Travers Stakes (Gr1) : Tiz the Law ne leur laisse que le sable

International / 09.08.2020

Travers Stakes (Gr1) : Tiz the Law ne leur laisse que le sable

Travers Stakes (Gr1)

Tiz the Law ne leur laisse que le sable

Les sept rivaux de Tiz the Law (Constitution) dans les Travers Stakes (Gr1) sont rentrés aux écuries couverts de sable et leurs lads ont eu beaucoup de travail pour les laver… Le lauréat était propre comme un sou neuf ! Le champion des 3ans américains a voyagé en troisième épaisseur depuis le départ et il a, mètre après mètre, démoli l’opposition. Le plus dangereux semblait être le californien Uncle Chuck (Uncle Mo) qui a affronté le favori avec courage, tête et corde, avec Shivaree (Awesome of Course) entre les deux. En face, ce dernier a commencé à reculer et dans le dernier tournant, Uncle Chuck et Tiz the Law se sont regardés dans les yeux. Luis Saez était à fond avec le pensionnaire de Bob Baffert, alors que Manny Franco en selle sur Tiz the Law jouait la statue. La cause était entendue au poteau des 400m, quand Tiz the Law est parti tout seul et qu’Uncle Chuck a coulé… Pour les places, à cinq grandes longueurs, Caracaro (Uncle Mo) a repoussé Max Player (Honor Code) et les deux ont gagné des points pour s’offrir un ticket pour le Kentucky Derby.

À la moitié de la quadruple couronne. Tiz the Law, en étant relâché à la fin, a enregistré un chrono de 2’00’’95, loin du record (1’59’’36) qui appartient à Arrogate (Unbridled’s Song), mais il faut savoir qu’au cours des quarante dernières éditions des Travers, seuls quatre gagnants sont passés en dessous de 2’01. Dans quatre semaines, il ira à Churchill Downs et si tout se passe bien, il se déplacera à Pimlico pour un rendez-vous avec l’Histoire. Il peut devenir le quatorzième lauréat de la Triple Couronne et le deuxième après Whirlaway (Blenheim) capable de gagner les trois étapes et les Travers. C’était en 1941…

Le travail de Funny Cide est accompli. C’est la fête pour les trente-cinq associés de Sackatoga Stable, dont une douzaine étaient à Saratoga, leur hippodrome fétiche. Jack Knowlton, le chef du syndicat, a dit : « Funny Cide (Distorted Humor) avait gagné le Kentucky Derby et les Preakness il y a 17 ans, mais fut battu dans les Belmont et n’avait pas pu courir les Travers. Tiz the Law le venge ! » L’entraîneur Barclay Tagg, 82 ans, a gardé son flegme : « Tout au long de ma carrière, j’ai rêvé de gagner les Travers et maintenant c’est fait. Tiz the Law va passer une dizaine de jours tranquille et ensuite il travaillera pour le Kentucky Derby. On ne va rien inventer ! »

Étalon chez Coolmore. Tiz the Law, comme tous les chevaux de Sackatoga Stable, a été élevé dans l’état de New York. Il a été acheté 110.000 $ (93.500 €) à la vente de Fasig-Tipton Saratoga qui se déroule à 500m de l’hippodrome et il a été acheté comme étalon par Coolmore America. Il appartient à la première génération de son père, Constitution (Tapit), conçue à 25.000 $ (21.200 €). Le jeune étalon a donné 4 autres gagnants de Groupe et 18 sujets black types sur 123 produits de 3ans. Son tarif est monté à 40.000 $ (34.000 €). La mère, Tizfiz (Tiznow), a remporté le San Gorgonio Handicap (Gr2) et a donné deux autres gagnants dont la placée black type Awestruck (Tapit).

Tizfiz a une 2ans et un yearling par Mission Impazible (Unbridled’s Song).