saint-Jean-de-Monts : la Vendée en fête

En région

Situé en Vendée, entre mer et forêt, l’hippodrome de Saint-Jean-de-Monts a la particularité d’être le seul champ de courses français à toucher directement la mer. Et, là-bas, les courses n’ont lieu qu’en été.

Datant des années 1960, l’hippodrome de l’Atlantique propose cinq réunions par an, quatre au trot et une au galop. Bernard Pontreau, président de la société de courses de Saint-Jean-de-Monts, nous a expliqué : « Exceptionnellement, nous avons eu une réunion supplémentaire cette année au mois de juin, puisque nous avons accueilli les courses de La Roche-sur-Yon à huis clos. Ensuite, nous avons eu deux réunions en juillet, deux autres début août, et la dernière de l’année aura lieu le 16 août. Cette dernière, qui comprend sept courses, est la seule réunion de plat. Toutes les réunions sans exception ont lieu le dimanche en semi-nocturne, le début des opérations ayant lieu à 15 h 30. Cela permet aux gens d’avoir le temps de pique-niquer sur la plage avant de venir. La dernière course a lieu vers 19 h-19 h 30. L’hippodrome de Saint-Jean-de-Monts est le seul hippodrome en France où il n’y a pas de route entre la mer et le champ de courses. La piste en herbe, qui fait 1.200m de long et 25m de large, repose donc sur du sable. C’est un lieu un peu insolite ! Au total, une vingtaine de bénévoles est dévouée à l’entretien de l’hippodrome. Nous courons toujours l’été, c’est une organisation ancestrale. C’est logique car Saint-Jean-de-Monts est une station balnéaire très touristique : l’été, la population de 10.000 habitants est multipliée par trois ou quatre. »

Un système d’arrosage flambant neuf. Depuis l’arrivée de Bernard Pontreau à la présidence de l’hippodrome, en 2006, environ un million d’euros ont été injectés dans les travaux. Récemment, tout le système d’arrosage a été refait : « Nous avons investi 150.000 € pour changer tous les arroseurs. Nous avons également refait les toitures des bars et des animations pour enfants et construit un espace pour les enfants, ce qui leur permet de faire la fête des courses tous les dimanches. Des animations gratuites sont mises à leur disposition telles que des promenades à poney, le jeu du petit pronostiqueur, des stands de maquillage, de caricatures, de pêche à la ligne… En tout, il y en a une dizaine. Les enfants bénéficient également d’un goûter gratuit. Tout est pensé pour attirer les plus jeunes car, s’ils viennent, ils sont forcément accompagnés de leurs parents, voire de leurs grands-parents ! La kermesse pour les enfants assure la tranquillité des parents. Au niveau de la communication, nous avons créé une page Facebook l’année dernière, l’Hippodrome de l’Atlantique, que nous alimentons régulièrement. »

Mille cinq cents entrées tous les dimanches. En dépit du Covid-19, la fréquentation de l’hippodrome de Saint-Jean-de-Monts a peu baissé : « Nous recueillons 1.500 entrées tous les dimanches, avec 40.000 à 45.000 € d’enjeux PMH à la clé. Il y a eu un peu moins de monde dimanche dernier, mais je pense que c’est dû à la canicule. Nous avons eu 900 entrées payantes ce jour-là, pour 40.000 € d’enjeux. Nous avons beaucoup de sponsors à qui nous donnons 300 entrées gratuites, qu’ils distribuent ensuite à leurs clients, partenaires ou fournisseurs. Dimanche prochain, comme le veut la tradition, tous les spectateurs qui payeront l’entrée se verront offrir un chapeau. L’entrée coûte 5,50 €. Ici, tout est basé sur la convivialité et la simplicité ! »