Weld Park Stakes (Gr3) : Elysium, vingt-deux ans après

International / 27.09.2020

Weld Park Stakes (Gr3) : Elysium, vingt-deux ans après

The Curragh (IE), dimanche

Le vétéran Noel Meade est plus connu avec ses sauteurs mais il entraîne aussi quelques chevaux de plat. Vingt-deux ans après le succès de Show me the Money (Mujadil) dans les Cornwallis Stakes (Gr3) à Ascot, l’entraîneur a gagné un Groupe en plat dimanche au Curragh avec une autre pouliche de 2ans, Elysium (Belardo), qui a refait le peloton dans les derniers 400m pour s’imposer par une longueur et demie dans les Weld Park Stakes (Gr3). Elle a eu raison d’Aunty Bridy (Camacho) et de Thinking of You (American Pharoah). L’entraîneur a expliqué : « Elle était à 12/1 mais je ne suis pas du tout surpris de cette victoire car elle avait bien travaillé. Nous n'avions rien à perdre et tout à gagner dans cette course. Même une place aurait fait monter sa valeur sur le marché. Je l’ai achetée, elle et trois autres yearlings, avec l’objectif de les vendre, mais finalement on les a gardés. La surprise c’est que même sans les vendre, on a gagné de l’argent ! »

Deux Groupes en trois jours pour Belardo. Noel Meade a déniché pour 15.000 € Elysium chez Goffs Autumn Yearling, la vente du troisième tiers du marché en Irlande. Elle est la deuxième gagnante de Groupe en trois jours pour son père, Belardo (Lope de Vega), qui a une première génération de 93 juniors dont sept gagnants. Il avait remporté les Dewhurst Stakes (Gr1) en terrain lourd à 2ans et les Lockinge Stakes (Gr1) à 4ans. La page de catalogue est très propre. La mère, Sonning Rose (Hawk Wing), s’était classée deuxième dans les Chesham Stakes (L) à Royal Ascot mais n’a pas confirmé ensuite. Elle a produit deux autres gagnants sur quatre produits. La deuxième mère, Shinkoh Rose (Warning), a produit quatre sujets black types, tous sur les courtes distances.

Sonning Rose a une foal par Sioux Nation (Scat Daddy).