Prix du Val d'Athée (Maiden) : Samba Boy, une première avec la manière

Courses / 21.09.2020

Prix du Val d'Athée (Maiden) : Samba Boy, une première avec la manière

Craon, lundi

Deux fois quatrième lors de ses deux premières sorties, Samba Boy (Dabirsim) a ouvert son palmarès lundi à Craon… avec une marge de quatre longueurs ! Associé à Damien Boche, et avec l’aide de sa décharge, le représentant de Bernd Raber a pris un bon départ. Il faut aller devant sur la piste mayennaise et les concurrents ont galopé à un train sélectif. Samba Boy a abordé la ligne droite en tête et avec l’aide de quelques claques, il s’est envolé pour s’imposer de quatre longueurs. Ma Loute (French Fifteen), cinquième lors de ses deux dernières sorties, a décroché la deuxième place. Belle Année (Hunter’s Light), deuxième à Pompadour en débutant, se classe troisième à trois quarts de longueurs.

Il confirme ses bons travaux du matin. Ludovic Gadbin, entraîneur de Samba Boy, nous a confié : « Il le fait très plaisamment. C’est un poulain que nous avons toujours bien aimé. Nous l’avions d’ailleurs même supplémenté pour débuter. Lors de sa première sortie, il s’est montré un peu tendre. Ensuite, nous l’avons monté off pour le faire finir, mais dans un terrain pénible, il s’était montré moins tranchant. Aujourd’hui, en allant devant à sa main, il nous a montré la qualité qu’il laissait entrevoir le matin. Il va aller en région parisienne désormais pour remonter les échelons, sur des épreuves allant de 1.200m à 1.400m. »

Une belle souche du Gestüt Hof Ittlingen. Samba Boy, élève de l’écurie Normandie Pur Sang, est issu de Dabirsim (Hat Trick), étalon du haras de Grandcamp. Présenté par le haras d’Ombreville à BBAG, il a été acheté 10.000 € par Bernd Raber. C’est un fils d’Amadea (Lauro), laquelle a gagné à 2ans en Allemagne et dont il est le premier gagnant.

La deuxième mère a produit Amare (Hernando), lauréate de Listed et deuxième du Prix Urban Sea (L), ainsi qu’Aviator (Motivator), deuxième du Prix Scaramouche (L).

C’est une famille bien connue outre-Rhin, qui ne produit pas précoce, et qui a surtout été développée par le Gestüt Hof Ittlingen. Sous la troisième mère on retrouve par exemple Axxos (Monsun), un lauréat de l’Oppenheim Union-Rennen (Gr2) qui a fait la monte en France.

 

 

 

Sunday Silence

 

 

Hat Trick

 

 

 

 

Tricky Code

 

Dabirsim

 

 

 

 

 

Royal Academy

 

 

Rumored

 

 

 

 

Bright Generation

SAMBA BOY (M2)

 

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Lauro

 

 

 

 

Laurencia

 

Amadea

 

 

 

 

 

Lando

 

 

Amore

 

 

 

 

Aragosta