Sweet Solera Stakes (Gr3) : Star of Emaraaty, le flair de Robson Aguiar

International / 08.08.2020

Sweet Solera Stakes (Gr3) : Star of Emaraaty, le flair de Robson Aguiar

Newmarket (GB), samedi

Le Brésilien Robson Aguiar a du flair lorsqu’il s’agit de dénicher de jeunes chevaux. L’année dernière, il avait acheté treize yearlings pour la somme de 90.000 € avec l’objectif de les revendre aux breeze up. Le calendrier ayant été totalement modifié, il a dû se résoudre à trouver des clients à l’amiable. C’est ainsi que The Lir Jet (Prince of Lir), le lauréat des Norfolk Stakes (Gr2), s’est retrouvé chez Michael Bell et que Star of Emaraaty (Pride of Dubai), gagnante ce samedi des Sweet Solera Stakes (Gr3), a posé ses valises chez Kevin Ryan. Rappelons que le pinhooker avait déboursé 3.500 € chez Goffs pour la pouliche. On ne sait pas exactement pour quel montant il l’a cédée, mais c’est encore une jolie publicité qu’il s’est offerte. Star of Emaraaty, partie à 66/1, a fini comme une bombe en pleine piste pour devancer d’une grande longueur Dubai Fountain (Teofilo), qui a animé les débats. Seattle Rock (Fastnet Rock), malgré quelques facéties, a décroché la troisième place. La française Fly Miss Helen (Le Havre) s’est accidentée mortellement à mi-parcours.

Une pouliche calme et capable de tenir. Star of Emaraaty avait couru les Queen Mary (Gr2) à Royal Ascot. Et après avoir ouvert son palmarès sur 1.400m à Ayr, elle s’était classée quatrième d’une Listed à Sandown. Son entraîneur, Kevin Ryan, a expliqué : « Elle n’avait pas apprécié les ondulations de Sandown. La faire courir à Newmarket présentait donc également un risque. Il fallait bien négocier la descente, car elle adore galoper en montant. Tout s’est bien passé. C’est une pouliche très calme, froide, et qui progresse à chaque course. Nous en discuterons avec ses propriétaires, mais je la crois capable d’aller sur plus long. »

Le premier Groupe de Pride of Dubai. Star of Emaraaty a offert un premier Groupe à son père, Pride of Dubai (Street Cry), qui avait gagné les Blue Diamond Stakes et le Sires Produce Stakes (Grs1) à 2ans en Australie. Celui qui a fait la navette en Irlande pendant trois saisons est représenté par 123 juniors. En Australie, il a décroché le titre de First Crop Sire par les gains et a donné 11 gagnants, dont le lauréat black type Tanker. La mère, La Grande Elisa (Ad Valorem), a donné deux autres gagnants et c’est une demi-sœur de Rip Van Winkle (Galileo), un triple lauréat de Gr1 et étalon décédé la semaine dernière en Nouvelle-Zélande. Son éleveur, par ailleurs grand homme de cheval, Roberto Brogi, l’avait vendu à Coolmore, tout en conservant La Grande Elisa et Le Vie Infinite (Le Vie Dei Colori). Si la femelle n’avançait pas, Le Vie Infinite a gagné son Groupe en Italie et officie en Italie.

La Grande Elisa a une yearling par Moohaajim (Cape Cross).

Haydock Park (GB), samedi

Rose of Lancaster Stakes (Gr3)

Hollie Doyle offre une rose à son nouveau patron

Hollie Doyle, qui a signé un contrat de première monte avec Imad Al Sagar la semaine dernière, a offert à son nouveau patron un premier Groupe en selle sur Extra Elusive (Mastercraftsman), ce samedi à Haydock Park, dans les Rose of Lancaster Stakes (Gr3). Le hongre de 5ans tournait autour d’une victoire à ce niveau depuis deux saisons et il semblait tout simplement barré dans les Groupes. Il a pris la tête et a placé un beau démarrage à 400m du poteau pour se détacher de deux grandes longueurs. Certain Lad (Clodovil) a gardé la deuxième place devant le favori, Global Giant (Shamardal). Hollie Doyle n’avait jamais monté le pensionnaire de Roger Charlton et il a expliqué : « Le propriétaire et l’entraîneur ont décidé de changer de tactique car il avait beaucoup tiré lors de ses dernières sorties. J’ai pris la tête et il s’est bien posé. C’est un cheval avec des longues foulées et beaucoup de train. Il faut que tout aille dans le bon sens mais il possède du talent. Cette victoire est très importante pour moi. » Roger Charlton a ajouté : « Je suis très content pour Hollie et le propriétaire. Elle avait monté juste quelques poids légers pour moi et c’est une belle découverte. »

Un demi-frère d’Ajaya. Extra Elusive a été élevée par son propriétaire en association avec Saleh Al Homaizi. Il est le 45e gagnant de Groupe issu de Mastercraftsman (Danehill Dancer). Sa mère, Nessina (Hennessy), n’a pas couru et a été achetée 300.000 Gns (349.00 €) chez Tattersalls en décembre 2012. Elle a déjà produit le lauréat des Gimcrack Stakes (Gr2) Ajaya (Invincible Spirit). La deuxième mère, Didina (Nashwan), a gagné le Dahlia Handicap (Gr2) et s’est placée au niveau Gr1 aux États-Unis. Elle a produit deux sujets black types, Tantina (Distant View), mère du gagnant de Gr1 Cityscape (Selkirk), et le multiple placé de Gr1 et bon étalon Bated Breath (Dansili).

Nessina a une 2ans par Fastnet Rock (Danehill), un yearling par Siyouni (Pivotal) et a pouliné en avril d’une femelle par Invincible Spirit (Green Desert).