Vente Arqana : Les faits marquants

Institution / Ventes / 11.09.2020

Vente Arqana : Les faits marquants

LES FAITS MARQUANTS

BBA Ireland craque pour le frère d’Alounak par Kodiac

#312 M Kodiac & Awe Strick, par Rail Link 140.000 €

Acheteur : BBA Ireland

Vendeur : Haras de Castillon

Éleveur : East Bloodstock & SCEA des Prairies

Michael Donohoe est allé jusqu’à 140.000 € pour obtenir ce fils de Kodiac, frère du bon Alounak (Camelot), lauréat du Preis der Sparkassen Finanzgruppe (Gr3), mais aussi deuxième du Canadian International (Gr1) et du Prix Greffulhe (Gr2). La deuxième mère, Aspiring Diva (Distant View), a pris la troisième place du Prix Hérod (L) et a bien produit : Emulous (Dansili), lauréate des Matron Stakes (Gr1), First Sitting (Dansili), gagnant du Prix Gontaut-Biron (Gr3), et Daring Diva (Dansili), qui a remporté le Critérium de Vitesse. Le yearling présente un inbreeding en 2×4 sur Danehill (Danzig). Michael Donohoe a expliqué : « C’est un magnifique poulain, taillé pour être un 2ans, ce que donne souvent son père Kodiac. Le croisement sur Danehill fonctionne bien et il s’agit d’une belle famille maternelle. Il cochait toutes les cases. Il a été acheté pour un client du Moyen-Orient, qui a des chevaux à l’entraînement en France et partout en Europe. Dans l’immédiat, il va partir en Irlande pour le débourrage et nous aviserons plus tard sur le choix de son futur entraîneur. »

Une petite-fille de Yesterday par Almanzor pour Bernard Giraudon

#431 F Almanzor & Perfect Day, par Holy Roman Emperor 105.000 €

Acheteur : Oceanic Bloodstock Inc.

Vendeur : Haras de La Louvière

Éleveurs : Écurie Skymarc Farm & écurie des Charmes

Michel Zerolo l’a emporté à 105.000 € pour le lot 431, une petite-fille de la classique Yesterday (Sadler’s Wells) par Almanzor. Yesterday a gagné les 1.000 Guinées d’Irlande et s’est aussi classée deuxième des Oaks, du Prix Vermeille et du Prix de l’Opéra (Grs1). La mère, Perfect Day (Holy Roman Emperor), n’a pas brillé en compétition mais, sur ses cinq produits en âge de courir, cinq sont gagnants. Yesterday est une fille de Jude (Darshaan) – logique dans le thème Beatles – qui a donné Quarter Moon (Sadler’s Wells), lauréate des Moyglare Stud Stakes et deuxième des Irish Oaks, des Oaks et des Irish 1.000 Guinées (Grs1), laquelle a donné Diamondandrubies (Fastnet Rock), lauréate des Pretty Polly Stakes (Gr1) et aïeule d’Eminent (Frankel), gagnant du Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2). Michel Zerolo a dit : « C’est une belle pouliche, d’une belle famille. Elle va être entraînée par Fabrice Vermeulen pour Bernard Giraudon. »

Jean-Claude Rouget actif

#432 F Le Havre & Persuasion, par Silver Frost 105.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

Vendeur : Jedburgh Stud

Éleveurs : New Blue 1 LLC & Sarl Jedburgh Stud

#433 F Zarak & Peidra, par Lawman 100.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

Vendeur : Haras des Capucines

Éleveur : Lisa Lemière Dubois

En l’espace de quelques minutes, Jean-Claude Rouget a dépensé 205.000 €. L’entraîneur est allé jusqu’à 105.000 € pour le lot 432, nommé Perle Bleue. C’est une fille de Le Havre, que Jean-Claude Rouget connaît bien, et de Persuasion (Silver Frost). C’est le premier produit de la jument, qui n’a pas couru. La famille est belle et possède de la tenue. Poughkeepsie (Sadler’s Wells), la deuxième mère, est l’aïeule de Protectionist (Monsun), lauréat de la Melbourne Cup et du Grosser Preis von Berlin (Grs1), ainsi que du champion stayer Stradivarius (Sea the Stars), qui doit gagner son ticket pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) dimanche à ParisLongchamp dans le Qatar Prix Foy (Gr2). La troisième mère est Pawneese (Carvin), gagnante du Diane, des Oaks et des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Grs1).

Une Zarak pour 100.000 €. Dans la foulée du lot 433, Jean-Claude Rouget est monté jusqu’à 100.000 € pour une pouliche présentée par le haras des Capucines et appartenant à la première production de Zarak, l’étalon des Aga Khan Studs. C’est le top price lors de la vente de sélection Arqana pour un produit de Zarak qui fait la monte à 12.000 € depuis son entrée au haras. Onze de ses produits ont été présentés, neuf vendus, pour un prix moyen et un prix médian de 53.500 €.

Piedra, la mère, a couru trois fois sans succès. Au haras, on lui doit Pentaiade (Makfi), gagnante de trois courses et placée trois fois en dix sorties, pour 75.000 € d’allocations (primes comprises). La deuxième mère, Albisola (Montjeu), est gagnante du Prix de Flore (Gr3) et du Prix Finlande (L). Elle est aussi une sœur de Johnny Barnes (Acclamation), lauréat du Prix Quincey (Gr3) et deuxième du Critérium International (Gr1) et étalon au haras des Granges. Elle est aussi une sœur de Tonnara (Linamix), mère d’Ectot (Hurricane Run) et de Most Improved (Lawman).

Jean-Michel Lefebvre obtient sa Wootton Bassett

#300 F Wootton Bassett & Alta Stima, par Raven’s Pass 100.000 €

Acheteur : Jean-Michel Lefebvre

Vendeur : Channel Consignment

Éleveur : Haras d’Étreham

Jean-Michel Lefebvre, en compagnie de l’écurie Mélanie, est allé jusqu’à 100.000 € pour obtenir cette pouliche par Wootton Bassett. L’entraîneur a été actif durant la vente de sélection Arqana, ayant aussi acheté le lot 138, la seule War Front de la vente, moyennant 200.000 € mercredi. Cette pouliche par Wootton Bassett est le premier produit de la bonne Alta Stima (Raven’s Pass), gagnante du Prix Solitude (L). Elle était passée foal sur le ring d’Arqana, étant achetée à l’amiable 65.000 € par Equos Racing International. Elle est le quatrième produit de sa mère, laquelle a un foal par Almanzor. Jean-Michel Lefebvre a indiqué : « Nous souhaitions acheter une femelle par Wootton Bassett et, physiquement, elle a l’air taillée pour être une 2ans. Nous avons aimé le père et le physique. »

La deuxième mère est En Public (Rainbow Quest), laquelle a donné Kreem (Hurricane Run), gagnant du Prix du Lys (Gr3), Sardaukar (Royal Academy), deuxième du American Handicap et troisième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1). La troisième mère, Frénétique (Tyrant), est à l’origine de Silverskaya (Silver Hawk), gagnante des Prix Minerve et de Royaumont (Grs3), mère de Séville (Galileo), placé du Derby d’Irlande et mère désormais de bons éléments au Japon. C’est aussi la souche de Gwenseb (Green Tune), d’où Impassable (Invincible Spirit), Attendu (Acclamation), Spotify (Redoute’s Choice), Foreign Tune (Invincible Spirit)…

Une Siyouni de la famille de Flotilla pour Al Shaqab

#359 F Siyouni & Fleeting Dream, par Dream Ahead 100.000 €

Acheteur : Al Shaqab Racing

Vendeur : Écurie des Monceaux

Éleveur : Lordship Stud Ltd

Nicolas de Watrigant a signé le bon à 100.000 € pour le lot 359, une élégante fille de Siyouni et de Fleeting Dream (Dream Ahead), gagnante d’un handicap sur 1.200m sous l’entraînement de William Haggas. Fleeting Dream est bien née puisque fille de Flanders (Common Grounds), lauréate des Scarbrough Stakes (L) et deuxième des King’s Stand Stakes (Gr2, à l’époque). Au haras, elle a donné la bonne Louvain (Sinndar), gagnante des Miesque Stakes (Gr3) et mère de Flotilla (Mizzen Mast), lauréate de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf et de la Poule d’Essai des Poulains (Grs1). Flanders a aussi donné le rapide G Force (Tamayuz), gagnant de la Sprint Cup d’Haydock (Gr1). On retrouve encore de la vitesse sous la troisième mère, avec Ascot Family (Desert Style), qui a remporté le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) et a donné Family One (Dubai Destination), gagnant des Prix Robert Papin (Gr2) et du Bois (Gr3), et deuxième du Prix Morny (Gr1), ou encore avec la présence de Lethal Force (Dark Angel), gagnant des Diamond Jubilee Stakes, de la July Cup (Grs1) et deuxième du Maurice de Gheest (Gr1).

Un Lope de Vega pour Henk Grewe et Eckhard Sauren

#410 M Lope de Vega & Margie’s Music, par Hurricane Run 100.000 €

Acheteur : Henk Grewe

Vendeur : Gestüt Ammerland

Éleveur : Gestüt Ammerland

Ce poulain par Lope de Vega arrivait d’Allemagne, étant présenté et élevé par le Gestüt Ammerland… Et en Allemagne il va repartir ! Henk Grewe l’a emporté à 100.000 € pour ce premier produit de Margie’s Music (Hurricane Run), deuxième de la Berenberg Cup (L, 1.800m). La deuxième mère, Margie’s World (Spinning World), est elle aussi placée de Listed en Allemagne. On retrouve du black type minuscule en Allemagne jusqu’à la troisième mère, tandis que la quatrième mère, l’américaine Our Little Margie (Majestic Light), a pris la deuxième place des Spinaway Stakes (Gr1) aux États-Unis et est à l’origine de Paddy’s Day, gagnante des Miesque Stakes (Gr3). Henk Grewe a dit : « C’est une famille allemande et nous aimons Lope de Vega. Je crois que c’est un bon rapport qualité-prix. Il va aller en Allemagne, être débourré et rejoindre mon écurie à Cologne. Je l’ai acheté pour Eckhard Sauren. »

Le top du jour pour une association trot-galop

# 467 F Siyouni & Special Gift, par New Approach 290.000 €

Acheteur : Yann Barberot

Vendeur : Écurie des Monceaux

Éleveurs : Écurie des Monceaux, Lordship Stud Limited, écurie Skymarc Farm & Beauregard Bloodstock

Olivier Thomas a connu les sommets au galop avec Free Port Lux (Prix Hocquart & Prix Dollar, Grs2), mais aussi au trot avec Charly du Noyer (trois Grs1, dont le Critérium des 3ans et le Critérium des 4ans)… sous l’entraînement de Philippe Allaire ! Ce dernier était au téléphone avec lui pendant les enchères. La bataille fut longue, notamment face à Michel Zerolo. Mais c’est finalement Philippe Allaire et Yann Barberot qui ont eu le dernier mot pour cette fille de Siyouni. L’entraîneur (de galopeurs) nous a confié : « Nous l’avions beaucoup aimée avec Olivier Thomas, Philippe et Guitte Allaire. Je l’ai achetée pour Normandy Spirit et une association à définir. Il fallait des nerfs et ils en ont eu. Je voulais arrêter, mais elle leur plaisait vraiment. C’est un coup de cœur, pour cette pouliche signée par son père. Elle marche très bien aussi. » Guitte Allaire qui a aussi acheté pour son propre compte (voir le lot 370 et le 236), nous a confié : « Yann Barberot a beaucoup travaillé sur toute la vente et nous avons décidé, mais il a fait le travail de base. Nous aimons toutes les disciplines, nous avons des galopeurs et des sauteurs depuis toujours. Élisabeth, ma fille, est passionnée par l’obstacle et travaille chez François Nicolle. Les chevaux, c’est la passion du sport. Et les choses se passent bien. Nous sommes très contents de travailler avec Yann, qui est un excellent professionnel et que l’on apprécie beaucoup. »

Un pedigree très vivant. Issue de l’étalon le plus cher de France, cette pouliche est le quatrième produit d’une mère qui a déjà donné Global Gift (Invincible Spirit), lauréat de trois courses à 3ans en Angleterre.

La deuxième mère, Persian Secret (Persian Heights), a gagné le Prix La Sorellina (L) avant de donner Do the Honours (Highest Honor), lauréate du Prix de Meautry (Gr3), et Seba (Alzao), troisième des Mother Goose Stakes (Gr1). Persian Secret est une sœur du bon étalon Verglas (Highest Honor), mais surtout de Cassandra Go (Indian Ridge), lauréate des King’s Stand Stakes (Gr2, à l’époque) et deuxième de la July Cup (Gr1). Cette dernière a notamment produit Halfway to Heaven (Pivotal), lauréate des Sun Chariot Stakes, des 1.000 Guinées irlandaises et des Nassau Stakes (Grs1) et mère de trois gagnants de Groupe par Galileo (Sadler’s Wells), dont la championne aux six Grs1 Magical et Rhododendron, lauréate du Fillies' Mile, des Lockinge Stakes et du Prix de l’Opéra (Grs1). Cette famille très vivante est celle du bon stayer Brundtland (Dubawi), qui s’est présenté invaincu en quatre sorties (dont les Prix Niel et Chaudenay, Grs2) au départ du Prix Royal-Oak (Gr1) à Chantilly, où il a subi sa première défaite.

Alain Salzman vend un beau Wootton Bassett à Al Shaqab Racing

#437 M Wootton Bassett & Playing Trix, par War Front 180.000 €

Acheteur : Al Shaqab Racing

Vendeur : The Channel Consignment

Éleveur : Écurie d’Authuit

Ce yearling élevé chez Alban Chevalier du Fau appartient à la première génération de l’écurie d’Authuit, c’est-à-dire Alain Salzman. Courant d’un lot à l’autre, Nicolas de Watrigant a déclaré après avoir signé le bon à 180.000 € : « Nous avons dû beaucoup batailler pour avoir ce poulain taillé en 2ans. L’étalon m’a porté chance par le passé, comme avec Wooded (Wootton Bassett) qui va courir le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) cette année. Le cheikh Joaan décidera de l’entraîneur à qui le confier ! » Nicolas de Watrigant a acheté pas moins de huit gagnants de Gr1 individuel pour Al Shaqab Racing. Concernant ce lot, il s’agit du premier produit de Playing Trix (War Front), une jument qui n’a pas couru. La deuxième mère a donné Cursory Glance (Distorted Humor), lauréate des Moyglare Stud Stakes (Gr1) et des Albany Stakes (Gr3). Mais Time Control (Sadler’s Wells) est aussi la deuxième mère de Digital Age (Invincible Spirit), gagnant de deux Groupes sur le gazon américain, dont les Old Forester Bourbon Turf Classic Stakes (Gr1) après la parution du catalogue…

Quand David Smaga vend un poulain à M. V. Magnier… pour André Fabre

#414 M Wootton Bassett & Mezzo Mezzo, par Mount Nelson 140.000 €

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveurs : David Smaga & Marie-Bénédicte Fougy-Smaga

Wootton Bassett (Iffraaj) est tout juste arrivé en Irlande que l’équipe de Coolmore commence à soutenir l’ex-étalon du haras d’Étreham. Laurent Benoit a signé le bon à 140.000 € et il nous dit : « Suite à l’acquisition de Wootton Bassett, M. V. Magnier souhaitait envoyer un fils de cet étalon à André Fabre. Nous avons donc fait le tour des produits de l’étalon et c’est vraiment celui-ci qui nous plaisait le plus. André Fabre sera ravi de retrouver la lignée de Zafonic [champion des 2ans en Europe sous l’entraînement du Cantilien, ndlr], cela va lui rappeler de bons souvenirs. Il est évidemment ravi d’entraîner pour la première fois un produit de Wootton Bassett ! »

Élevé par David Smaga & Marie-Bénédicte Fougy-Smaga, il s’agit du troisième produit de Mezzo Mezzo (Mount Nelson), une jument qui n’a couru que deux fois, remportant le Prix de la Charentonne (Maiden) en décembre du mois de ses 2ans à Deauville. Elle devançait Xaarina (Aussi Rules), la mère de l’espoir Xaario (Kendargent). Mezzo Mezzo, qui courait sous les couleurs de Marie-Bénédicte Fougy-Smaga, a donné Fraoula (Le Havre), troisième du Prix de Chaillot de Vaucelles (Le Havre). La deuxième mère a produit Cabanac (Falco), gagnant de six courses de 2 à 6ans en Scandinavie et notamment troisième du Norsk Derby (L).

Jean-Claude Rouget fait confiance à Whitecliffsofdover… et à Monatora !

# 417 M Whitecliffsofdover & Monatora, par Hector Protector 135.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

Vendeur : Haras de la Haie Neuve

Éleveurs : Haras de la Haie Neuve & Sas Regnier

L’étalon du haras de la Haie Neuve Whitecliffsofdover (War Front) est représenté par ses premiers yearlings cette année. Pour 135.000 € – soit 45 fois le prix de saillie ! – son seul produit inscrit à la vente de sélection ira chez Jean-Claude Rouget, lequel connaît bien la famille… L’entraîneur a déjà eu trois produits de la mère et il nous a confié : « J’aime bien les produits de cette mère qui vieillit… mais qui produit toujours beau et bon. J’ai eu beaucoup de réussite avec eux. Je crois que ce yearling est le dernier. C’est un très beau poulain. Certes, nous l’avons payé très cher... Mais quand on est deux à aimer le même cheval, les prix montent. Frédéric Rossi et moi avons souvent les mêmes goûts ! »

Monatora (Hector Protector), gagnante d’un réclamer à 2ans sur les 1.200m de Deauville, a huit gagnants sur onze produits en âge de courir. Didier Guillemin entraînait Francesco Béré (Peer Gynt), qui a gagné le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage et du Prix Omnium II (Ls), alors que Jean-Claude Rouget avait sous sa responsabilité Hurricane (Hurricane Cat), lauréat du Prix de la Californie (L), ainsi que Mon Bel Canto (The Wow Signal) invaincu en deux sorties et qui est attendu au niveau Groupe. Mon Bel Canto courait au départ pour le compte de Nicolas Saltiel, de Jean-Claude Rouget, de l’écurie Laborde et d’Henri Glize. Un nouvel associé, Bernard Benaych, est entré dans l’association cette semaine.

La deuxième mère a donné Sir Prancealot (Tamayuz), un étalon qui produit et qui a refait parler de lui encore cette année, après avoir été tête des sires de première production en Europe en 2016…

Jean-Claude Séroul s’offre un très beau Kodiac

#443 F Kodiac & Purple Magic, par Rip Van Winkle 130.000 €

Acheteur : Alain Decrion & Mandore Agency

Vendeur : Haras de Castillon

Éleveur : Framont Limited

Alain Decrion et Nicolas de Watrigant ont travaillé en équipe pour choisir cette pouliche présentée par le haras de Castillon. Leur client, Jean-Claude Séroul, est un grand fan de statistiques et le père de cette yearling, Kodiac (Danehill), en a d’excellentes en 2020. L’homme du Sud-Est est à la fois sixième du classement des propriétaires… et de celui des éleveurs !

Alain Decrion nous a expliqué : « Nous avons aussi acheté un fils de New Approach (Galileo), un autre étalon avec de bonnes statistiques. Cette pouliche se présentait très bien, elle est très vente. Son père a réussi avec des juments médiocres au départ. Ce type de profil attire toujours. Elle va chez Jérôme Reynier. Monsieur Séroul connaît une belle réussite et il faut espérer que cela continue jusqu’au week-end de l’Arc ! » Il s’agit du premier produit de Purple Magic (Rip Van Winkle), lauréate de quatre courses en Angleterre, de 1.600 à 2.800m et qui est passée à une encolure du caractère gras en se classant quatrième des EBF Beckford Fillies’ Stakes (Listed, 2.800m). La deuxième mère a donné Phillipina (Medicean), deuxième des Cheshire Oaks (L).

La sœur de Different League pour Federico Barberini

#334 F Dabirsim & Danseuse Corse, par Danehill Dancer 120.000 €

Acheteur : Federico Barberini

Vendeur : Haras de Grandcamp

Éleveurs : Haras de Grandcamp & Jean-Pierre Le Hegarat

Le plus anglais des courtiers italiens, Federico Barberini, a signé le bon à 120.000 € pour cette belle pouliche. Con Marnane, qui avait déniché son illustre sœur pour 8.000 €, était présent dans la salle, mais il n’a pas mené le combat des enchères jusqu’à leur aboutissement. Co-élevée et présentée par le haras de Grandcamp, cette pouliche est la propre sœur de Different League (Dabirsim), lauréate des Albany Stakes (Gr3), mais également placée des Cheveley Park Stakes et du Darley Prix Morny (Grs1)… et acquise par Coolmore et Peter Brant pour 1,5 million de Gns en décembre 2017. Different League a été saillie par Galileo (Sadler’s Wells).

La mère de Different League, Danseuse Corse (Danehill Dancer), a gagné quatre courses : à Avignon, Cagnes-sur-Mer, Marseille-Borély et Aix-Les-Bains, sous la casaque Séroul. Le propriétaire l’avait payée 95.000 € yearling et l’avait revendue lors de la vente de février 2014 d’Arqana, pleine de Kendargent, pour 14.000 €. La deuxième mère, Corse (Indian Ridge), a donné deux gagnants et est une demi-sœur de Carrowkeel (Waajib), lauréat des Middle Park Stakes (Gr1).

Une nièce de Danedream pour Madame Allaire

#370 F Churchill & Ignis Away, par Gold Away 100.000 €

Acheteur : Yann Barberot

Vendeur : Écurie des Monceaux

Éleveurs : Meridian International, Lemzar Sarl, Babac Sas & Benoît Chalmel

Avec Bouttemont (Acclamation), Philippe Allaire est l’heureux propriétaire d’un bon poulain. Deuxième du Prix de Crèvecœur (Inédits) et lauréat de son maiden avec la manière à ParisLongchamp, c’est un bel espoir pour 2021. C’est son futur entraîneur Yann Barberot qui l’avait déniché pour 125.000 € sur ce ring l’année dernière. En signant le bon à 100.000 € pour ce lot 370, l’entraîneur a visé un profil totalement différent. Ce fils de Churchill (Galileo) a le pedigree d’un vrai 3ans, étant issu d’une magnifique souche Rothschild surtout pour donner de la tenue. Entouré par Philippe Allaire et son épouse, le Deauvillais nous a confié : « C’est une belle pouliche avec un bon pedigree. Son 2ans, le premier produit de la mère, a déjà gagné. La famille est belle, ce qui est bien pour l’élevage. Son papier n’est pas celui d’une précoce. Dans le physique, elle a aussi le profil pour faire une 3ans. J’ai de la chance d’avoir des propriétaires qui ont de l’ambition. Nous espérons avoir d’autres Bouttemont ! C’est génial et enrichissant de travailler avec des personnes du métier comme Philippe. »

Philippe Allaire en désignant son épouse, nous a dit : « C’est elle la future propriétaire ! » Pour ces professionnels venus du trot – qui ont façonné le champion et (bientôt) chef de race Ready Cash (Indy de Vive) – l’entraîneur a acheté plusieurs yearlings lors de cette vacation, notamment une Wootton Bassett (Iffraaj) à 240.000 €.

Ce lot 370 est le troisième produit d’Ignis Away (Gold Away), une jument qui n’avait pas réussi à gagner en quatre sorties. Son premier produit, Heart Reef (Australia), vendue 220.000 €, a gagné en débutant à 2ans en Angleterre. Le deuxième, Marine (Sea the Stars), adjugé 400.000 €, est à l’entraînement chez Andrew Balding pour Qatar Racing.

La pouliche est très bien née puisque la deuxième mère n’est autre que Danedrop (Danehill), mère de la championne Danedream (Lomitas), qui remporta le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, les King George VI and Queen Elizabeth Stakes, le Grosser Preis von Baden à deux reprises, ainsi que le Grosser Preis von Berlin (Grs1). Danedrop a aussi donné Venice Beach (Galileo), lauréat du Chester Vase (Gr3), deuxième des Great Voltigeur Stakes (Gr2) et troisième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), ainsi que Broadway (Galileo), lauréate de Gr3.

Prime Equestrian poursuit ses investissements

#429 M No Nay Never & Pagua, par Zamindar 100.000 €

Acheteur : Prime Equestrian

Vendeur : Écurie des Monceaux

Éleveurs : Écurie des Monceaux, succession Antoine Bozo, Framont Limited & Meridian International

À l’heure où nous écrivons ces lignes, Prime Equestrian a acheté neuf yearlings lors de cette vente de sélection, pour un total de 598.000 €. C’est notamment le cas du lot 429, pour 100.000 €, lequel est le frère de Paramount (Siyouni). Cette dernière s’est classée deuxième du Prix Caravelle – Haras des Granges (L) et troisième du Prix Daphnis (Gr3), pour l’entraînement de Christophe Ferland… et sous les couleurs de Prime Equestrian ! Deuxième mère, Prada (Lagunas) s’est imposée au niveau Listed en Allemagne. Elle a produit Paita (Intikhab), gagnante du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), du Prix Allez France (Gr3) et troisième du Prix de Diane (Gr1), génitrice de Pirika (Monsun), gagnante du Prix d’Hédouville (Gr3) et troisième du Prix Vermeille (Gr1). Paita est la sœur de Puntilla (Acatenango), lauréate du Preis der Diana (Gr1) et de Praia (Big Shuffle), une placée de Listed, surtout connue pour être la mère de Potemkin (New Approach), vainqueur du Premio Roma (Gr1) et du Prix Dollar (Gr2).

# 386 F Almanzor & La Zubia, par Montjeu 100.000 €

Acheteur : Prime Equestrian

Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

Éleveurs : Snig Elevage

Cette pouliche, acquise 100.000 € par Prime Equestrian, est le quatrième produit de La Zubia (Montjeu), quatrième du Prix Madame Jean Couturié (L). Elle a déjà donné Trinity (Mizzen Mast), battu de peu dans un maiden à Pornichet puis exporté aux États-Unis. Son 2ans, payé 380.000 € sur ce ring, est à l’entraînement chez Carlos Laffon-Parias pour Al Shira'aa Farms. La deuxième mère a produit Talco (Pivotal), lauréat des Shoemaker Mile Stakes (Gr1) et elle est aussi la grand-mère de Spanish Mission (Noble Mission), lauréat de la Doncaster Cup (Gr2) vendredi après-midi…

Un Almanzor spectaculaire pour les breeze up

#458 M Almanzor & Schlague, par Pulpit 110.000 €

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveur : Gestüt Zur Kuste AG

Laurent Benoit l’a emporté à 110.000 € pour le lot 458, un beau fils d’Almanzor, frère de Dice Roll (Showcasing), lauréat du Prix Djebel (Gr3) et troisième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Le courtier a expliqué : « C’est un poulain spectaculaire et, bien évidemment, nous sommes tous excités par Almanzor, qui a une très belle première production. Il va partir en Irlande pour mieux revenir en France en mai prochain pour la breeze up. »

La deuxième mère, Si Je N’Avais Plus (Kaldoun), a pris la deuxième place du Prix Finlande (L). La troisième mère est Boréale (Bellypha), gagnante du Prix des Réservoirs (Gr3) et deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et mère de Dibenoise (Kendor) : il s’agit donc de la souche de Corre Caminos (Montjeu), gagnant du Prix Ganay (Gr1) et du Prince d’Orange (Gr3), ainsi que de Recital (Montjeu), lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), et de Racinger (Spectrum), gagnant des Prix du Muguet (Gr2), Messidor (Gr3) et Edmond Blanc (Gr3).

Les autres étalons représentés par leurs premiers yearlings

#365 M Recorder & Green Girl, par Lord of Men 65.000 €

Acheteur : MAB Agency

Vendeur : Coulonces Sales

Éleveur : Ronchalon Racing

Outre Zarak (Dubawi) et Whitecliffsofdover (War Front), il faut souligner la présence de plusieurs sires au-delà de la barre des 40.000 € avec leurs premiers yearlings ce vendredi. C’est le cas de ce fils de l’étalon de Montfort & Préaux, Recorder (Galileo). Marc-Antoine Berghgracht a signé le bon à 65.000 € pour ce lot 365. La mère, Green Girl (Lord of Men), a gagné le Prix La Camargo (L) et a donné Smart Whip (Dylan Thomas), lauréat de treize courses dont trois Listeds, et Belle de Belle (Big Bad Bob), troisième du Prix des Jouvenceaux & Jouvencelles (L). En 2018, Recorder était proposé à 6.000 € la saillie.

# 346 M The Grey Gatsby & Drôle de Dame, par Anabaa 50.000 €

Acheteur : Jean-Michel Lefebvre

Vendeur : Haras du Cadran

Éleveurs : Écurie haras du Cadran & écurie JML racing

Deux produits de The Grey Gatsby (Mastercraftsman) ont fait tomber le marteau à 50.000 € lors cette vente de sélection, dont le lot 346, vendredi. Jean-Michel Lefebvre a signé le bon pour ce fils de l’étalon du haras du Petit Tellier qui a été élevé par l’écurie haras du Cadran et Jean-Michel Lebrun (JML Racing). C’est un fils de Drôle de Dame (Anabaa), une jument lauréate sur 2.500m en province. Elle a donné Volkovka (Camelot) gagnante de Classe 2. La deuxième mère, Armilina (Linamix), s’est classée deuxième des Prix Charles Laffitte, Casimir Delamarre (Ls) et troisième des Gladness Stakes (Gr3). Elle a donné Stuccodor (Modigliani), troisième des Navigation Stakes (L), mais aussi Aliyeska (Fasliyev), la mère de My Year Is a Day (King’s Best), lauréat du Prix Étalons Cauvinière Critérium de l’Ouest (L). En première saison, The Grey Gatsby officiait à 7.000 €.

# 378 M Birchwood & Key Success, par Kodiac 42.000 €

Acheteur : Meridian International

Vendeur : Normandie Breeding

Éleveurs : Guillaume Vitse, Camille Viste & Yann Barberot

L’écurie Huderie Racing s’est donné pour objectif d’investir dans des produits vites et précoces de la production de l’étalon Birchwood (Dark Angel). Ce projet – ouvert à toute personne intéressée – est porté par Béranger Bussy (le responsable du haras), Ghislain Bozo (Meridian International), Gilles et Patrick Sayer (les propriétaires du haras de la Huderie). Ce lot 378 correspond aux critères de vitesse et précocité mis en avant par l’écurie et la production de l’étalon. Élevé par Guillaume et Camille Viste et Yann Barberot, c’est le frère d’Axdavali (Goken), brillant lauréat en début de saison et deuxième du Prix du Bois (Gr3)... Un deuxième produit de Birchwood a été vendu, il s’agit du frère de Backseat Rhythm (El Corredor), gagnante des Garden City Stakes (Gr1). Présenté par le haras du Mezeray, c’est Yann et Carlos Lerner qui ont signé le bon à 40.000 €. Ces deux yearlings ont été conçus à un prix de saillie de 5.000 €.