Grand Steeple : un lot de qualité… mais des absents de marque

Courses / 24.09.2020

Grand Steeple : un lot de qualité… mais des absents de marque

Voici notre pointage pour la plus belle épreuve du programme français (18 octobre, Auteuil). Notre liste rassemble les chevaux qui sont attendus au départ, avec taux de certitude proche de 90 % !

Par Christopher Galmiche

Il y aura des absents de marque dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Et l’on aura une pensée pour la regrettée Ebonite (Khalkevi) que l’on voyait comme l’une des grandes favorites. Master Dino ** (Doctor Dino) est toujours déclaré à l’entraînement, mais il n’a pas encore affronté le rail-ditch. Il est donc difficile de le voir en piste dans la grande course.

Un duo au sommet. Les duettistes Bipolaire (Fragrant Mix) et Carriacou (Califet), à eux seuls, permettent de qualifier ce Grand Steeple 2020 de très belle édition (sur le papier). Triple lauréat du Prix La Haye Jousselin (Gr1), Bipolaire a fini deuxième du Grand Steeple 2019. Le passage de la course à l’automne ne peut que l’avantager. Sa rentrée sur les haies du Prix d’Angers était correcte… car ce n’était pas son sport. La pluie qui arrive plaide en sa faveur : 2020 pourrait être son année. Mais attention à Carriacou. Certes, ses meilleures performances ont eu lieu en terrain juste souple. Mais son parcours dans le Prix Ingré (Gr3, 3e) a été superbe, venant avec du gaz pour sauter le rail-ditch. Si la pluie se calme, il pourrait bien être devant Bipolaire au betting.

En terrain connu. Parmi ceux qui connaissent le parcours, il y a Roi Mage (Poliglote). Auteur d’une rentrée gagnante à Compiègne et qui devrait courir le Prix de la Gascogne (Gr3) mardi, toujours à Compiègne. Si cela se passe bien, nous pourrions le revoir dans le Grand Steeple, dont il a fini troisième en 2019, à l’issue d’un dernier kilomètre superbe, tout en ayant été contrarié. L’arrivée des terrains lourds sera un plus pour lui. Roxinela (Muhtathir) a, elle, conclu quatrième du Grand Steeple 2019 et une fois encore, il faudra compter sur elle.

À suivre à Compiègne. Entre le Prix de la Gascogne et le Prix de Ranville, il y aura au moins deux épreuves, mardi à Compiègne, avec de potentiels candidats au Grand Steeple. Lauréat du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), Poly Grandchamp (Poliglote) devrait courir la Gascogne sur une piste qu’il va découvrir. Son entraîneur, François Nicolle, nous a dit : « Poly Grandchamp doit faire sa rentrée, je n’ai pas le choix. J’en aurais beaucoup dans ce Gr3, mais c’est comme ça. Il est probable qu’il aille sur le Grand Steeple ensuite. Le cheval est très bien et m’a l’air extra. » Son compagnon d’entraînement Srelighonn (Martaline) est tombé dans le Prix Ingré, alors qu’il pouvait disputer l’arrivée. Son mentor nous a expliqué : « Il a un petit souci au niveau de l’épaule. Je pense que ça devrait rentrer dans l’ordre assez vite. Le vétérinaire l’a vu, c’est quelque chose de musculaire. Nous avons quatre, cinq jours pour gérer cela. » On le sait, Srelighonn a de la classe, il l’a prouvé en gagnant les Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Georges Courtois (Gr2) et Troytown (Gr3). Comme Poly Grandchamp, il pourrait affronter le parcours du Grand Steeple pour la première fois. Mais au vu de sa manière de courir, la distance ne devrait pas être un souci. Du côté du Prix de Ranville, toujours mardi à Compiègne, nous assisterons à la rentrée de l’excellent Docteur de Ballon (Doctor Dino). Il va courir en haies et aura une course sage dans le but de se remettre en route. Il faut se rappeler qu’il était loin d’être battu lorsqu’il a fait tomber son jockey au rail-ditch dans le Grand Steeple 2019. Et lorsque l’on sait ce dont il est capable dans le dernier kilomètre d’une course…

La belle impression de l'Ingré. Figuero (Yeats) a fait quelque chose dans le Prix Ingré… Le lauréat du Maurice Gillois 2019 était connu pour être un front runner, mais son jockey, Angelo Zuliani, l’a monté à l’arrière-garde. Cela n’a pas gêné Figuero qui nous a montré une autre facette de son talent, celle de finisseur. Malgré un saut brutal au rail-ditch, il a fini fort. S’il se montre aussi détendu sur 6.000m, ça peut décoiffer ! Autre 5ans, Feu Follet ** (Kapgarde) a très bien couru dans le Prix Ingré, étant encore sur la ligne des premiers sur la dernière haie. Il est peut-être encore un peu tendre en steeple, contre l’élite, mais on peut en attendre encore pas mal de progrès. Et on connaît son finish lorsqu’il peut attendre longtemps comme dans le Prix Murat (Gr2). Du Prix Ingré, il faut aussi souligner la performance de Device (Poliglote). Parmi les meilleurs hurdlers d’Auteuil, il est arrivé tard sur le steeple. Mardi, il a été très hésitant face à la rivière des tribunes et il a sauté gros la double barrière. Malgré cela, il a fini deuxième. S’il fournit moins d’efforts superflus sur les obstacles, c’est un candidat très sérieux aux premières places. Enfin, dans le Prix Ingré toujours, Enjeu d’Arthel (Saddler Maker) a été devant, emmenant le peloton à un bon rythme. Il est allé affronter le rail-ditch seul aux avant-postes et il s’est défendu courageusement. Sur 6.000m, il peut faire mal car il est loin d’avoir tout montré. De plus, il aura l’avantage d’avoir couru deux fois avant le Grand Steeple.

Ceux qui peuvent s’ajouter à la liste. Engagé dans le Prix de la Gascogne, un cheval comme Saint Goustan Blue (Blue Brésil) aurait bien sûr le droit de courir le Grand Steeple, eu égard à ses grandes performances à Auteuil. Surtout qu’il aurait plus de courses de préparation que la plupart des concurrents, lesquels n’auront couru qu’une fois avant la grande épreuve. Le Costaud (Forestier) aurait lui aussi toute sa place dans le Grand Steeple, mais il va courir à Merano et le timing est très serré pour le voir ensuite à Auteuil. Un programme similaire à l’an dernier avec le Grand Steeple de Compiègne (Gr2) paraît plus probable pour lui. Ensuite, il pourrait venir des chevaux de gros handicaps. C’est un avis très personnel, mais un cheval comme Redwillow Impérial (Barastraight) a le profil pour apprécier les gros parcours, surtout en terrain bien souple.

Une année de transition. Le Grand Steeple 2020 sera magnifique même si nous sommes dans une année de transition. Les Sainte Turgeon (Turgeon), Storm of Saintly (Saint des Saints), Dalia Grandchamp ** (Kapgarde) sont partis. Les anglais et irlandais ne seront pas de la partie. Chez les 5ans, seuls Figuero et Feu Follet devraient courir. Crystal Beach ** (Network) va s’orienter sur les haies. En attendant les jeunes loups d’une promotion des 4ans 2020 qui s’annonce grandiose avec Galléo Conti ** (Poliglote), Gardons le Sourire ** (Fame and Glory), Général en Chef ** (Martaline), Le Berry ** (Gémix), et qui devraient challenger les Bipolaire et Carriacou, nous aurons une très belle affiche le 18 octobre. Avec peut être d’autres chevaux en lice dont les entourages se seront laissés tenter par l’aventure.

GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS

Gr1 - Steeple-chase - 5ans et plus - 6.000m

# Cheval Entraîneur Jockey probable
1 Bipolaire F. Nicolle G. Masure
2 Figuero F. Nicolle A. Zuliani
3 Srelighonn F. Nicolle T. Chevillard
4 Roxinela F.-M. Cottin R. Schmidlin
5 Device G. Macaire J. Reveley
6 Feu Follet ** G. Macaire B. Le Clerc
7 Carriacou Mme I. Pacault J. Plouganou
8 Enjeu d’Arthel E. Clayeux A. de Chitray ou F. de Giles
9 Docteur de Ballon Mme L. Carberry B. Lestrade
10 Poly Grandchamp F. Nicolle T. Lemagnen
11 Roi Mage J. Larrigade N. Gauffenic