Qatar Cup - Prix Dragon (Gr1 PA) : Fazza Al Khalediah prend rendez-vous avec la World Cup

13.09.2020

Qatar Cup - Prix Dragon (Gr1 PA) : Fazza Al Khalediah prend rendez-vous avec la World Cup

Parislongchamp, dimanche

Cette édition de la Qatar Cup - Prix Dragon (Gr1 PA) ne restera pas dans les annales, même si le gagnant, Fazza Al Khalediah (Jalnar Al Khalidiah), a sa place sur le podium de la prochaine Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA). Après avoir galopé en troisième position d’une course animée par Lightning Bolt (Munjiz), il a sans surprise facilement créé la différence dans la phase finale pour s’imposer d’un peu moins de deux longueurs. Messi (Dahess) est un surprenant deuxième, avec trois quarts de longueurs d’avance sur l’animateur, Lightning Bolt. Il s’agit du deuxième meilleur chrono parmi les 15 dernières éditions du Prix Dragon… Lauréat de la Qatar Arabian World Cup 2018 à la surprise générale, puis trois fois deuxième à ce niveau dans le Golfe, Fazza Al Khalediah a été arrêté de mars 2019 à février 2020. Le 20 février, le pensionnaire de Michal Borkowski a facilement gagné sa rentrée à Mons, avant de terminer cinquième de la Doha Cup - Prix Manganate (Gr1), cet été à Deauville.  

Des ambitions dans la grande course. Hubert Kulesza, racing manager d'Al Khalediah Stables nous a confié : « Nous avons été battus à Deauville mais notre idée était de le faire venir en progression. Cette course fut justement une bonne préparation pour Fazza Al Khalediah. Néanmoins, il fut bien battu et nous avons donc pensé qu'il lui fallait encore une autre course avant la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA). » Christophe Soumillon a déclaré au micro d’Equidia : « C'est sans doute le terrain très souple et le fait qu'il n'avait pas couru depuis un moment qui expliquent sa contre-performance à Deauville. C'est un cheval apparemment un peu lymphatique qui a besoin de courir régulièrement pour rester bien. Honnêtement, je n'ai pas tout compris aux ordres, c'était un peu compliqué (rires). Je n'avais pas vraiment d'instructions particulières. Du coup, je l'ai monté à sa main. Je me suis retrouvé devant un peu tôt, mais il a bien réagi quand je l'ai attaqué. Ils m'avaient dit qu'il était loin d'être à 100 % aujourd'hui, donc ils voulaient qu'il travaille un peu pour être au top lors du week-end de l'Arc. J'ai quand même pris l'avantage de bonne heure et sur ce terrain-là, cela m'a aidé pour aller au bout…»

Messi, la belle surprise. Timo Keersmaekers, entraîneur de Messi, nous a confié : « Il a bien couru aujourd'hui. C'est un cheval qui peut s'arrêter un peu dans la phase finale, il n'est pas très courageux. Nous sommes battus par un bon cheval, donc je suis très content. Il a beaucoup progressé depuis l'année dernière. Nous avons fait beaucoup de travail sur le cheval. Avec le Coronavirus, nous avons eu plus de temps que prévu ! Peut-être va-t-il aller sur la Qatar Arabian World Cup. Sinon, il ne sera pas revu avant l'année prochaine. »

Kim Augenbroe, entraîneur de Lightning Bolt, nous a dit : « Il court bien. C'est plutôt un cheval de terrain souple et, aujourd'hui, c'est assez rapide. Nous déciderons la semaine prochaine s'il va sur la Qatar Arabian World Cup ou non. »

Une grande famille française. Fazzal Al Khalediah, élevé au haras Haras de Gouffern & de La Genevraye, est un fils d’Assma Khalediah (Amer), dauphine de la championne Al Nachmiya (Azadi) dans le Prix Nefta (Gr2 PA). La deuxième mère, Dalina des Fabries (Dormane), acquise à la vente de Saint-Cloud, a été très bonne en course. Elle s’est classée deuxième des Abu Dhabi International Stakes (Gr1 PA) avant de remporter la Coupe Al Asayl sur l’hippodrome de Craon, une épreuve internationale, l’équivalent d’un Gr1 PA aujourd’hui. Elle s’est ensuite révélée une bonne reproductrice, produisant Ocyrrhoe (Al Nasr), lauréate du French Arabian Breeders’ Challenge (Gr1 PA) à Saint-Cloud. Cette dernière est la mère d'Artemis (Azadi), lauréate du Prix Nevadour (Gr3 PA) et deuxième du Qatar Derby des 4ans (Gr1 PA).

La troisième mère, Valina des Fabries (Djourman), a produit Falina des Fabries (Dormane), vainqueur de cinq courses dont l’Al Maktoum Challenge (Gr1 PA) et les Abu Dhabi International Stakes (Gr1 PA). On retrouve ensuite la branche Quovalina (Chéri Bibi) de la grande souche de Nevada II (Djanor).

 

 

 

Desert Bred

 

 

Tiwaiq

 

 

 

 

Hamdania Samri

 

Jalnar Al Khalidiah

 

 

 

 

 

Djourman

 

 

Jody de Syrah

 

 

 

 

Java

FAZZA AL KHALEDIAH (M6)

 

 

 

 

 

 

Wafi

 

 

Amer

 

 

 

 

Bushra

 

Assma Al Khalediah

 

 

 

 

 

Dormane

 

 

Dalina des Fabries

 

 

 

 

Valina des Fabries


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’11’’29

1.000m à 600m : 25’’25

600m à 400m : 12’’61

400m à 200m : 12’’11

200m à l’arrivée : 12’’60

Temps total : 2’13’’86