Prix Sanctus (Classe 2) : Met Office au-dessus du lot

Courses / 15.09.2020

Prix Sanctus (Classe 2) : Met Office au-dessus du lot

Saint-Cloud, mardi

Lauréat d’un maiden vichyssois sur 2.000m, le 22 juillet, Met Office (Dansili) a signé le deuxième succès de sa carrière dans ce Prix Sanctus (Classe 2), pour son premier essai sur 2.400m. La course a connu un rebondissement dès le départ par le biais du cofavori, Saghir (Nathaniel), qui a piqué du nez à la sortie des boîtes, entraînant la chute de Christophe Soumillon (qui s’est relevé sans mal). Le représentant du cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum, quant à lui, s’est rapidement emparé des commandes de la course. Empoigné par Pierre-Charles Boudot à 500m du but, Met Office est reparti de plus belle et n’a jamais été rejoint, s’imposant par deux longueurs. Bubble Smart (Intello) s’est montrée courageuse pour arracher la deuxième place sur le fil à Trick of the Mind (Intello), le laissant à une courte tête.

Un poulain estimé. Cinq semaines après sa troisième place dans une Classe 2 à Vichy. Met Office renoue donc avec le succès. Son entraîneur, Henri-François Devin, a commenté : « Le poulain s’est très bien comporté, il a bien répondu aux sollicitations de Pierre-Charles. J’étais assez déçu d’être battu en dernier lieu à Vichy, car c’est un cheval que nous estimons. Mais ce jour-là, il faisait extrêmement chaud ; je pense que ça ne l’a pas aidé, et il a été battu par une pouliche qui portait trois kilos de moins que lui. Je suis ravi qu’il ait gagné une deuxième fois aujourd’hui, et j’espère qu’il ne s’arrêtera pas là. C’est un magnifique cheval, qui s’adapte bien aux terrains souples. Nous allons essayer de monter les échelons petit à petit, et courir une Classe 1 ou une Listed avant de décider de la suite. »

Un petit-fils de Platonic. Élevé par l’écurie des Charmes et l’écurie Skymarc Farm, Met Office a été acheté 150.000 € par Stephen Hillen aux ventes de yearlings d’août Arqana, alors qu’il était présenté par le haras de la Louvière. C’est un fils de Dansili (Danehill) et de Paratonnerre (Montjeu), qui a fait l’arrivée à trois reprises en autant de sorties à 3ans dans des maidens, sur 2.400m. Met Office est le deuxième produit de sa mère après Paravent (Oasis Dream), lauréate d’un maiden pour ses débuts à 3ans, sur les 1.800m de La Teste. Paratonnerre a un 2ans, Let there Be Rock (Fastnet Rock), à l’entraînement chez Christophe Ferland. Elle est suitée de Siyouni (Pivotal) et a visité Almanzor (Wootton Bassett) cette année.  

La deuxième mère, Platonic (Zafonic), a ouvert son palmarès à 4ans sur les 1.750m de La Gacilly, pour sa seizième sortie. Elle a été bien meilleure au haras qu’en compétition, puisqu’elle a donné trois gagnants black types ! On lui doit Pacifique (Montjeu), gagnante du Prix de Lutèce (Gr3) – imitée ce mois-ci par sa fille Paix (Muhaarar) –, English King (Camelot), lauréat cette année du Lingfield Derby Trial (L, 2.300m) et cinquième du Derby d’Epsom (Gr1), et Prudenzia (Dansili), lauréate du Prix de la Seine (L, 2.200m). Cette dernière a donné Chicquita (Montjeu), gagnante des Irish Oaks (Gr1, 2.400), deuxième du Prix de Diane et troisième des Champions Fillies & Mares Stakes (Grs1). Prudenzia a également donné Magic Wand (Galileo), lauréate en fin d’année de 4ans des Mackinnon Stakes (Gr1, 2.000m) en Australie et multiple placée de Gr1 en Europe et outre-Atlantique. Il s'agit de la famille d'Alexandrova (Sadler's Wells), auteure du doublé Oaks anglaises et irlandaises (Grs1, 2.400m).

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Dansili

 

 

 

 

 

Kahyasi

 

 

Hasili

 

 

 

 

Kerali

MET OFFICE (M3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Paratonnerre

 

 

 

 

 

Zafonic

 

 

Platonic

 

 

 

 

Puce


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’32’’51

De 1.000m à 600m : 27’’94

De 600m à 400m : 11’’95

De 400m à 200m : 11’’33

De 200m à l’arrivée : 11’’71

Temps total : 2’35’’46