TATTERSALLS IRLANDE SEPTEMBRE YEARLING

International / 23.09.2020

TATTERSALLS IRLANDE SEPTEMBRE YEARLING

LE FAIT MARQUANT

La magie Bolger ne connaît pas la crise

La foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit mais dans la famille Bolger, se moquer des dictons est une règle d’or. Quelques heures après avoir vendu au Hong Kong Jockey Club, lundi en fin d’après-midi, le top price record (325.000 £, 354.500 €) de Tattersalls Irlande, un poulain propre frère de deux gagnants de Gr3 par Teofilo (Galileo), Clare Manning, petite-fille du génial Jim, a connu une autre belle réussite avec un poulain de la famille. Le Brésilien Robson Aguilar, agissant pour AMO Racing et Roger Varian, a posé l’enchère gagnante à 190.000 £ (207.150 €) pour un New Approach (Galileo), propre frère de New Treasure, le 2ans qui a ouvert son palmarès dans les Round Tower Stakes (Gr3), alors qu’il était maiden.

L’année dernière la griffe de Clare Manning, Boherguy Stud, avait vendu huit yearlings pour 690.000 €. Jeudi, Boherguy présentera une Caravaggio (Scat Daddy) dans la Sportsman’s Sale de Goffs qui aura lieu à Doncaster. La semaine prochaine, sur le ring anglais, cinq sujets passeront lors de la Goffs Orby Sale, alors qu’un Dawn Approach (New Approach) figure dans le book 1 de Tattersalls Octobre.

Une autre entité irlandaise de petite taille a brillé lors de cette vente. C’était lundi, en fin de session. Chris Armstrong, qui travaille dans le bureau de courses de Ballydoyle, et sa sœur Tara, employée chez Joseph O’Brien, se sont fait plaisir avec un joli pinhooking. L’année dernière, ils avaient acheté 19.000 €, à Goffs Novembre, un Mehmas (Royal Acclamation) demi-frère de Champers Élysées (Elzaam) qui, à l’époque, avait gagné un maiden. La pouliche avait un rating de 86. Cette année, elle est invaincue en quatre sorties et vient de gagner les Matron Stakes (Gr1). Joe Foley, agissant pour Clipper Logistic, a payé 190.000 £ (207.150 €) pour le yearling.

L’ANALYSE

Les lots à six chiffres ont doublé

Tattersalls Irlande est un marché où les acheteurs ne cherchent pas la page de catalogue et privilégient le modèle. Les top-lots ont tous reçu des updates solides lors des dernières semaines : le Teofilo et le New Approach avec deux propres frères de 2ans gagnants de Groupe, le Mehmas avec l’aide d’une demi-sœur qui est maintenant lauréate de Gr1. Sauf pour le poulain par Night of Thunder (Dubawi), premier produit d’une demi-sœur du lauréat du Prix Thomas Bryon (Gr3) Circumvent (Tobougg). Brendan Holland de Grove Stud a multiplié par cinq les 30.000 Gns qu’il avait investies l’année dernière en le vendant à Peter & Ross Doyle. Il sera entraîné par Richard Hannon. L’année dernière, le Hong Kong Jockey Club avait acheté les deux lots à six chiffres de la vente pour un cumul de 265.000 €. Cette année, en plus du top price, Mick Kinane a aussi acheté un Mastercraftsman (Danehill Dancer), demi-frère du gagnant de Gr2 à Sha Tin Endowing (Danehill Dancer), pour 55.000 £ (60.000 €) en respectant le budget.

L’INDICATEUR CLE

Le prix moyen est inchangé

L’offre de cette année était de 396 lots, 55 de moins qu’en 2019. Le taux de vendus a quelque peu baissé à 82,5 %, ce qui est encore très correct dans ces temps difficiles. L’année dernière 45 yearlings avaient été adjugés 50.000 € ou plus. Cette année, 33 ont franchi l’équivalent en livres sterling (45.000 £). Le passage en livres cette année a peut-être fait un peu monter les chiffres mais les indicateurs sont bien loin de la catastrophe. Au contraire le prix moyen, en euros, est presque inchangé à 24.152 € alors que le chiffre d’affaires a perdu 15,9 % et s’est fixé à 7,91 millions. C’est plus qu’en 2014, quand 397 yearlings vendus avaient généré 7,42 millions.