Prix Finot (L, haies) : Here I Am répond à l’appel

Courses / 16.09.2020

Prix Finot (L, haies) : Here I Am répond à l’appel

Auteuil, mercredi

Pour sa toute première sortie en compétition, Here I Am (Born to Sea) a remporté avec la manière ce Prix Finot (L), face à des concurrents qui avaient déjà couru en plat. Le représentant du comte Éric de Saint-Pierre, de Gabriel Leenders, Chauvigny Global Equine et d’Alexandre Pucheu a longtemps patienté en sixième position d’un peloton emmené par Belcastel (Saddex). Dans la ligne d’en face, il a été décalé à l’extérieur par son jockey, Clément Lefebvre. Troisième dans le tournant final, Here I Am a ensuite pris l’avantage entre les deux derniers obstacles et s’est détaché sur le plat, s’imposant par deux longueurs et demie. Estimé par son entourage, il semble encore assez tendre et devrait progresser avec le temps : nous lui décernons donc une ** JDG Jumping Star **. Le grand favori, Transatlantic (Le Havre), n’a pas très bien sauté les deux dernières haies et a dû se contenter de la deuxième place, après avoir fait illusion pour la victoire. Constamment dans le groupe de tête, El Fabiolo (Spanish Moon) s’est bien comporté en complétant le podium à une demi-longueur, devant Al Nakhil (Planteur). Il y avait les quatre premiers et les autres, puisqu’il faut compter six longueurs pour retrouver le cinquième, Petit Parisien (Montmartre).

Il confirme les travaux du matin. Gabriel Leenders, entraîneur d’Here I Am, nous a dit : « Je l’avais acheté yearling aux ventes, et nous nous sommes associés sur le cheval avec plusieurs copains. Born to Sea (Invincible Spirit) est un étalon auquel on croyait. Here I Am est un bon cheval. Son jockey m’a dit que devant, il s’arrêtait et attendait les autres. Il a de la marge, c’est très intéressant. J’étais confiant avant la course, car il travaille le matin avec mes meilleurs chevaux. C’est de bon augure pour la suite. »

Le croisement de Born to Hold. Here I Am a été élevé par le haras de Montaigu, qui l’a présenté aux ventes de yearlings d’octobre Arqana. C’est là qu’il a été acheté par Gabriel Leenders, pour la somme de 17.000 €. Le poulain est un fils de Born to Sea, étalon au haras des Faunes, et de Khazina (Alhaarth), placée à plusieurs reprises à 3ans en plat, dans des lots modestes.

Here I Am est le deuxième produit vainqueur de la jument après Khayrawani (Oratorio), lauréat de trois courses en plat, dont une en débutant à 2ans sur les 1.900m de Bordeaux. La poulinière a aussi donné Khizarya (Peintre Célèbre), à qui l’on doit Born to Hold (Born to Sea), gagnant du Prix Durtain (L) sur les haies de Dieppe. Khazina a une 2ans, Odela (Martaline), à l’entraînement chez Alain Couétil. La deuxième mère, Khalisa (Persian Bold), a gagné les Prix Cléopâtre et Chloé (Grs3). Elle a notamment produit l’étalon Khalkevi (Kahyasi), vainqueur du Grand Prix de Paris (Gr1).

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Born to Sea

 

 

 

 

 

Miswaki

 

 

Urban Sea

 

 

 

 

Allegretta

HERE I AM (H3)

 

 

 

 

 

 

Unfuwain

 

 

Alhaarth

 

 

 

 

Irish Valley

 

Khazina

 

 

 

 

 

Persian Bold

 

 

Khalisa

 

 

 

 

Khayila