Premio Federico Tesio (Gr2) : Royal Julius et Boulevard se heurtent à Stex

International / 20.09.2020

Premio Federico Tesio (Gr2) : Royal Julius et Boulevard se heurtent à Stex

San Siro (IT), dimanche

La pouliche allemande Stex (Lord of England) se régale en Italie. Celle qui a découvert la Péninsule en juillet n’a jamais perdu lors de ses trois déplacements. La pensionnaire de Roland Dzubasz, après avoir remporté le Premio del Giubileo (Gr3) et une Listed à Merano, a affronté les mâles dans le Premio Federico Tesio (Gr2) et n’en a fait qu’une bouchée. Elle ne connaît qu’une seule façon de courir : en prenant la tête. Son jockey, Michal Abik, lui non plus, n’a pas fait de détails. Le français Royal Julius (Royal Applause) a tenté de marquer à la culotte la pouliche, qui a imposé un bon train sous la pression de Brasilian Man (Teofilo). Le pensionnaire de Jérôme Reynier a trouvé le passage, mais au moment de prononcer son effort, il a trouvé une belle réplique. Stex est repartie de plus belle et a gagné par une longueur et demie. L’autre français, Boulevard (Galileo), a rempli sa mission en décrochant la troisième place. Stex a parcouru les 2.000m en deux minutes pile, un bon chrono. Ses gains obtenus en Italie s’élèvent désormais à 103.000 €. Michal Abik, un Slovaque installé en Allemagne depuis 2017, a déclaré : « Je l’adore, je n’ai jamais monté une telle pouliche. Je n’ai jamais douté de son succès. »

Royal Julius vers l’Arc de Triomphe

La deuxième place de Royal Julius n’a pas déçu Jérôme Reynier. Il nous a confié : « Chapeau à la gagnante, c’est vraiment une très bonne pouliche. Royal Julius a assez bien couru. Il a son caractère, il aime dominer dans le parcours et la pouliche l’en a empêché. Il ne rate jamais une course. Sa seule contre-performance, c’est en dernier lieu à Vichy. L’année dernière, il avait utilisé le Federico Tesio pour préparer son déplacement à Bahreïn. Cette année, on visera plus haut : le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Nous irons sans trop de pression. Si tout se passe bien, on ira ensuite à Bahreïn. Mais tout dépendra de l’épidémie. » Royal Julius est passé deux fois en vente. Le haras du Cadran l’a déniché pour 25.000 Gns (30.600 €) chez Tattersalls December Foal Sale et l’a revendu 40.000 € à Deauville à Mandore International. 

La souche de Sommerabend. Stex, qui appartient à son éleveur, Gunther Barth, est l’un des onze gagnants de Groupe issus de Lord of England (Dashing Blade), un étalon très confirmé en Allemagne où il officie à 6.500 € au Gestüt Etzean. La mère, Sun Society (Law Society), placée de Gr3, a donné deux autres gagnants et remonte à la souche du Gestüt Schlenderhan de Sommerabend (Shamardal), multiple gagnant de Groupe, et étalon prometteur au haras de Saint-Arnoult, où il officie à 4.500 €.