Al Namix s’est éteint

Élevage / 22.09.2020

Al Namix s’est éteint

C’était l’un des monuments du haras de Mirande. Al Namix a été endormi dimanche dernier, à l’âge de 23ans. Ce fils de Linamix a fait l’essentiel de sa carrière sous les ordres de Guy Cherel, pour lequel il a gagné trois Listeds et a pris vingt places au cours d'une carrière longue de six ans. Il avait effectué sa dernière saison de monte en 2020.

Issu d’une superbe souche maternelle, celle de Denisy (Pan II), Al Namix avait sa place assurée au haras. Il est devenu un père de sauteurs de tout premier plan. On lui doit Grandouet, lauréat du Champion 4 yo Hurdle (Gr1), Saphir du Rheu, gagnant du Mildmay Novices’ Chase (Gr1), Petit Mouchoir, vainqueur de l’Irish Champion Hurdle et du December Hurdle (Grs1), Elixir de Nutz, gagnant du Tolworth Novices’ Hurdle (Gr1), Unmix, lauréat d’un Prix Murat (Gr2)…

Isabelle Pacault nous a dit : « Al Namix nous a quittés dignement. C'était un cheval très attachant. Il n'arrivait plus à remplir ; d'ailleurs, je crois qu'il n'y a qu'une seule jument pleine de lui cette année. C'est pour ça que j'avais décidé d'arrêter de le faire saillir. C'est un étalon qui produisait des chevaux qu'il faut savoir attendre. Certains de ses produits pouvaient confondre vitesse et précipitation. Mais quand on sait les attendre, en général, ils nous le rendent bien. D'ailleurs, la jument qui a gagné le Quinté à Auteuil aujourd'hui, Alna Top, est une fille d'Al Namix. Elle a démarré gentiment, et voilà... »