Telecaster : de la pluie et un oui pour l’Arc

Courses / 27.09.2020

Telecaster : de la pluie et un oui pour l’Arc

Hughie Morrison a confirmé au Racing Post que Telecaster (New Approach) devrait bien être au départ du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), le dimanche 4 octobre à ParisLongchamp. L’arrivée de la pluie et du temps automnal a convaincu l’entourage du gagnant du Lucien Barrière Grand Prix de Deauville (Gr2) de tenter l’aventure. Il était monté par Christophe Soumillon à Deauville, ainsi que lors de sa victoire dans la Coupe (Gr3) à ParisLongchamp, mais le jockey est retenu pour un pensionnaire d’Aidan O’Brien.

Vive la pluie. Hughie Morrison a commenté : « Nous avons choisi l’Arc. Les prévisions météorologiques ont l’air en notre faveur, avec beaucoup de pluie dimanche et, la semaine prochaine, des précipitations ici et là. Si la pluie ne se manifeste pas, nous pourrions changer de plan, mais mon principal souci est de m’assurer que le cheval est bien et de trouver un jockey. Vingt-cinq membres d’une équipe de football ont le droit de prendre l’avion pour affronter vingt-cinq autres joueurs n’importe où, mais un jockey n’a pas le droit de prendre un avion privé et de respecter tout le temps les distanciations sociales, sauf le temps de la course. » Il faut rappeler que, contrairement à l’Irlande qui a fait sauter la quarantaine pour les jockeys locaux pour monter dans les Grs1 étrangers, les jockeys anglais sont toujours sujets à une quarantaine de huit jours une fois de retour chez eux : c’est un problème car, dans cet intervalle de temps, il y a le Future British Champions Day.

Hughie Morrison a ajouté : « Je pense que Telecaster aimerait que ce soit au moins un bon terrain tirant vers le souple et nous savons qu’il ne sera pas dérangé par du terrain lourd. Il a fait un bon travail vendredi, sur 2.400m avec un leader. Chez moi, la piste monte sur 60m, donc pas de problème de tenue. Nous avons fait ainsi dix jours avant Deauville et cela a été peut-être encore plus exigeant cette fois car nous avons un vent de face incroyablement fort ces derniers jours. Il a l’air bien. »