Prix des Tourelles - Fonds Européen de l’Élevage (L) : Sea of Faith, une supplémentation judicieuse

Courses / 19.09.2020

Prix des Tourelles - Fonds Européen de l’Élevage (L) : Sea of Faith, une supplémentation judicieuse

Prix des Tourelles - Fonds Européen de l’Élevage (L)

Sea of Faith, une supplémentation judicieuse

Supplémentée par William Haggas, Sea of Faith (Sea the Stars) s’est montrée très dure pour s’imposer de bout en bout dans ce Prix des Tourelles - Fonds Européen de l’Élevage (L), décrochant pour la première fois du black type par la même occasion. Formée à l’école des handicaps, l’élève et représentante de Sunderland Holding restait sur une quatrième place à York dans les Galtres Stakes (L, 2.400m), le 20 août, après un an d’absence. Vite en tête, la future lauréate a mené à sa guise, suivie par Annalyse (Olympic Glory) et Cosmic Princess (Kingman). Empoignée par Mickaël Barzalona à 450m du but, Sea of Faith s’est plaisamment allongée le long de la corde et a résisté de peu à la bonne fin de course de Cosmic Princess, qui a échoué d’une encolure. Après avoir patienté à l’arrière-garde, Solsticia (Le Havre) a bien terminé en dehors pour compléter le podium à trois quarts de longueur. Longtemps enfermée, Ego Dancer (Pour Moi) a très bien fini pour priver tout à la fin Directa (Anodin) de la quatrième place.

Engagée dans le Royallieu. Avant ce jour, Sea of Faith avait tenté sa chance deux fois au niveau Listed, sans parvenir à monter sur le podium. Il s’agit de sa troisième victoire. Mickaël Barzalona, qui la découvrait, a dit au micro d’Equidia : « Mes résultats sont constants en ce moment, mais je monte des bons chevaux ! Aujourd’hui, on m’avait demandé d’assurer le black type. Il n’y avait pas vraiment de chevaux pour aller devant, et j’ai laissé ma jument prendre la tête. Elle a accéléré en progression comme il le fallait, et le fait plus confortablement que l’écart ne l’indique à l’arrivée. » Sea of Faith dispose d’un engagement en France, dans le Qatar Prix de Royallieu (Gr1).

Cosmic Power, très professionnelle. En terminant deuxième, Cosmic Princess a permis à l’Angleterre de signer un jumelé gagnant. Samedi, la pensionnaire de Hugh Morrison en était à sa quatrième sortie. Gagnante le 18 juillet sur les 2.000m de Newbury, après neuf mois d’absence, Cosmic Princess avait ensuite conclu troisième des Chalice Stakes (L), pour son premier essai sur 2.400m. Son jockey, Aurélien Lemaître, nous a dit : « Elle court vraiment bien. C’est une bonne pouliche, sûrement tardive. Elle a fait une très bonne ligne droite en se montrant très professionnelle, en vrai cheval anglais. »

La propre sœur de deux chevaux de Groupe. Sea of Faith a été rachetée 110.000 € yearling à la Goffs Orby Sale. C’est une fille de Sea the Stars (Cape Cross), étalon à Gilltown Stud, et de Jumooh (Monsun), qui n’a pas réussi à s’imposer en six sorties. Son meilleur classement est une troisième place dans une course "D" sur les 1.500m de la P.S.F. deauvillaise, en début d’année de 4ans. Au haras, elle s’est affirmée comme une très bonne poulinière en donnant quatre gagnants black types. Outre Sea of Faith, Jumooh a notamment donné Raheen House (Sea the Stars), lauréat à 3ans des Bahrain Trophy Stakes (Gr3, 2.600m) à Newmarket et exporté en Australie, où il a gagné à 6ans le Chairman’s Quality (Gr2, 2.600m) et conclu troisième de la Sydney Cup (Gr1, 3.200m). On lui doit également Shraaoh (Sea the Stars), qui a fait mieux que son propre frère en s’imposant à 6ans dans la Sidney Cup (Gr1, 3.200m), et Born with Pride (Born to Sea), lauréate en débutant des Montrose Fillies' Stakes (L, 1.600m) à Newmarket, en fin d’année de 2ans. Jumooh a une 2ans par Sea the Stars, vendue 650.000 Gns l’année dernière à Mandore International Agency lors du book 1 de Tattersalls, ainsi qu’une yearling, elle aussi par Sea the Stars, inscrite au même book  1. Le croisement Sea the Stars × Monsun a donné plusieurs autres chevaux de Groupe, dont l’étalon Sea the Moon, lauréat entre autres du Derby allemand (Gr1).

La deuxième mère, Eshaadeh (Storm Cat), a couru deux fois à 3ans outre-Manche sans parvenir à monter sur le podium. Elle a notamment produit Maqaasid (Green Desert), lauréate à 2ans des Queen Mary Stakes (Gr2, 1.000m) et troisième des Cheveley Park Stakes (Gr1). À 3ans, Maqaasid a conclu troisième des 1.000 Guinées (Gr1). Eshaadeh est une sœur de Ghanaati (Giant’s Causeway), gagnante des 1.000 Guinées et des Coronation Stakes (Grs1, 1.600m), de Mawatheeq (Danzig), deuxième des Champion Stakes (Gr1), et de Rumoush (Rahy), troisième des Oaks (Gr1) à Epsom.

Green Desert

Cape Cross

Park Appeal

Sea the Stars

Miswaki

Urban Sea

Allegretta

SEA OF FAITH (F4)

Königsstuhl

Monsun

Mosella

Jumooh

Storm Cat

Eshaadeh

Sarayir

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’33’’49

De 1.000m à 600m : 27’’44

De 600m à 400m : 11’’94

De 400m à 200m : 11’’18

De 200m à l’arrivée : 11’’42

Temps total : 2’35’’47